Hivernale des Millevaches 2012: un millésime à classer dans les grands crus.

Par Jean Jacques Cholot - le Mardi 11 décembre 2012 | 1 commentaire(s)


Hivernale des Millevaches 2012: un millésime à classer dans les grands crus.
 

1. Une édition qui restera gravée dans les mémoires...

Le moins que l'on puisse dire, c'est que pour participer à l'édition 2012 de la désormais traditionnelle concentration des "Millevaches", il fallait le mériter.

L'année dernière, dans notre reportage sur ce fameux rassemblement, nous avions quitté Bill et toute son équipe du Moto Club Meymacois sur une note très positive. Un seul élément, incontrôlable celui-là, manquait à l'appel pour que la réussite soit totale: la neige.

Là, nous avons été servi... Dès le début de la semaine précédant le rendez-vous tant attendu, le plateau du Haut Limousin avait revêtu son beau manteau blanc. La région, habituée à ce genre de conditions climatiques, a fait le nécessaire pour que les routes soient praticables. Les choses ont commencé à se gâter dans la nuit de jeudi à vendredi où un épisode neigeux s'est invité sur le nord et l'est de la France. Du coup, de nombreux motards, qui avaient pris la décision de partir dès vendredi matin, se sont retrouvés en difficultés. Certains ont dû déclarer forfait bien avant d'arriver en Corrèze.

(photo-jjcholot)

Samedi matin, si les grands axes pour rejoindre Meymac, lieu où les participants devaient se rendre pour retirer leur sésame afin d'accéder au bivouac, étaient praticables, il n'en était pas de même pour une partie du réseau secondaire. La D979, après Bugeat, a donné pas mal de fil à retordre aux side-caristes et surtout aux solos. Pire encore, ceux qui, à la sortie de Bugeat, ont eu la mauvaise idée de vouloir rejoindre directement Millevaches via la D164 en ont eu pour leurs frais.

(photo-jjcholot)

Recouverte d'une bonne couche de neige par endroits verglacée, c'était "Holiday on ice"... Pour l'avoir emprunté samedi en fin d'après-midi, je n'ai croisé, sur ce tronçon d'un peu moins de vingt kilomètres, qu'une voiture, un side-car et un solo (toi, le motard à bord de ta Ducati 900 SS, si tu lis ces quelques lignes, j'espère que tu as pu rallier le rassemblement sans encombre). Il m'a fallu près d'une heure trente pour parcourir cette distance sur quatre roues. Certes, mon vieux "bingo" d'un peu plus de deux tonnes n'avait pas d'équipement spécial, et je ne suis pas Sébastien Loeb, mais quand même.

Une fois arrivé à la salle des fêtes de Meymac, une partie de l'équipe de Bill vous attendait pour passer par l'étape "inscription", mais aussi pour déguster un vin chaud ou une soupe. Une fois revigoré, direction le bivouac situé à une petite quinzaine de kilomètres. Deuxième difficulté; si la route est bien dégagée, le petit morceau entre Millevaches et le bivouac est plus "chaotique". Quant à l'entrée du champ réservé aux hostilités, malgré les efforts des bénévoles, "ça glisse aux pays des merveilles"...

(photo-jjcholot)

Le ralentissement du flot qui en découle est tel qu'il entraînera une attente de près d'une heure parvenir enfin au lieu des réjouissances. Du coup, de nombreux équipages laisseront leur monture sur le bord du petit bout de route qui longe le bivouac et iront planter la tente à pied.

(photo-jjcholot)

Mais n'allez pas croire que cela entame le moral des troupes. Tout se passe dans la joie et la bonne humeur; on discute, on s'entraide et ça se fini autour d'un verre "d'antigel". Ce soir, on refera le monde avant de reprendre la route dès dimanche, la tête pleine de souvenirs.





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Millevaches 2012: les 8 et 9 décembre: déjà plus de 3500 inscrits...
Plus que quelques jours pour vous inscrire si vous voulez faire parti des plus de 3500 motards qui migreront, début …
Superbike - 2012: La trêve hivernale est finie et Honda s'est tout de suite remis au travail à Phillip Island
L'hibernation des pistards se termine et c'est le Superbike qui annonce enfin la sortie de cette léthargie. La trêve du …
Vidéo officielle de la KTM 690 Duke millésime 2012
Cette année encore, le monocylindre est à l'honneur chez KTM. Mais plus qu'une simple refonte esthétique, le 690 Duke a …
Pedrosa dans la cour des grands
Le jeune phénomène, en route pour son troisième titre consécutif en 250, était déjà largement pressenti pour passer aux …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Hivernale des Millevaches 2012: un millésime à classer dans les grands crus.

merci pourles photos ,en effet certains ont eu des problèmes d'appareil ....et l'ambiance est bien là .Bravo !

posté par strike - 2012-12-12@07:42

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Tests Malaisie: Stoner n'a rien perdu de son talent

Par André Lecondé  le Jeudi 04 février 2016 | 5 commentaire(s)

Il jure qu’il n’est là que pour donner un coup de main à ses collègues de chez Ducati. Sauf qu’en Malaisie, au terme de trois jours de tests en MotoGP, il les a dominés avec la GP15. Casey Stoner est celui-là et il ne lui a pas fallu longtemps pour retrouver ses marques. Comme s’il n’était jamais parti, alors qu’il jouit de se retraite depuis fin 2012. C’est tout de même un cas peu banal qui met en exergue un talent à l’état pur. Casey Stoner a montré qu’il avait le niveau pour reprendre le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie: Rossi lointain second

Par André Lecondé  le Lundi 01 février 2016 | 3 commentaire(s)

Dans l’absolu, terminer second de la rentrée du MotoGP au guidon d’une moto fondamentalement remaniée, ce n’est pas ce que l’on pourrait qualifier de mauvaise performance. Mais Valentino Rossi sait qu’il ne peut pas se satisfaire de cette première journée à Sepang. D’abord parce-qu’il s’est senti plus à l’aise sur la Yamaha version 2015 plutôt que celle de 2016. Et qu’ensuite, il est tout de même à plus d’une seconde de son équipier et leader du jour. Valentino Rossi: “L’écart avec Lorenzo est … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Márquez encore loin du compte

Par André Lecondé  le Lundi 01 février 2016 | 3 commentaire(s)

Marc Márquez avait pris ses quartiers d’hiver sans avoir été convaincu par sa nouvelle Honda proposée pour la nouvelle donne technique. Il l’a retrouvée après une longue trêve du côté de la Malaisie. Une reprise qui ne l’a pas plus enthousiasmé. Honda avait pourtant apporté deux types de moteur, mais il semble qu’il y ait du pain sur la planche pour prétendre au sommet de la feuille des temps. MM93 termine septième de cette entame de test, derrière son équipier et incapable d’aller chercher un … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : grosse frayeur pour Baz et doute chez Michelin

Par André Lecondé  le Mardi 02 février 2016 | 3 commentaire(s)

La seconde journée des tests du MotoGP à Sepang a été marquée par une lourde chute d’un Loris Baz qui s’est miraculeusement sorti indemne d’une cabriole à 290 km/h. La faute à un pneu arrière qui a éclaté. Michelin expertise la situation et, en attendant les conclusions, a sorti ses gommes tendres, qu’utilisait le Français, des options disponibles pour les pilotes. Lorsque Michelin a commencé ses travaux pour remplacer Bridgestone en MotoGP, c’est surtout de l’avant que les pilotes tombaient.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Rossi indécis mais rassuré

Par André Lecondé  le Mercredi 03 février 2016 | 3 commentaire(s)

Assommé par le marteau de Lorenzo d’entrée, Valentino Rossi a ensuite relevé la tête en abattant un travail de fond dont il est coutumier. Mettant à l’épreuve une Yamaha version 2015 et l’autre de 2016, il a acquis des données qui l’aideront à se décider. Reste qu’il n’a pas perdu pied et même distancé, il aura à cœur de combler l’écart qu’il accuse sur son équipier Lorenzo dès la prochaine confrontation à Phillip Island du 17 au 19 février. Valentino Rossi : "Je suis satisfait de ces tests.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Février  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto