Supermotard 2012: Thomas Verscheure arrête la compétition

Par Alexandre Hubner-Loriol - le Jeudi 31 mai 2012 | réagir ?


C’est hélas officiel, Thomas Verscheure arrête la compétition… Le champion du monde junior par équipe raccroche les gants en grande partie à cause de sa blessure au poignet, il y a bientôt deux ans. Le pilote TM Racing France revient sur sa décision... plutôt difficile à prendre...

Thomas Verscheure : « C’est sans aucun doute la décision la plus difficile prise depuis mon existence, à savoir celle de mettre un terme à la moto, passion pour laquelle je vis et me lève chaque matin depuis presque dix ans…

Dix années inoubliables à écumer les circuits de Normandie, de France puis d’Europe avec des hauts et des bas, des titres et des blessures, mais à chaque fois un plaisir immense pour ce sport qui comme les autres apporte tellement de valeurs. Mais malheureusement, pratiquer la moto en compétition et espérer se battre devant demande une préparation physique pointue, sans faille, ce que je n’ai plus depuis bientôt deux ans à la suite d’un accident.

En effet, cela fait depuis décembre 2010 que je bosse en kiné avec comme objectif de retrouver un poignet à la fois performant sur la moto et sans trop de séquelles au quotidien. Les progrès ont été énormes, mais aujourd’hui je n’en peux plus de souffrir sur la moto et d’être affaibli au quotidien avec mon poignet.

J’y croyais encore cet hiver, encore en ce début de saison, avec certitude la moto TM 450 SMX la plus performante du plateau tout comme les nouveaux pneumatiques Goldentyre, mais aujourd’hui je suis lucide. Les risques sont trop élevés dans ce sport pour continuer aussi diminué, pour continuer à se demander à mi-course si j’aurai assez de force dans mon poignet pour oser un freinage fort et habituel mais dans la douleur.

Cette page qui s’apprête à se fermer n’aurait pu s’écrire sans aide. Jamais je ne pourrai remercier autant ma famille, mes amis, mes partenaires, mes début au sein du team de Ludovic Lucquin mais surtout Fred Di Giambattista et Max Herbin qui m’ont fait confiance alors que j’étais encore en rééducation. Sans oublier mon kiné Maxime Destas sans qui je ne serai revenu à ce niveau sur une moto. Je suis vraiment désolé pour l’équipe TM Racing France et les partenaires qui ont fait un boulot monstre et tout mis en œuvre pour réussir à briller, en vain. Sans ces équipes de passionnés le sport n’existerait plus ! »

Une décision lourde de conséquence pour le team. Arrivée il y a quelques jours avant l’épreuve de Magny Cours la décision du jeune pilote reste quelque peu en travers de la gorge du manager Fred Di Giambattista : « Si je peux comprendre la décision de Thomas, je n’admets pas le moment auquel elle intervient, la saison lancée, alors que toute la logistique est mise en place, les motos préparées. De mon point de vue, sa décision intervient trois mois trop tard ou trois mois trop tôt !

J’ai le sentiment d’un grand gâchis, tant matériel que sportif, car nous avons toujours cru dans le potentiel de Thomas, qui, malgré un poignet encore convalescent, est allé conquérir un titre de champion du monde par équipe junior et a terminé la saison 2011 à la 6e place. Et nous avions placé en lui de solides espoirs pour la nouvelle saison. Pour 2012, le Team a réuni d’importants moyens matériels et rassemblé de précieux partenaires, sans lesquels rien n’est possible. Je suis frustré et déçu pour eux. Aujourd’hui, tout le travail entrepris pour redonner ses lettres de noblesse à la marque dans la discipline est mis à mal.

Pour l’heure, nous ne savons pas encore quelle direction donner à notre implication en supermotard cette saison, alors que deux épreuves ont déjà eu lieu. Nous nous laissons un temps de réflexion. »

Photos: B.Simon/ 12beauregard




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Supermotard: Adrien Chareyre arrête la compétition (interview)
Quatre titres de champion du Monde et un dernier titre de champion de France en guise de conclusion d’une carrière bien …
Supermotard 2012: TM Racing et Thomas Chareyre seront bien là...
Faisant taire les rumeurs de fin de saison dernière annonçant le retrait de l’italien TM dans le championnat du monde…
Supermotard, championnat du monde 2012: Thomas Chareyre a été le plus fort en Croatie
S’est déroulée le week-end dernier la 4ème manche du championnat du monde de Supermotard en Croatie, à Rjeka.…
Thomas Chareyre, champion du Monde Supermotard 2012: "j'ai roulé au Mondial avec la même moto que l'année dernière" (interview)
Accrochant une nouvelle couronne mondiale à son palmarès, Thomas Chareyre est plus que jamais l’homme à battre en …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Tests Malaisie: Stoner n'a rien perdu de son talent

Par André Lecondé  le Jeudi 04 février 2016 | 5 commentaire(s)

Il jure qu’il n’est là que pour donner un coup de main à ses collègues de chez Ducati. Sauf qu’en Malaisie, au terme de trois jours de tests en MotoGP, il les a dominés avec la GP15. Casey Stoner est celui-là et il ne lui a pas fallu longtemps pour retrouver ses marques. Comme s’il n’était jamais parti, alors qu’il jouit de se retraite depuis fin 2012. C’est tout de même un cas peu banal qui met en exergue un talent à l’état pur. Casey Stoner a montré qu’il avait le niveau pour reprendre le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie: Rossi lointain second

Par André Lecondé  le Lundi 01 février 2016 | 3 commentaire(s)

Dans l’absolu, terminer second de la rentrée du MotoGP au guidon d’une moto fondamentalement remaniée, ce n’est pas ce que l’on pourrait qualifier de mauvaise performance. Mais Valentino Rossi sait qu’il ne peut pas se satisfaire de cette première journée à Sepang. D’abord parce-qu’il s’est senti plus à l’aise sur la Yamaha version 2015 plutôt que celle de 2016. Et qu’ensuite, il est tout de même à plus d’une seconde de son équipier et leader du jour. Valentino Rossi: “L’écart avec Lorenzo est … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Márquez encore loin du compte

Par André Lecondé  le Lundi 01 février 2016 | 3 commentaire(s)

Marc Márquez avait pris ses quartiers d’hiver sans avoir été convaincu par sa nouvelle Honda proposée pour la nouvelle donne technique. Il l’a retrouvée après une longue trêve du côté de la Malaisie. Une reprise qui ne l’a pas plus enthousiasmé. Honda avait pourtant apporté deux types de moteur, mais il semble qu’il y ait du pain sur la planche pour prétendre au sommet de la feuille des temps. MM93 termine septième de cette entame de test, derrière son équipier et incapable d’aller chercher un … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : grosse frayeur pour Baz et doute chez Michelin

Par André Lecondé  le Mardi 02 février 2016 | 3 commentaire(s)

La seconde journée des tests du MotoGP à Sepang a été marquée par une lourde chute d’un Loris Baz qui s’est miraculeusement sorti indemne d’une cabriole à 290 km/h. La faute à un pneu arrière qui a éclaté. Michelin expertise la situation et, en attendant les conclusions, a sorti ses gommes tendres, qu’utilisait le Français, des options disponibles pour les pilotes. Lorsque Michelin a commencé ses travaux pour remplacer Bridgestone en MotoGP, c’est surtout de l’avant que les pilotes tombaient.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Rossi indécis mais rassuré

Par André Lecondé  le Mercredi 03 février 2016 | 3 commentaire(s)

Assommé par le marteau de Lorenzo d’entrée, Valentino Rossi a ensuite relevé la tête en abattant un travail de fond dont il est coutumier. Mettant à l’épreuve une Yamaha version 2015 et l’autre de 2016, il a acquis des données qui l’aideront à se décider. Reste qu’il n’a pas perdu pied et même distancé, il aura à cœur de combler l’écart qu’il accuse sur son équipier Lorenzo dès la prochaine confrontation à Phillip Island du 17 au 19 février. Valentino Rossi : "Je suis satisfait de ces tests.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Février  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto