Superbike - Nürburgring: Max Biaggi a stoppé l'hémorragie

Par André Lecondé - le Lundi 10 septembre 2012 | réagir ?


Max Biaggi est revenu aux affaires ce week-end au Nürburgring. Ayant subi les coups de butoir d'un Marco Melandri transformé en chevalier teutonique par BMW, l'Empereur Romain a renversé la tendance sur le terrain des Germains pour s'en aller, d'abord, glaner sa première Superpole de la saison. Puis, le dimanche, c'est sa première victoire depuis le mois de juillet qu'il a récolté, reprenant les commandes du championnat à son rival qui avait mis un genou à terre, au sens propre comme au figuré.

La seconde manche avait des airs de coup de grâce à donner, mais elle a d'abord tourné au coup du sort. Un freinage appuyé sur une bosse, et le Corsaire s'est retrouvé les quatre fers en l'air. Mais, déterminé, il a réussi à se remettre à flot pendant que Melandri prenait le commandement de l'épreuve. Mais il était dit que BMW serait maudit sur ses terres et la S 1000RR s'est retrouvé une fois encore par terre alors qu'avec une RSV4 blessée, Biaggi arrachait deux points précieux. A quatre courses du but, tout est à refaire dans ce championnat qui n'a pas encore livré tous ses secrets :

« Lors de la première course, j'ai pris un bon départ mais Sykes roulait plus fort » raconte Max. « Lorsque je l'ai vu ralentir, j'ai pris le risque de le passer car je pensais que c'était sa stratégie. Puis j'ai vu l'écart grandir et j'ai attaqué jusqu'au drapeau à damiers. Pour la seconde manche, ma chute a été dommageable car après être reparti j'ai pu tourner dans les mêmes chronos que les leaders. Sur un freinage appuyé, j'ai pris une bosse et je suis parti en glissade."

"Nous avons malgré tout limité les dégâts, les choses auraient pu être bien pires comme elles auraient pu être meilleures. A Portimao, nous repartons pratiquement tous de zéro. La bataille est serrée, mais on sera là jusqu'à la fin




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Superbike - Nürburgring Superpole: Biaggi indomptable, Guintoli troisième
Sa chute lors de la dernière séance qualificative ne l'a pas le moins du monde refroidi et c'est avec la manière que le …
Superbike - Nürburgring Q.1: Max Biaggi montre les crocs
Le trio de tête du championnat s'est neutralisé en ce premier jour du Superbike sur le tracé allemand du Nürburgring.…
Superbike - Nürburgring M.1: Max Biaggi reprend les commandes
La première manche de Superbike sur le tracé du Nüburgring toujours baigné par le soleil a offert un nouveau…
Superbike - Nürburgring M.1: Carlos Checa parade Max Biaggi forfait
Carlos Checa, parti de sa position de pointe, a dominé la première manche du Superbike au Nürburgring. Une performance …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Moto GP: la famille Ducati reste unie

Par André Lecondé  le Dimanche 20 juillet 2014 | 6 commentaire(s)

Lorsqu'il y a des tensions au sein d'une famille, rien ne vaut une bonne réunion d'envergure avec des amis pour en parler et lever les doutes. C'est ce que Ducati a fait à Misano, site où se déroule le rassemblement à la gloire de la marque ce week-end. Juste avant la révélation du modèle Scrambler, on allait tout de même pas se fâcher devant tout le monde. Alors tous les pilotes du Moto GP ont été confirmés. Pourtant, Dovizioso et Crutchlow lorgnaient sur Suzuki si bien que Iannone et Aleix… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Vidéo - Yamaha: la R25 est une sportive c'est Valentino Rossi qui le dit

Par André Lecondé  le Mercredi 23 juillet 2014 | 4 commentaire(s)

Mais que nous préparent-ils pour la future R1 ? Car pour la plus modeste R25 destinée aux marchés émergents, Yamaha a déjà sorti la grosse artilleries. Du genre un Valentino Rossi martial à qui il ne faut pas dire que l'on a là une moto certes sans doute vaillante, mais tout de même avec le minimum syndical pour entrer dans le club fermé des sportives. Un cadre acier assurant un coût de production serré, un twin parallèle à refroidissement liquide promettant un peu plus de 35 ch et un couple… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Yamaha: 230 chevaux pour la nouvelle R1 ?
Tags : Yamaha | Sportive | R1 | 1000 cm3

Par André Lecondé  le Mardi 22 juillet 2014 | 1 commentaire(s)

Les épisodes du feuilleton indonésien R25 qui annoncent une série tout aussi haletante sur l'arrivée d'une R3 pour les marchés du Nord ne seront rien à côté de la super production qui se fait jour. Celle-là parlera de la statutaire R1 qui pourra enfin se targuer du label nouveauté. Elle a été aperçue roulant en Australie et le bruit de son moteur n'a fait qu'alimenter de sulfureuses rumeurs sur sa fiche technique. On rappellera d'abord que le dernier saut générationnel accompli par la R1… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Insolite: on fait le PV à Nicolas Sarkozy ou pas ?

Par André Lecondé  le Mercredi 23 juillet 2014 | 1 commentaire(s)

Ils sont décidément incorrigibles ces politiciens. Ou alors humains, c'est à dire avec une dose de bêtise naturelle. Ils sont pourtant entourés et conseillés pour en faire le moins possible, mais il faut croire que cette garde rapprochée est loin d'être infaillible et imperméable à la sottise. L'équation est portant simple : lorsque l'on fait tout pour rançonner le bon peuple sur le bord de la route au nom de la sécurité des flux, on évite de donner l'impression que l'on jouit d'une… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Honda F6C : La Gold enlève le haut

Par Christophe de Lestapis  le Jeudi 24 juillet 2014 | réagir ?

A la simple évocation du mot GoldWing, immédiatement on pense au vaisseau « Pullman » de chez Honda, son luxe, son confort, ses 411 kg en ordre de marche et son fabuleux six cylindres à plat de 1 832cm3. Alors oui, Honda avait déjà tenté le coup avec une alléchante arlésienne – puisque jamais importée dans nos contrées – avec sa tonitruante et ostentatoire « Rune ». C’est pourquoi flairant le rajeunissement de sa gamme et ses potentiels acquéreurs, Honda poursuit la stratégie inaugurée avec … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Juillet  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto