Moto GP - Grande Bretagne: Le bilan de la première journée

Par André Lecondé - le Samedi 16 juin 2012 | réagir ?


Pour peu, il aura presque été une journée pour rien ce vendredi passé à jouer au chat et à la souris avec la pluie sur le tracé de Silverstone. Par des conditions mitigées entrainant un rythme erratique des deux séances d'essai libre, les pilotes du Moto GP ont avancé à tâtons dans leur quête des meilleurs réglages possibles.

Casey Stoner a fini par prendre la tête de la hiérarchie sur le bitume sec de l'après midi, mais l'Australien l'avoue lui-même, il n'a pas appris grand chose, sauf le fait que la piste s'est bosselée, ce qu'il n'a pas manqué de critiquer. Dani Pedrosa, quant à lui, est encore plus bougon, pestant conte ces nouvelles gommes Bridgestone à présent imposées et regrettant son forfait de l'an passé pour cause de blessure qui le contraint à reprendre ses marques.

Chez Yamaha, on ne profite guère de cette situation flottante. Sous la pluie, Andrea Dovizioso est en confiance, au contraire d'un Jorge Lorenzo qui avoue ne pas l'avoir encore trouvée. Cal Crutchlow ne se satisfera pas de cette entame en demi-teinte sur ces terres si bien qu'il n'y a qu'un Ben Spies en mesure d'afficher un marge sourire. Menacé au sein du team officiel par une forte concurrence, le Texan ne se pose plus de questions et malgré une chute le matin, il a réussi sa séance de l'après-midi avec le second temps. Moins menacé, mais avec la même trajectoire journalière, Alvaro Bautista a fait parler la poudre pour s'inviter, avec sa Honda Gresini, sur la première ligne virtuelle.

Et quid de Ducati ? Les rouges ont parfaitement démontré la théorie exposée par Valentino Rossi qui veut que leur avantage sur le mouillé se transforme en handicap sur le sec. Et c'est d'ailleurs Vale lui même qui s'est chargé de la démonstration. Premier le matin sous l'averse, il était dernier des prototypes après le déjeuner sur le bitume asséché. Un grand écart qu'a su néanmoins éviter un Nicky Hayden définissant une fois encore le cap à suivre pour les rouges.

Un mot des CRT. Randy De Puniet en a de nouveau la maîtrise. Mais il s'agira, pour le Français de la garder jusqu'à dimanche soir. Celui qui a le plus souffert dans la catégorie est Colin Edwards qui a maille à partir avec une Suter-BMW rétive à l'air britannique. Ils seront vingt à poursuivre le meeting puisque Karel Abraham a sagement décidé d'en rester là et de se refaire une santé.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Moto GP - Grande Bretagne Qualification: Première pole de Lorenzo, première ligne de Randy De Puniet
Bernique ! A trois minutes près, Randy De Puniet réalisait en terres anglaises sa première position de pointe en …
Moto GP - Grande Bretagne J.2: Une première ligne miraculeuse pour Crutchlow
Cal Crutchlow revient de loin. Deux grosses chutes le matin étaient annonciatrices de catastrophe à domicile pour le…
GP250 - Grande Bretagne D.3: Première séance sous la pluie
Les 250 avaient jusque là échappé à la pluie si bien que cette séance de réchauffement a été d'une importance capitale…
GP125 - Grande Bretagne Qualifications: Vinales en pole et Zarco sur la première ligne
Nico Terol pensait bien avoir fait le plus difficile en descendant sous la barre des 2'14 au tour dans ce dernier …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Moto GP - Grand Prix de San Marin: Rossi triomphe et tout le monde y gagne

Par André Lecondé  le Dimanche 14 septembre 2014 | 20 commentaire(s)

Avant le rendez-vous d'un Grand Prix de San Marin organisé sur un site de Misano qui porte aussi le nom de Marco Simoncelli, l'homme d'un village de Tavullia à proximité, soit Valentino Rossi, avait déclaré qu'avant la fin de l'année, il aimerait bien en gagner une. Sitôt dit, sitôt fait ce dimanche devant un public comblé et des adversaires impuissants. Même Marc Marquez a dû mettre un genou à terre. Au sens propre comme au figuré d'ailleurs puisque le champion du monde est allé à la faute en… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP – Grand Prix de San Marin : Valentino Rossi et la machine à remonter le temps

Par André Lecondé  le Dimanche 14 septembre 2014 | 11 commentaire(s)

Sa dernière victoire remontait à Assen, l'an dernier. Une concrétisation obtenue dans des circonstances malgré tout particulières. Marc Marquez était encore au stade de l'éclosion alors que Jorge Lorenzo roulait avec une clavicule opérée quelques heures auparavant. Mais cette fois, à Misano, le « Doctor » a dominé son sujet face à des rivaux en pleine forme. Et qui ont dû rendre les armes ! Valentino Rossi : « Durant ce week-end, nous nous étions rendu compte que la Yamaha était très forte ici … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP - Grand Prix de San Marin: un point c'est tout pour Marc Marquez

Par André Lecondé  le Lundi 15 septembre 2014 | 4 commentaire(s)

Treize courses et onze victoire. Le tableau reste impressionnant mais lors du Grand Prix de San Marin, Marc Marquez a montré que pour peu qu'on lui résiste, il est comme tous les pilotes : sujet à la faute. Le champion du monde en titre est tombé à Misano à vouloir suivre un Valentino Rossi en état de grâce. Mais il a mis un point d'honneur à relancer le moteur calé de sa Honda pour décrocher un petit point malgré tout. Sa douzième victoire de la saison attendra. Marc Marquez : « Hier je ne… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Sécurité Routière: une étude sur les comportements qui alerte

Par André Lecondé  le Mardi 16 septembre 2014 | 4 commentaire(s)

Nous sommes les plus vulnérables sur la route et pourtant nous ne sommes pas forcément les plus vigilants. Ni ne faisons forcément le nécessaire pour nous protéger au mieux. Le baromètre AXA Prévention a pris la température de la vie dans la circulation d'un motard et d'un scootériste. Et il en ressort un avis de tempête. Pour commencer, on regrette que les usagers des deux roues motorisé n'échappent pas au fléau des SMS et autres appels en roulant. 23 % d'entre eux avouent en effet tenir une … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP – Grand Prix de San Marin J.2 : Lorenzo heureux se méfiera de Rossi

Par André Lecondé  le Samedi 13 septembre 2014 | 3 commentaire(s)

Il y avait longtemps que l'on n'avait pas vu un Jorge Lorenzo conquérant. A Misano, cet après-midi, on a retrouvé notre « Por Fuera » qui a fait ce qu'il faut pour retrouver la position de pointe. Reste à se réconcilier avec la victoire. Ce qui ne sera pas plus facile avec un Valentino Rossi équipé de la même Yamaha et tout autant mort de faim. Jorge Lorenzo : « Il semble que la Yamaha fonctionne bien ici puisque Valentino a lui aussi été rapide, » a commenté Lorenzo. « J’ai poussé à la limite, … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .









Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Septembre  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto