Moto 3 - Interview Alexis Masbou: "Souffrir pour finir cinquième ça me va"

Par André Lecondé - le Jeudi 03 mai 2012 | 2 commentaire(s)


Après s'être coupé en deux au Qatar, Alexis Masbou a entamé le second rendez-vous de sa capitale saison de Moto 3 avec un pied fracturé et un mollet salement amoché. Se déplaçant avec des béquilles, l'Albigeois n'a eu en revanche besoin d'aune attelle pour grimper jusqu'à la quatrième position de la grille de départ après des qualifications mouvementées où la vélocité devait se conjuguer avec l'expérience.

La course a été tout aussi indécise et après un départ très prudent, le Français s'est ensuite employé à remonter vers le haut de la hiérarchie. Au bilan, une cinquième place, arrachée au bout de l'effort et de la souffrance.

Alexis, on t'a vu très marqué dès la ligne d'arrivée franchie de ce Grand Prix à Jerez.

On peut dire que j'en ai ch..., enfin, j'ai souffert quoi. Mais souffrir pour finir cinquième, ça me va ! Vers la fin, c'était long, les conditions n'étaient pas faciles, mais ça s'est bien goupillé.

Raconte nous ta course.

Je n'ai pas fait un bon départ. La piste était pleine de pièges et je ne pouvais pas me permettre de me blesser à nouveau. J'ai pensé à mon pied et à l'accrochage du Qatar, alors j'ai tout de suite fermé les portes et j'ai commencé à repérer les plaques d'humidité. Au premier tour, j'étais treizième je crois. Puis j'ai pris la mesure de la piste et j'ai commencé à accélérer le rythme.

Tu as pu sortir du peloton et prendre le bon wagon.

C'est ça, je me suis retrouvé avec Cortese et Salom à la mi-course et on pensait au podium. Lorsque Alex Rins a fait sa faute et qu'on l'a repris, j'ai voulu profiter de la panique pour partir. J'ai attaqué fort, mais ils m'ont suivi. C'était ce qu'il fallait faire, mais ça n'a pas marché. Je n'étais pas assez rapide.

Puis la fatigue est arrivée.

Les cinq derniers tours ont été très difficiles. J'ai commencé à perdre le contact. La messe était dire, ça ne servait à rien de forcer et j'ai assuré ma cinquième place qui est un bon résultat. On est sept au championnat.

Comment va ta FTR depuis la Qatar ?

On a pas eu les pièces espérées, alors on optimise ce que l'on a. J'adapte mon pilotage, ma position sur la moto. On n'est pas top dans les grandes courbes rapides. Mais l'ensemble reste correct. Il nous faut du poids sur l'avant.

On parle beaucoup de Romano Fenati depuis Jerez. Que peux tu en dire ?

Il roule bien, on voit qu'il n'est pas au-dessus de ses pompes et il est intelligent. Donc il sera là toute la saison mais il faut encore attendre trois ou quatre courses pour savoir où. On a fait deux circuits particuliers. Le Qatar est atypique et tout le monde connait Jerez. Il faudra voir sur d'autres tracés.

L'ambiance semble au beau fixe au sein de la colonie tricolore cette année.

Je confirme ! On fait tous un bon début de saison et on se suit, on se soutient. On a tous le désir de bien faire et de continuer comme ça.

Qu'attends tu d'Estoril, ce week-end ?

Continuer à progresser, et il faudra voir la météo. Je n'espère pas la pluie, je n'aime pas trop. Mais bon, dans ces conditions, si on est dans un jour avec, on peut faire très bien. Sinon, on peut aussi se retrouver loin. Il faudra que je me lâche. Le mental est bon, le team est content et je n'ai plus besoin que d'une seule béquille pour marcher. J'y vais pour un résultat car après, je me remettrai à la recherche des sous !




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Moto3 – Interview Alexis Masbou : « Souffrir à Valence était prévu et ce sera pareil à Jerez »
C'est à une rentrée difficile et douloureuse que doit faire face le nouveau pilote Ongetta en Moto 3, Alexis Masbou. Le …
Moto 3 - Interview Alexis Masbou: " A deux secondes du cinquième et le quinzième à trois secondes derrière moi"
Une semaine après la solide prestation de Jerez, c'est à une nouvelle représentation convaincante que s'est livré à …
Moto 3 - Interview Alexis Masbou: "Travailler et avancer"
Au sortir d'un Grand Prix d'Allemagne éblouissant, Alexis Masbou a de nouveau été happé par l'ombre lors d'un …
Moto 3 - Interview Alexis Masbou: "Franchement j'en ch.. !"
Voici quelques nouvelles d'un Alexis Masbou qui vient, enfin, de se faire opérer de son …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Moto 3 - Interview Alexis Masbou: "Souffrir pour finir cinquième ça me va"

Allez allez allez allez Alexis , un podium maintenant et puis une victoire , allez Albi

posté par allez Albi - 2012-05-04@08:07
Moto 3 - Interview Alexis Masbou: "Souffrir pour finir cinquième ça me va"

petit bras

posté par anonyme - 2012-05-04@16:41

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Nouveauté – KTM : la petite Adventure n'aura pas une base de Duke

Par André Lecondé  le Samedi 23 août 2014 | 3 commentaire(s)

La petite Duke 390 qui se fait aussi grosse qu'une Adventure, voilà la fable qui a alimenté la toile depuis quelques jours. KTM, jusque là, n'avait pipé mot sur le concept, laissant courir un bruit qui leur a servi d'étude de marché à moindre frais. A présent, Mattighofen met les chose au point. L'idée d'une Adventure 390 a été distillée par le patron de la marque lui-même. Dès avril 2013, Stefan Pierer s'épanchait sur le sujet au point que d'aucuns pensaient voir apparaître l'opus dans un des… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP – Grande Bretagne : Marc Marquez veut retrouver la victoire

Par André Lecondé  le Mardi 26 août 2014 | 2 commentaire(s)

En République Tchèque Marc Marquez s'est résigné à faire du boudin pour une histoire à la gomme. Au bilan, une quatrième place malgré des pneus à l'agonie sur sa Honda, un classement synonyme de bons points au championnat malgré l'écueil technique. Mais le champion du monde plus que jamais en route vers un second sacre voulait une onzième victoire de rang. Ce week-end, à Silverstone, nul doute qu'il voudra remettre les pendules à l'heure. Il a d'ailleurs commencé dès le lundi suivant sa… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP – Valentino Rossi : les conseils du « Doctor » pour bien vieillir
Tags : Yamaha | Moto GP | Rossi

Par André Lecondé  le Mardi 26 août 2014 | 2 commentaire(s)

A 35 ans et du haut de ses neuf titres de champion du monde, Valentino Rossi ne lâche rien. Pourtant, il s'est fait montrer la sortie du box Yamaha par Lorenzo avant de vivre deux années de galère chez Ducati et de manger encore un reste de pain noir l'an passé. De quoi jeter l'éponge ? C'est mal connaître le « Doctor » qui donne sa posologie pour bien vieillir sur le site officiel du Moto GP. D'abord le constat : « C’était bien sûr différent il y a dix ans, quand j’avais 25 ans, » puis le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Disparition de Ralph Bryans.

Par Jean Jacques Cholot  le Jeudi 21 août 2014 | 1 commentaire(s)

Ralph Bryans, pilote irlandais qui a écumé les circuits de Grands Prix dans les années soixante, est décédé à son domicile le 6 août dernier à l'âge de 72 ans. Ralph Bryans est né le 7 mars 1942 à Belfast. C'est à la fin des années cinquante qu'il débute sa carrière de pilote sur une petite Triumph Terrier 150cc. Une Norton Manx lui permettra de poursuivre son apprentissage. Repéré par Jim Redman, ce dernier lui permet d'intégrer le team Honda en 1964 lors du Tourist Trophy de l'Ile de Man… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Radar : le radar tronçon de Toulon, d'Arles et d'Aubagne !
Tags : Radar

Par Pauline Rachwal  le Vendredi 22 août 2014 | 1 commentaire(s)

C’est un tunnel bien connu des Toulonnais. Un grand tunnel qui traverse la ville de part et d’autre dans les deux sens et qui évite d’engorger la ville et de perdre du temps à la traverser. Cet axe confiné est limité à 70 km/h et les autorités y constatent de nombreuses infractions tous les mois. Il n’y a que 5 mois que le tube dans le sens Marseille-Nice est ouvert, mais cela n’a pas empêché la préfecture du Var d’installer un radar de tronçon sur toute la portion. Ce radar faisant le calcul … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Août  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto