Interview WorldriderZ - L'incroyable énergie de Stéphane Etienne

Par Aymeric Zito - le Mercredi 06 janvier 2010 | 2 commentaire(s)


Interview WorldriderZ - L'incroyable énergie de Stéphane Etienne
 

1. WorldriderZ - 30,000 km, 22 pays, deux amis, une cause

Dans quelques mois à peine, ce motard hors du commun et son pote tout aussi extraordinaire vont partir de Sydney au guidon de KTM 990 Adventure pour traverser le monde jusqu'à Paris. 30 000 km au travers de 22 pays. Le but de la démarche : faire avancer la recherche contre les déficiences rénales chroniques. Ils seront suivis par la presse et plusieurs chaînes internationales qui relateront leur expédition sous la forme d'une série télé-réalité version humanitaire. Le but est de récolter des fonds, visiter les hôpitaux, rencontrer les spécialistes et tisser un réseau de connaissance international de chacune des capitales des pays traversés, pour venir en aide à tout ceux qui, comme son fils, souffrent de dysfonctionnement rénaux. Un initiative si noble méritait toute notre attention. Caradisiac est allé à la rencontre de Stéphane Etienne, à Sydney, en Australie.

Nous nous sommes retrouvés ce vendredi soir autour d'une table du Deus Café sur Parramatta Road pour retracer le parcours et comprendre comment ce projet audacieux avait vu le jour.

Bio d'un passionné

Né en 1976 au sud-ouest de Paris, le jeune Stéphane suit la voie de l'école de commerce. De stages en embauches, il prend très vite le goût du large et voyage dans différents pays d'Europe jusqu'à ce qu'une mission l'envoie, en 1998, passer quatre mois en Australie. Ce fût un coup de foudre, discret au départ mais définitif. La prise de conscience se fera à son retour en France, où il ne restera du coup que quelques semaines avant de repartir vers la ville où il se sent désormais vraiment comme un poisson dans l'eau, à Sydney. Au bout de quatre ans, ce qui a motivé un nouvel envol vers la France n'était en rien une lassitude australe. Des ennuis de santé touchant des membres de sa famille, il a tout plaqué, sauté dans un avion, et a passé huit mois auprès des siens pour les aider dans ces difficiles épreuves. Une première illustration des valeurs qui sont chères à Stéphane Etienne. Une vision de la vie où le matériel, la carrière, l'ambition professionnelle sont autant de quilles que l'on balaye du revers de la main quand ceux qui comptent pour lui sont en danger.

En juillet 2001, il repartira pour l'autre hémisphère mais fera une pause à Bali. Un peu perdu, il décide d'y passer six mois pour prendre du recul et faire le point sur sa vie, chercher des réponses aux questions qui le hantent. Sans le savoir, il se trouvait là à l'aube de sa première expédition internationale. Un peu en manque de moto, comme on le serait tous, il récupèrera une vieille 125 qui était à vendre pour trois fois rien. Eh puis il partira à son guidon sans destination précise, comme poussé par le vent, à la manière d'un petit Prince de Saint-Exupéry. Au bout du compte, il effectuera sur cette lancée hasardeuse 12 000 km en solitaire, dormant si et là chez l'habitant, rafistolant sa monture branlante avec les moyens du bord, et ralliera le Pakistan au bout de cinq mois. C'est sur un territoire plutôt hostile qu'il mettra un terme à son périple, estimant qu'il avait assez joué avec le feu pour cette fois. Et s'envolera à nouveau pour l'Australie.





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Interview : Stéphane Molinier a vécu un dur week-end
Si le week-end fût difficile pour les pilotes du championnat de France superbike en raison des conditions difficiles, …
Stéphane Blot: "2011 sera ma dernière saison..." (interview).
On pensait que l’année dernière était ta dernière saison, on te retrouve, avec une grande joie cette année pour un …
Le retour de l'endurance au Castellet, c'est pour bientôt. Interview de Stéphane Clair...
Caradisiac Moto a profité de la sixième édition de la Sunday Ride Classic qui s'est déroulée sur le circuit Paul Ricard …
Interview : Une saison 2010 plus calme pour Stéphane Molinier
Stéphane Molinier a connu une année 2009 plutôt brillante. 1 titre de champion de France Top Twin et un titre de…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Interview WorldriderZ - L'incroyable énergie de Stéphane Etienne

 Enorme !  Alors je dis chapeau au monsieur ! J'espère que cela fera des émules !

posté par zepouet - 2010-01-07@20:48
Interview WorldriderZ - L'incroyable énergie de Stéphane Etienne

Ils arrivent Lundi 1er Novembre Porte Maillot a 11h00! Venez nombreux les escorter à moto depuis la porte Maillot a Paris, ou rendez-vous au point final de l'aventure à l'hopital Necker à 13H !

posté par Bencaalors - 2010-10-30@14:55

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Radar : 43 ans flashé 50 fois, consommateur de stupéfiants et surtout motard

Par André Lecondé  le Mardi 30 juin 2015 | 3 commentaire(s)

C'est le fait divers qui tourne sur une toile qui va à présent regarder les aventures de la circulation routière en cette période estivale à l'épilogue caniculaire. C'est l'histoire d'un homme de 43 ans qui s'amusait à passer régulièrement à une vitesse répréhensible devant un radar d'une route départementale de l'Aube. Une infraction qui était tout sauf un accident puisque pas moins d'une cinquantaine de faits a été relevée avec une certaine mise en scène dans les clichés relevés. Il a fini… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Honda – RC213V-S : au Japon elle est moins puissante qu'une MT-07 !
Tags : Honda | Sportive | RC213V-S

Par André Lecondé  le Lundi 29 juin 2015 | 1 commentaire(s)

La Honda RC213V-S nous a été présentée comme la moto des Grands Prix pilotée par l'élite mise à notre disposition dans les concessions. Sur le papier, un vrai bonheur, mais en réalité, il y a loin de la coupe aux lèvres. D'abord le prix est dissuasif avec une sommé à six chiffres à poser sur le chèque. Ensuite, pour la version route, il n'y a pas de quoi sauter au plafond. Dans un milieu des sportives où la norme est à présent de 200 chevaux pour jouer les gros bras, la fille du HRC en… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Rossi vs Marquez: la version de Jorge Lorenzo

Par André Lecondé  le Mardi 30 juin 2015 | 1 commentaire(s)

Le dernier virage du tracé d'Assen où Valentino Rossi et Marc Marquez se sont chicanés le week-end écoulé fait encore couler salive et encre. Les deux protagonistes ont donné leur version des faits ainsi qu'une direction de course qui a validé la victoire de l'Italien. Mais il manquait tout de même l'expertise d'un autre homme de l'art encore en fonction. En l'occurrence Jorge Lorenzo. Ce dernier a été très prudent lorsqu'il a fallu réagir à chaud sur des faits brûlants. Il a étudié les images… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Valentino Rossi en jaune à Goodwood
Tags : Yamaha | Ancienne | Moto GP | Rossi

Par André Lecondé  le Vendredi 03 juillet 2015 | 1 commentaire(s)

Après un Grand Prix des Pays-Bas remporté de la manière que l’on sait face à un Marc Marquez que l’on connaît, Valentino Rossi est allé du côté de Goodwood pour honorer de sa présence un festival qui a su se rendre incontournable. Un hommage aux sports-mécaniques au cours duquel les champions d’hier et d’aujourd’hui se côtoient sans la pression de la compétition. Une démonstration durant laquelle Yamaha, en pleine célébration personnelle, a mis les petits plats dans les grands. Et cette… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Harley-Davidson LiveWire : le défi de l'avenir

Par Pauline Rachwal  le Lundi 29 juin 2015 | réagir ?

Harley-Davidson était bien le dernier constructeur chez lequel nous nous attendions à voir naître un tel projet : une moto électrique. Mais c’est sans compter la volonté de la marque de casser son image de biker chevelu plein de bière. Car oui, difficile de changer cette réputation qui lui qui colle à la peau et c’est dans le chemin de l’innovation que HD trouvera peut-être son salut. Qu’on se le dise franchement, le projet LiveWire est comme son nom l’indique : un projet. Ceux qui se jetteront … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .









Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires

«  Juillet  2015 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto