Viltaïs Racing pour la première fois au championnat du monde d'Endurance.


Tags :

|


Par Alexandre Hubner-Loriol - le Vendredi 15 avril 2011 | réagir ?


Viltaïs particulièrement engagé auprès des d’jeun’s participera pour la première fois de son existence au championnat du monde d’endurance moto. Créée il y a maintenant 9 ans, l’équipe Viltaïs Racing Division disputera les 5 épreuves dont la première se déroulera ce week-end à l’occasion du Bol d’Or.

Christian Sarron, conseiller sportif et technique, nous parle de l’aventure Viltaïs:

Comment s’est passée votre rencontre avec Viltaïs ?
 Christian Sarron (C.S) : « Yannick Lucot m’a appelé un jour, dans une période où j’avais décidé de raccrocher pour me consacrer à ma vie familiale. De 50cc, l’équipe voulait concourir en 600cc. C’était un énorme pas à franchir. J’étais dans le milieu sportif de haut niveau en moto, les championnats du monde en grand prix. Là, on me demandait de revenir à un niveau sportif bien inférieur, avec le rêve toutefois, qui se concrétise aujourd’hui, de participer au championnat du monde. Mais le projet m’a convaincu et j’ai accepté.

Ce n’est pas par ambition sportive que j’ai accepté mais pour l’aventure humaine de ce projet. J’ai été séduit par Viltaïs, qui est aujourd’hui devenu ma seconde famille. C’est une équipe où tout le monde, quel que soit son parcours, a son rôle à jouer et sa chance à saisir ».

Est-ce si différent des équipes où vous avez préalablement travaillé ?


 C.S : « C’est très différent. Dans les courses de vitesse au plus haut niveau, l’équipe est mise au service d’une personne, le pilote. Là, le pilote fait partie de l’équipe, au même titre que le mécanicien ou le chronométreur et cela crée une cohésion, un esprit d’équipe très satisfaisant. Au niveau des moyens aussi c’est très différent mais ce groupe est très organisé et très solidaire. Beaucoup de bénévoles le soutiennent activement. Au niveau de l’image cependant, les différences sont moindres car Viltaïs tient à avoir une image de sérieux et de discipline.

Sur le plan vestimentaire par exemple, chaque membre de l’équipe est habillé aux couleurs de Viltaïs et revendique cette appartenance. Dans ma précédente vie, j’avais une tenue « professionnelle » qui affichait les couleurs de mon équipe, et dans ma vie privée, je m’habillais comme tout le monde. À Viltaïs on s’affiche même en privé. On est fier de montrer notre appartenance à ce groupe ».

Avez-vous été amené à adapter vos méthodes d’encadrement pour travailler avec Viltaïs ?
 C.S : « On organise des stages de pilotage qui s’adressent à tout le monde, je forme les jeunes au métier de pilote avec tout ce que cela suppose en matière de condition physique, d’hygiène de vie, de préparation psychologique, et cela, en ne négligeant pas le reste de l’équipe. Il faut faire en sorte de mettre chaque membre de l’équipe en valeur. Ça passe par une attitude, en observant, mais ça peut aussi passer par une formation. Avec la première promotion du pôle compétition et insertion, j’ai fait particulièrement attention à ça.

Je passais du temps avec chacun de ces jeunes, je m’intéressais à eux et ça leur donnait confiance en eux. Je crois sincèrement que chacun à la valeur et les compétences nécessaires pour faire quelque chose de sa vie, mais je crois aussi qu’il faut s’en donner la peine, faire parfois des sacrifices. C’est ainsi qu’on arrive à des résultats et à d’énormes satisfactions. C’est encore plus fort dans un groupe, lorsque l’on met ses compétences au service des autres, qu’on réalise qu’elles peuvent être utiles à d’autres même si elles nous paraissent insignifiantes et inutiles. J’étais très motivé par cette dimension à mon arrivée dans l’équipe ».

Quelle valeur ajoutée représente la moto pour les jeunes ?
 C.S : « Pour de nombreux jeunes, la moto véhicule une image de liberté. La moto de compétition est un rêve pour eux. Le fait d’être intégré à un projet autour de la moto permet à chacun de s’approprier ce rêve et ça devient un élément locomoteur.

Je crois aussi qu’il ne faut pas négliger le côté positif de la compétition et des victoires, car les résultats de l’équipe Viltaïs Racing, les nombreux trophées qu’elle a accumulés, véhiculent un sentiment de réussite partagé par l’ensemble des personnes en lien avec elle, notamment les résidents de l’association. »

Quelques dates
 2003 Naissance de l’équipe Viltaïs Racing. À l’origine, un groupe de jeunes "moteurs", composé notamment de résidents de la résidence @nima, accompagné par l’équipe salariée de Viltaïs. Depuis sa création, Viltaïs Racing a permis de réunir une centaine de jeunes d'âges et d'origines sociales et culturelles différents autour d’une passion commune : la moto. Champion Rhône-Alpes - Auvergne d’endurance 50cc.
 2004 2 motos engagées aux championnats d’endurance de France et de Rhône-Alpes-Auvergne.
 2005 Champion de France d’endurance 50cc Champion Rhône-Alpes - Auvergne d’endurance 50cc.
 2006 Champion Rhône-Alpes - Auvergne d’endurance 50cc 2007 Champion de France d’endurance 50cc Champion Rhône-Alpes - Auvergne d’endurance 50cc
 2008 Champion de France d’endurance 600cc Champion de France d’endurance 50cc Champion Rhône-Alpes - Auvergne d’endurance 50cc
 2009 Champion de France d’endurance 600cc Champion de France d’endurance 50cc
 2010 Première participation à une épreuve de Championnat du monde en 1000cc, à Albacete (Espagne). 9e en catégorie superstock.
 2011 Participation en tant que team permanent au championnat du monde d’endurance moto superstock, en tout 5 épreuves.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Antoine Méo champion du monde d'enduro pour la première fois
Le championnat du monde d'enduro finissait la saison à Noiretable, chez nous, et chez les E 1, qui allait remporter le…
Moto GP - Jerry Burgess: " Pour la première fois j'ai de sérieux doutes sur l'avenir du championnat"
Dans un contexte d'intenses négociations sur l'avenir du Moto GP, voilà le genre de Cassandre qui ne va pas rassurer…
Endurance - le SERT devient 11 fois champion du monde
Au vue de la physionomie du week-end quatarie et surtout de la course, Dominique Méliand et ses 2 pilotes, Vincent …
Toujours deux motos en championnat du monde d'endurance pour le Team Motors Events.
On ne change pas une équipe qui gagne. Avec un titre de vice-champion du Monde d’endurance catégorie Stocksport, le…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Moto GP – Grand Prix d'Australie J.3 : Valentino Rossi remporte sa seconde victoire de l'année

Par André Lecondé  le Dimanche 19 octobre 2014 | 16 commentaire(s)

Il l'espérait mais il se doutait bien que ce ne sera pas facile de l'accrocher cette victoire en Australie après des qualifications pour le moins timides. Et pourtant, neuf ans après son dernier succès sur le tracé de Phillip Island, Valentino Rossi, pour son 250ème départ, a remis son nom au palmarès de ce Grand Prix qui n'a pas été tendre avec ses protagonistes ni avec les pneus. La réalisation n'en est que plus belle et c'est la seconde de l'année pour le « Doctor ». Parti le couteau entre… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Yamaha: une idée précise de la nouvelle TDM !
Tags : Yamaha | Roadster | TDM | 900 cm3

Par André Lecondé  le Vendredi 17 octobre 2014 | 2 commentaire(s)

Les choses bougent chez Yamaha en ce moment propice à la veillée d'armes du salon de Milan. La R3 est envoyée au front, le feuilleton de la nouvelle R1 s'égraine avec de vrais morceaux de Valentino dedans. Mais il arrive aussi que des photos s'envolent dans ce tourbillon effréné. Et que l'on découvre ça sur la toile. Soit une moto qui ressemble beaucoup à ce que pourrait être la nouvelle TDM. La base est la MT-09 et suivant les latitudes, on l'appelle FZ-09 ou FJ-09. Mais le résultat est là :… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Honda NM4 Vultus : la Batmob

Par Christophe de Lestapis  le Jeudi 16 octobre 2014 | 1 commentaire(s)

C'est à l'occasion de la présentation des nouvelles CB650F et VFR 800 2014 que Honda nous avait fait la surprise de nous dévoiler l'extravagante NM4 Vultus. Immédiatement qualifiée d'extraterrestre stylistique à deux roues, l’exercice d'avant garde nous avait laissé perplexes. Passé ces premiers a priori, il fallait toutefois concéder qu’avec des nouveautés pareilles, face au conservatisme qui est naturellement le notre, on se devait de digérer quelque peu l'affaire. A l’inverse, il était aisé … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Yamaha: la YZF R3 veut croquer la Ninja 300

Par André Lecondé  le Jeudi 16 octobre 2014 | 1 commentaire(s)

Les sportives à cylindrée modeste mais aux hautes ambitions ont fait florès ces dernières saisons. KTM avait compris la tendance et Kawasaki a su lui offrir sa référence sportive avec une Ninja 300 qui a rejeté d'un coup d'un seul les quart de litre Yamaha et Honda avec un guidon bracelet au musée. Il lui a fallu du temps, mais l'emblème aux trois diapasons a fini par réagir. Voici la R3, qui sera disponible dès avril 2015 en robe « Race Blu » ou noire. Cette dernière pour porter le deuil de la … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

AGV analyse la chute de Rossi à Aragon

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Vendredi 17 octobre 2014 | 1 commentaire(s)

28 septembre 2014, Aragon, Rossi chute à près de 98,5 km. Cet High Side sera l’occasion pour AGV d’analyser le Pista GP du nonuple champion du monde. Le département R&D du fabricant transalpin décortique les chutes de ses pilotes sous contrat. Aujourd’hui c’est le couvre-chef du numéro 46 qui est passé sous la loupe. Aucun dommage structurel majeur n’a été recensé autrement dit l’intégral a fait son boulot, absorbant comme il se doit l’énergie résultant de l’impact. Le premier contact avec le … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .







Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Octobre  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto