Essai 125 Honda CRM : Plutôt fun en fait


Tags :

| | |


Par David Jouguet - le Jeudi 01 novembre 2012 | 1 commentaire(s)


Essai 125 Honda CRM : Plutôt fun en fait
 

2. Essai 125 CRM : Hors et à travers la campagne

Une japonaise à l’accent italien, vous y croyez ? La Honda 125 CRM a un petit côté rital avec des freins Grimeca, une fourche Marzocchi ou encore un carburateur Dell’Orto. Pour le reste on retrouve beaucoup d’innovations venues du CR avec notamment un bras oscillant en alu, une exception dans cette catégorie de moto. De plus ce bras est équipé d’un véritable guide chaine, indispensable en tout-terrain, preuve que le CRM a un lien de parenté avec le CR. Les jantes alu reflètent toute la finition accordée à ce modèle alors que le refroidissement est assuré par un radiateur à gauche. Le côté droit du réservoir fait office de réservoir d’huile pour le mélange. Du côté de la position de pilotage, on retrouve les réflexes « cross », selle haute et fine, leviers à portée de main, guidon légèrement haut, tout est parfait. Pour cet essai, nous avons opté pour un modèle « récent » puisqu’il date de 1997. Avec seulement 5000km au compteur, le CRM n’est pas usé…en route.

Sur la route
Avant toute chose, oublions tout ce qui peut exister aujourd’hui, pour ne pas comparer avec ce qui n’est pas comparable. Ceci bien clair, il faut se familiariser à la conduite d'un 125 trail 2 temps et revenir quinze ans en arrière. Au premier contact, on entend l’aller-retour de la valve, « bzit-bzit ». Starter sur le carburateur et coup de kick, ça ronronne déjà à 2500 trs/mn. Sur ce moteur 2-temps, sa plage de régime utile est plutôt entre 7 000 et 10 000 avec un régime maxi placé à 11 000 trs/min. On laisse chauffer pour partir tranquille direction les petites routes de campagne, cette catégorie de moto n’est en effet pas la reine des voies rapides. Si on est habitué aux moteurs à soupapes, on oublie et on met des tours. Dès les premiers kilomètres de mise en jambe, la bonne impression est la position très plaisante, on confirme une position très « cross » qui « incite » à l’attaque avec les commandes qui tombent très bien. Les 6 vitesses passent facilement, on comprend de suite que pour avancer, le petit 2 temps demande à être cravacher, on s'efforce donc à garder le moteur à un régime assez élevé. De fait, en dessous de 7000 tours, pas grand-chose ne se passe et très vite on se prend à garder le moteur au-delà de ce régime.
Cela bien acquit, une autre bonne impression sera le très bon confort, les aspérités du goudron sont effacées, les bosses et trous sont lissés, un passage à niveau peu régalant sur une routière est avalé sans appréhension. Après quelques enchainements de virages, en pneu d’origine, on constate l’excellente tenue de route. (pour cette catégorie soyons clair), c'est un régal de se balancer d'un coté à l'autre avec beaucoup de légèreté. La prise d'angle est même importante, on peut y aller sans appréhension.
Sans être une foudre de guerre, on oublie les 400 DR ou autre 650 Dominator, on avance et la vitesse légale est vite atteinte. On se prend à jouer de la boite de vitesse d’un petit virage au suivant, de 8 000 à 11 000 trs, c’est carrément fun, le moteur hurle et semble parfaitement s'en s'accommoder mais la transmission finale est trop longue sur les routes de campagne. Reste qu'à ce rythme cela devient vite fatigant mais quel régal. Si le moteur refuse de reprendre sous 7000 tours sur les rapports supérieurs, il accepte néanmoins de vous emmener en 6ème, à 6000-6500 trs sans baisser de régime mais sans en prendre. Si le duo est possible toujours dans un bon confort, un passager (ère) limite grandement les reprises, mais n’empêche pas une balade bucolique.

Dans les chemins
On ne s’éternise pas sur le goudron, on prend les chemins et de suite les suspensions font leur boulot. Ca amorti, ça enfonce sans trop rebondir mais "ça pompe un peu", pour avancer dans les chemins, tenir le moteur dans les hauts régimes demande de l’attention quand on en a plus l’habitude. Toujours les mêmes réflexes, garder les 7-8000 trs bien acquit, on s’aperçoit qu’on avance pas si mal, en plus on rigole et les kilomètres s’enchainent. On a l'impression de se battre à chaque virage contre la machine et le régime moteur accentue ce phénomène.
Comme tout petit trail, si le terrain se défonce, on arrive vite aux limites des suspensions. Si la fourche ne dénote pas de défaut particulier, on tape rapidement l’avant en butée. Un modèle à cartouche provenant d’un XR (250 voir 600) aurait été beaucoup mieux, un peu plus couteux, dommage. Par contre, si les chemins sont « propres » et roulants et en plus mouillés, la 125 CRM est facile, plutôt joueuse et pas vicieuse. Avec un pneu avant adapté, voilà qui transfigure totalement le guidage bien évidement.
Certains la jugeraient encombrante pour une 125, un peu lourde de l’avant, c’est surement vrai, voir un peu pataude. En position debout, fréquente en tout-terrain, le kick est génant, (sur notre modèle) un déplacement d'une cannelure vers l'avant et on n'en parle plus. La transmission finale en utilisation off-road est vraiment trop longue, on peut enlever une dent devant pour commencer. Les freins sont bien sûr à la hauteur. Dans cette utilisation à hurler à 8-9000 trs, le petit 125 n’est pas très sobre, mais on a bien une bonne centaine de kilomètres devant soi avant de ravitailler le réservoir de prêt de 10L.





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Moto GP - 2016: Honda aurait préféré 21 litres dans le réservoir plutôt que 22
Le règlement 2016 du Moto GP a donc été adoubé au début de cette semaine par une Commission des Grands Prix qui a…
Essai - Honda CBR 600F C-ABS 2011 : L’«F» fait son come back
Vous trouvez la Hornet 2011 trop sage et la CBR 600RR trop radicale !? Mea-culpa, Honda pense à vous et ressuscite la…
Essai vidéo Honda Integra 700 : Le nouveau concept de Honda
Depuis 2008, Honda a entamé un grand chantier de rénovation de son parc avec une tendance marquée par un design très…
Tucano Urbano : plutôt Corto ou Maltese ?
Avec un style digne de l’aventurier imaginé par Ugo Pratt, les deux vestes italiennes Corto et Maltese s’inspirent de…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Essai 125 Honda CRM : Plutôt fun en fait

 caradisiac nous rejoue le retour d'essai dans son garage. voici l'act 1. la suite arrive bientot

posté par anonyme - 2012-11-05@14:58

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Insolite: pour que Canal + parle de moto il faut payer de sa personne

Par André Lecondé  le Jeudi 26 février 2015 | 6 commentaire(s)

C'est un des exploits qu'aura réussi Randy De Puniet. Le MotoGP malgré toute sa splendeur a du mal à sortir du carré des initiés. Mais, d'un coup d'un seul et à la surprise générale, la catégorie reine des Grands Prix vient de se faire donner une leçon de notoriété par l'anonyme mondial Superbike qui vient d'avoir les honneurs d'une émission passée en clair à la mi-journée. Audience garantie. Mais il n'y a hélas pas de quoi s'en réjouir. Car le sujet n'était pas la moto. Comme quoi le malheur… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - MV Agusta: la F4RC est aussi une Superbike en vente libre
Tags : MV | Sportive | Superbike

Par André Lecondé  le Vendredi 20 février 2015 | 4 commentaire(s)

Le mondial Superbike a ouvert ses hostilités du côté de Phillip Island pour une nouvelle saison de joutes entre pilotes et constructeurs Parmi ces derniers, il est un blason MV Agusta qui a profité de l'occasion pour présenter non seulement ses nouvelles couleurs, mais aussi une F4RC qui s'annonce redoutable sur le papier. D'abord, on remarquera que le sigle AMG est arrivé sur le carénage des machines de Varese. Mercedes est, on le rappelle, à présent en position non négligeable dans le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Sepang 2: Marc Marquez contient la concurrence

Par André Lecondé  le Mercredi 25 février 2015 | 4 commentaire(s)

Le plateau 2015 du MotoGP vient d'en terminer avec trois jours de test sur un tracé de Sepang qui avait déjà assuré la rentrée de la catégorie au début du mois. C'est dncsur un terrain connu que les protagonistes se sont retrouvés et, comme lors de la première visite, c'est Marc Marquez qui a fini la visite en haut de la feuille des temps. Certes, mais le double champion du monde Honda a aussi pu mesurer combien la concurrence s'était affûtée depuis l'an dernier. Avec Yamaha, certes, mais aussi … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP - Tests Sepang 2: Valentino Rossi regarde déjà vers le Qatar

Par André Lecondé  le Jeudi 26 février 2015 | 4 commentaire(s)

C'est un Valentino Rossi a nouveau satisfait mais pas débordant de joie qui a a quitté le tracé de Sepang pour la deuxième fois en ce mois de février. La première fois, les trois jours de tests l'avait un peu laissé sur sa faim. Cette nouvelle série ne l'a pas plus rassasié mais ne lui pas coupé l'appétit non plus. Il espère à présent trouver sur le tracé de Losail le plus qui lui a manqué à Sepang pour véritablement inquiété Marc Marquez. Et son équipier. Valentino Rossi : « Au final c’est un … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP - Tests Sepang 2: ça va mieux pour Jorge Lorenzo

Par André Lecondé  le Jeudi 26 février 2015 | 2 commentaire(s)

Jorge Lorenzo sait maintenant à peu près à quoi s'en tenir pour cette saison du MotoGP. Sa Yamaha est bien plus fringante que celle de l'an dernier, sa forme physique est au rendez-vous et le tout alimente une volonté de revanche sur Marc Marquez qui promet un beau spectacle. Reste qu'il faudra se cracher dans les gants pour perturber ce diable de champion du monde du HRC qui a encore fait la course en tête. Jorge Lorenzo : « Je n’avais jamais été aussi rapide à Sepang et j’étais deux dixièmes … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Février  2015 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto