Essai 125 Honda CRM : Plutôt fun en fait


Tags :

| | |


Par David Jouguet - le Jeudi 01 novembre 2012 | 2 commentaire(s)


Essai 125 Honda CRM : Plutôt fun en fait
 

2. Essai 125 CRM : Hors et à travers la campagne

Une japonaise à l’accent italien, vous y croyez ? La Honda 125 CRM a un petit côté rital avec des freins Grimeca, une fourche Marzocchi ou encore un carburateur Dell’Orto. Pour le reste on retrouve beaucoup d’innovations venues du CR avec notamment un bras oscillant en alu, une exception dans cette catégorie de moto. De plus ce bras est équipé d’un véritable guide chaine, indispensable en tout-terrain, preuve que le CRM a un lien de parenté avec le CR. Les jantes alu reflètent toute la finition accordée à ce modèle alors que le refroidissement est assuré par un radiateur à gauche. Le côté droit du réservoir fait office de réservoir d’huile pour le mélange. Du côté de la position de pilotage, on retrouve les réflexes « cross », selle haute et fine, leviers à portée de main, guidon légèrement haut, tout est parfait. Pour cet essai, nous avons opté pour un modèle « récent » puisqu’il date de 1997. Avec seulement 5000km au compteur, le CRM n’est pas usé…en route.

Sur la route
Avant toute chose, oublions tout ce qui peut exister aujourd’hui, pour ne pas comparer avec ce qui n’est pas comparable. Ceci bien clair, il faut se familiariser à la conduite d'un 125 trail 2 temps et revenir quinze ans en arrière. Au premier contact, on entend l’aller-retour de la valve, « bzit-bzit ». Starter sur le carburateur et coup de kick, ça ronronne déjà à 2500 trs/mn. Sur ce moteur 2-temps, sa plage de régime utile est plutôt entre 7 000 et 10 000 avec un régime maxi placé à 11 000 trs/min. On laisse chauffer pour partir tranquille direction les petites routes de campagne, cette catégorie de moto n’est en effet pas la reine des voies rapides. Si on est habitué aux moteurs à soupapes, on oublie et on met des tours. Dès les premiers kilomètres de mise en jambe, la bonne impression est la position très plaisante, on confirme une position très « cross » qui « incite » à l’attaque avec les commandes qui tombent très bien. Les 6 vitesses passent facilement, on comprend de suite que pour avancer, le petit 2 temps demande à être cravacher, on s'efforce donc à garder le moteur à un régime assez élevé. De fait, en dessous de 7000 tours, pas grand-chose ne se passe et très vite on se prend à garder le moteur au-delà de ce régime.
Cela bien acquit, une autre bonne impression sera le très bon confort, les aspérités du goudron sont effacées, les bosses et trous sont lissés, un passage à niveau peu régalant sur une routière est avalé sans appréhension. Après quelques enchainements de virages, en pneu d’origine, on constate l’excellente tenue de route. (pour cette catégorie soyons clair), c'est un régal de se balancer d'un coté à l'autre avec beaucoup de légèreté. La prise d'angle est même importante, on peut y aller sans appréhension.
Sans être une foudre de guerre, on oublie les 400 DR ou autre 650 Dominator, on avance et la vitesse légale est vite atteinte. On se prend à jouer de la boite de vitesse d’un petit virage au suivant, de 8 000 à 11 000 trs, c’est carrément fun, le moteur hurle et semble parfaitement s'en s'accommoder mais la transmission finale est trop longue sur les routes de campagne. Reste qu'à ce rythme cela devient vite fatigant mais quel régal. Si le moteur refuse de reprendre sous 7000 tours sur les rapports supérieurs, il accepte néanmoins de vous emmener en 6ème, à 6000-6500 trs sans baisser de régime mais sans en prendre. Si le duo est possible toujours dans un bon confort, un passager (ère) limite grandement les reprises, mais n’empêche pas une balade bucolique.

Dans les chemins
On ne s’éternise pas sur le goudron, on prend les chemins et de suite les suspensions font leur boulot. Ca amorti, ça enfonce sans trop rebondir mais "ça pompe un peu", pour avancer dans les chemins, tenir le moteur dans les hauts régimes demande de l’attention quand on en a plus l’habitude. Toujours les mêmes réflexes, garder les 7-8000 trs bien acquit, on s’aperçoit qu’on avance pas si mal, en plus on rigole et les kilomètres s’enchainent. On a l'impression de se battre à chaque virage contre la machine et le régime moteur accentue ce phénomène.
Comme tout petit trail, si le terrain se défonce, on arrive vite aux limites des suspensions. Si la fourche ne dénote pas de défaut particulier, on tape rapidement l’avant en butée. Un modèle à cartouche provenant d’un XR (250 voir 600) aurait été beaucoup mieux, un peu plus couteux, dommage. Par contre, si les chemins sont « propres » et roulants et en plus mouillés, la 125 CRM est facile, plutôt joueuse et pas vicieuse. Avec un pneu avant adapté, voilà qui transfigure totalement le guidage bien évidement.
Certains la jugeraient encombrante pour une 125, un peu lourde de l’avant, c’est surement vrai, voir un peu pataude. En position debout, fréquente en tout-terrain, le kick est génant, (sur notre modèle) un déplacement d'une cannelure vers l'avant et on n'en parle plus. La transmission finale en utilisation off-road est vraiment trop longue, on peut enlever une dent devant pour commencer. Les freins sont bien sûr à la hauteur. Dans cette utilisation à hurler à 8-9000 trs, le petit 125 n’est pas très sobre, mais on a bien une bonne centaine de kilomètres devant soi avant de ravitailler le réservoir de prêt de 10L.





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Moto GP - 2016: Honda aurait préféré 21 litres dans le réservoir plutôt que 22
Le règlement 2016 du Moto GP a donc été adoubé au début de cette semaine par une Commission des Grands Prix qui a…
Essai - Honda CBR 600F C-ABS 2011 : L’«F» fait son come back
Vous trouvez la Hornet 2011 trop sage et la CBR 600RR trop radicale !? Mea-culpa, Honda pense à vous et ressuscite la…
Tucano Urbano : plutôt Corto ou Maltese ?
Avec un style digne de l’aventurier imaginé par Ugo Pratt, les deux vestes italiennes Corto et Maltese s’inspirent de…
L'EBR 1190RS chante, et plutôt bien [vidéo]
Si pour Voxan ou pour Moto Morini l'histoire s'est arrêtée (ou presque) après une longue bataille, celle de la marque …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Essai 125 Honda CRM : Plutôt fun en fait

 caradisiac nous rejoue le retour d'essai dans son garage. voici l'act 1. la suite arrive bientot

posté par anonyme - 2012-11-05@14:58
Essai 125 Honda CRM : Plutôt fun en fait

 J ai une question on peut utiliser du sp 95 sans faire de mélange ? 

posté par daniel - 2015-12-22@23:07

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Assen Rossi : troisième abandon de la saison

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 6 commentaire(s)

Valentino Rossi pensait bien réussir son pari sous la pluie d’Assen en commençant à dominer les Ducati dans une course en deux parties. Hélas, il est allé à la faute, comme nombre de ses collègues en délicatesses avec le pneu avant. Mais à la différence de ceux-là, le Doctor ne se plaint pas et ne s’en prend qu’à lui-même de se retrouver à présent à 42 points de Márquez au championnat. Valentino Rossi : « C’est vraiment dommage parce que nous avions été très rapides et très compétitifs ce… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Lorenzo: les vieux démons sont revenus

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 2 commentaire(s)

Jorge Lorenzo a de nouveau vécu l’enfer à Assen une fois la pluie arrivée. Comme en 2014, le triple Champion du Monde a été totalement absent des débats, se laissant glisser, tétanisé, jusqu’à la queue du classement. Il a même pensé à jeter l’éponge avant de se ressaisir. Il prend tout de même les 6 points de la dixième place mais a une fois encore avoué ses limites dans des conditions extrêmes. Jorge Lorenzo : « Dans la première course j'étais dix-neuvième, j'étais dernier. J'ai pensé à… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Miller : champagne !

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 2 commentaire(s)

C’est un véritable exploit qu’a réalisé un Jack Miller de 21 ans déjà catalogué d’espoir déçu des Grands Prix. Tiré directement du Moto3 par Honda, l’Australien en bavait jusque-là, mais sous le déluge d’Assen et dans une course en deux parties où les chutes ont été légion, il a remarquablement tiré son épingle du jeu. Il est le premier pilote privé à dominer un Grand Prix depuis 10 ans. Il a bien mérité son champagne. Santé Monsieur Miller ! Jack Miller : « Je ne dis pas ça souvent, mais… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Márquez : un dimanche de rêve

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 1 commentaire(s)

Marc Márquez n’a peut-être pas gagné le Grand Prix des Pays-Bas mais il est tout de même le grand vainqueur de cette huitième manche du championnat arrosée. Il a piloté avec sa tête et a su prendre les bonnes décisions pour faire une belle opération au championnat. A présent qu’il sait faire la part des choses, il est encore plus redoutable. Marc Marquez : « Dans une course comme celle d'aujourd'hui, soit on perd beaucoup de points soit on les gagne et il y a deux mentalités différentes pour… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Redding : la consolation de Ducati

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 1 commentaire(s)

Cette édition arrosée du Grand Prix des Pays-Bas aurait pu tourner au festival Ducati. Lors de la première course, elles étaient quatre dans le top 5 et à la reprise, Andrea Dovizioso menait grand train. Mais les chutes et les casses sont ensuite arrivées. Heureusement, Scott Redding était là pour décrocher un podium. Troisième, le Britannique peut être satisfait de son escapade batave puisqu’il était parti d’une première ligne inédite pour lui dans la catégorie. Pour le podium en revanche, il… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires
Anonyme sur Radars: encore un scootériste addict au flash : A Paris, on empêche les …suite

Orion sur MotoGP - Assen Miller : champagne ! : Alors là juste …suite

Orion sur MotoGP - Assen Lorenzo: les vieux démons sont revenus : Après les patates, les …suite

Orion sur MotoGP - Assen Rossi : troisième abandon de la saison : @OrangeMeca D'accord là…suite

quannon46 sur Casque : Gamme Nolan N84 :  je viens d'avoir le …suite

Anonyme sur Essai - Yamaha EC-03 : la mobylette du futur : C'est l'équivalent …suite

Cacal (savoie) sur Une moto Lamborghini dans votre garage contre 55 000 €: gros plan sur cette machine exceptionnelle... :  Bonjour je …suite

lleon sur Jeux - Vidéo: qui mènera Rossi à la manette ? : qu est ce que c'es moche une …suite

JEMEDO sur Des pneus introuvables pour anciennes chez Vintage Tyres. : Bonjour, Je cherche 2 pneus …suite

springer sur Galfer disque Skull: des Wave "tête de mort" :  bonjour je voudrais …suite


«  Juillet  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto