Superbike - Nürburgring M.2: Aprilia double la mise mais grâce à Chaz Davies !

Par André Lecondé - le Dimanche 09 septembre 2012 | réagir ?


Après une première manche à sensation qui a vu un nouveau changement de leader au classement général du championnat, c'est à une deuxième course au résultat inédit à laquelle on assisté. Une épreuve où les deux protagonistes pour le titre suprême sont passés du rire au larme tandis qu'un troisième larron s'est invité à la foire d'empoigne de cette fin de saison.

Ainsi, Chaz Davies a fait honneur à son titre mondial de Supersport en assurant la domination d'Aprilia dans le fief même de BMW, marque qui sera selon toute vraisemblance son prochain employeur en 2013. Le Gallois a devancé un Eugène Laverty pourtant victime d'un délicat tout droit en entame d'hostilité après que Tom Sykes l'ait dépassé avec autorité, et un Leon Camier aux anges qui sauve peut être ainsi l'avenir de Suzuki dans le milieu.

Un trio inédit que l'on doit autant au talent des protagonistes qu'aux circonstances de course. Et celles-ci ont été légion. C'est d'abord un Max Biaggi qui chute en voyant la passe d'arme entre la Kawasaki et son équipier. Le Romain repart et bien que chiffonné, s'en va engranger les points de la treizième place.

Des unités on ne peut plus précieuses puisque Marco Melandri n'a pas longtemps profité de la situation. En tête, il est à nouveau tombé semant la désolation dans le camps de la S 1000RR. L'homme de Ravenne était arrivé conquérant en Allemagne avec 18,5 points d'avance au général. Il en repart tête basse avec 9,5 longueurs de retard.

A deux meetings de la fin des hostilités, un troisième larron s'est invité en foire. Tom Sykes a marqué autant de points que lui a permis une Kawasaki bonne pour le podium jusqu'à la mis course. Après c'est plus compliqué pour arracher un top 5. Le Britannique aurait voulu faire mieux mais le voilà maintenant à 26,5 unités des commandes du championnat.

Les Français, enfin, ont aussi marqué des points. Loris Baz s'est bagarré comme un chiffonnier pour prendre le huitième rang. Sylvain Guintoli est dixième et Maxime Berger quatorzième.

Classement:

1 GBR Davies Chaz ParkinGO MTC Racing Aprilia Aprilia RSV4 Factory 20 39'00.327

2 IRL Laverty Eugene Aprilia Racing Team Aprilia Aprilia RSV4 Factory 20 39'03.349

3 GBR Camier Leon FIXI Crescent Suzuki Suzuki Suzuki GSX-R1000 20 39'03.549

4 GBR Rea Jonathan Honda World Superbike Team Honda Honda CBR1000RR 20 39'06.032

5 GBR Sykes Tom Kawasaki Racing Team Kawasaki Kawasaki ZX-10R 20 39'07.631

6 ESP Checa Carlos Althea Racing Ducati Ducati 1098R 20 39'07.868

7 ITA Giugliano Davide Althea Racing Ducati Ducati 1098R 20 39'15.036

8 FRA Baz Loris Kawasaki Racing Team Kawasaki Kawasaki ZX-10R 20 39'20.109

9 ITA Badovini Ayrton BMW Motorrad Italia GoldBet BMW BMW S1000 RR 20 39'20.252

10 FRA Guintoli Sylvain PATA Racing Team Ducati Ducati 1098R 20 39'20.355

11 ITA Zanetti Lorenzo PATA Racing Team Ducati Ducati 1098R 20 39'25.980

12 USA Hopkins John FIXI Crescent Suzuki Suzuki Suzuki GSX-R1000 20 39'29.469

13 ITA Biaggi Max Aprilia Racing Team Aprilia Aprilia RSV4 Factory 20 39'29.906

14 FRA Berger Maxime Team Effenbert Liberty Racing Ducati Ducati 1098R 20 39'36.417

15 JPN Aoyama Hiroshi Honda World Superbike Team Honda Honda CBR1000RR 20 39'41.239

16 ITA Lanzi Lorenzo Liberty Racing Team Effenbert Ducati Ducati 1098R 20 39'50.728

17 ITA Brignola Norino Grillini Progea Superbike Team BMW BMW S1000 RR 17 39'24.912

RT CAN McCormick Brett Team Effenbert Liberty Racing Ducati Ducati 1098R 15 30'18.544

RT GBR Haslam Leon BMW Motorrad Motorsport BMW BMW S1000 RR 9 17'36.790

RT ITA Melandri Marco BMW Motorrad Motorsport BMW BMW S1000 RR 8 15'34.320

RT ITA Fabrizio Michel BMW Motorrad Italia GoldBet BMW BMW S1000 RR 8 15'57.025

RT SWE Lundh Alexander Team Pedercini Kawasaki Kawasaki ZX-10R 6 12'11.662

Meilleur tour: ESP Checa Carlos 1'56.148




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Superbike - Nürburgring: Respect à Chaz Davies et au team ParkinGO
C'est ce qui s'appelle un week-end parfait. Chaz Davies se souviendra longtemps de ce dimanche de septembre passé sur …
Supersport - Nürburgring D.3: Chaz Davies comme un futur champion
En s'imposant avec autorité à son compatriote Ellison, une concrétisation synonyme de cinquième victoire cette saison, …
Supersport - Monza Q.1: Doublé Yamaha avec Chaz Davies
Meilleur chrono le matin et dernier vainqueur en date en Supersport, Chaz Davies continue de faire front à celui qui…
Endurance - Aprilia: Chaz Davies sur la RSV1000 à Daytona
Ben Thompson a trouvé son équipier avec lequel il s'adonnera aux joies de la célèbre course américaine, les 200 miles …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Tests Malaisie: Stoner n'a rien perdu de son talent

Par André Lecondé  le Jeudi 04 février 2016 | 5 commentaire(s)

Il jure qu’il n’est là que pour donner un coup de main à ses collègues de chez Ducati. Sauf qu’en Malaisie, au terme de trois jours de tests en MotoGP, il les a dominés avec la GP15. Casey Stoner est celui-là et il ne lui a pas fallu longtemps pour retrouver ses marques. Comme s’il n’était jamais parti, alors qu’il jouit de se retraite depuis fin 2012. C’est tout de même un cas peu banal qui met en exergue un talent à l’état pur. Casey Stoner a montré qu’il avait le niveau pour reprendre le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie: Rossi lointain second

Par André Lecondé  le Lundi 01 février 2016 | 3 commentaire(s)

Dans l’absolu, terminer second de la rentrée du MotoGP au guidon d’une moto fondamentalement remaniée, ce n’est pas ce que l’on pourrait qualifier de mauvaise performance. Mais Valentino Rossi sait qu’il ne peut pas se satisfaire de cette première journée à Sepang. D’abord parce-qu’il s’est senti plus à l’aise sur la Yamaha version 2015 plutôt que celle de 2016. Et qu’ensuite, il est tout de même à plus d’une seconde de son équipier et leader du jour. Valentino Rossi: “L’écart avec Lorenzo est … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Márquez encore loin du compte

Par André Lecondé  le Lundi 01 février 2016 | 3 commentaire(s)

Marc Márquez avait pris ses quartiers d’hiver sans avoir été convaincu par sa nouvelle Honda proposée pour la nouvelle donne technique. Il l’a retrouvée après une longue trêve du côté de la Malaisie. Une reprise qui ne l’a pas plus enthousiasmé. Honda avait pourtant apporté deux types de moteur, mais il semble qu’il y ait du pain sur la planche pour prétendre au sommet de la feuille des temps. MM93 termine septième de cette entame de test, derrière son équipier et incapable d’aller chercher un … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : grosse frayeur pour Baz et doute chez Michelin

Par André Lecondé  le Mardi 02 février 2016 | 3 commentaire(s)

La seconde journée des tests du MotoGP à Sepang a été marquée par une lourde chute d’un Loris Baz qui s’est miraculeusement sorti indemne d’une cabriole à 290 km/h. La faute à un pneu arrière qui a éclaté. Michelin expertise la situation et, en attendant les conclusions, a sorti ses gommes tendres, qu’utilisait le Français, des options disponibles pour les pilotes. Lorsque Michelin a commencé ses travaux pour remplacer Bridgestone en MotoGP, c’est surtout de l’avant que les pilotes tombaient.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Rossi indécis mais rassuré

Par André Lecondé  le Mercredi 03 février 2016 | 3 commentaire(s)

Assommé par le marteau de Lorenzo d’entrée, Valentino Rossi a ensuite relevé la tête en abattant un travail de fond dont il est coutumier. Mettant à l’épreuve une Yamaha version 2015 et l’autre de 2016, il a acquis des données qui l’aideront à se décider. Reste qu’il n’a pas perdu pied et même distancé, il aura à cœur de combler l’écart qu’il accuse sur son équipier Lorenzo dès la prochaine confrontation à Phillip Island du 17 au 19 février. Valentino Rossi : "Je suis satisfait de ces tests.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Février  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto