Moto 3 – France : Interview Louis Rossi ; « C’est énorme »

Par David Jouguet - le Mardi 22 mai 2012 | 1 commentaire(s)


Dimanche soir, après son retour dans la loge suite aux obligations protocolaires d’un vainqueur de GP, Louis Rossi était toujours assailli de part et d’autres, il fallait bien lui laisser une journée de calme avant de recueillir ses impressions. (Interview réalisé lundi soir).
Avant de revenir sur la course, on se penche sur les sensations, les ressentis du vainqueur du GP de France Moto 3.

Louis, 50 mètres avant la ligne d’arrivée, quel est le sentiment ?

Alors ….. 50 mètres avant la ligne, c’est énorme ….. je la voyais l’arrivée, je savais que c’était bon, je savais que j’avais beaucoup d’avance, j’étais droit, je ne pouvais normalement plus tomber.
J’avais devant moi la consécration de beaucoup d’efforts, de patience, de travail sans relâche, depuis mes débuts en moto jusqu’à cet hiver où l’on a vraiment soulevé des montagnes pour y arriver, c’était presque incroyable……. (On en frisonne encore)

Le tour d’honneur, tu aurais voulu qu’il dure un « siècle » ?

Oui c’est sûr, j’aurais bien voulu que ça dure un siècle, mais pour un truc comme cela, j’aurais bien voulu préparer 2-3 choses sympa, mais c’était tellement inattendu ….. on va dire que j’ai été pris de court. C’était vraiment fantastique de voir tout le public debout, aussi passionné, c’était un moment unique, je l’ai dit en conférence de presse, j’avais l’impression d’être une rock star !
Pendant ce tour, j’ai pris le temps de bien regarder ce qui se passait, de savourer les 4 kilomètres et demi du circuit.

Le moment de la marseillaise ?

Là aussi, j’étais fier du travail que l’on a réalisé tous ensemble (oui mais seul sur la moto !) et pouvoir faire retentir une marseillaise dans mon pays c’est un cadeau que l’on a partagé avec 80 000 personnes sur place plus tous ceux qui regardaient leur écran. C’est magique, un bonheur.

Revenons à la course, à quel moment as-tu senti la victoire à ta portée ?

Dès le moment où le départ était fait, je croyais à tout et en tout. Le groupe de tête était là devant moi, j’étais en retrait et je voyais que je maitrisais bien mon sujet, je suis là pour me battre pour cela. De toute façon, je ne me pose pas ce genre de question sur la moto, je reste concentré. Cela m’est déjà arrivé de me mettre à raisonner, j’avais tendance à me déconcentrer et faire des erreurs.

Pendant ces derniers tours interminables, tu ne ralentissais pas pour assurer !

Si on ralentit, on commence à faire des choses qui ne sont pas habituelles et c’est là que l’on peut commettre des erreurs, c’est aussi simple que cela. (Bon, d’accord !)
Par contre, j’étais plus doux sur la façon d’accélérer, car pour moi c’est là où c’est dangereux sous la pluie, les freins, je rentrais avec un peu moins de frein sur l’angle mais je continuais à freiner aussi fort bien droit pour garder les pneus à température. Si on ralentit, les pneus ne restent pas à température et on peut tomber bêtement. (Vu comme ça, ce n’est pas si compliqué en fait !)

Ce soir lundi, réalises-tu bien d'avoir gagné le GP de France ?

J’ai encore un peu de mal … et en même temps je vais te raconter ce que j’ai déjà dit 2-3 fois. Il y a une image qui va me rester gravée longtemps.
Quand je fais un bon résultat, au Mans l’hôtel Best Western Premier m’offre une nuit et ce matin, je m'y suis réveillé tard, (fête oblige) et je suis allé prendre mon petit déjeuner. Et sur la table, l’équipe de service m’avait gardé toute la presse du jour et l’avait étalée devant moi, je faisais la première page partout et j’étais seul à ma table !
Une scène comme ça c’est un truc de malade, pour moi ça n’existe que dans les films ou pour des hommes politiques. (Rires)
Tu m’imagines seul à ma table à voir ma tête partout devant moi sur les journaux !

Nouveaux objectifs, nouvelle donne ou tu continues ta route ?

Non, on ne change rien, notre manière de travailler elle est bonne, on savait qu’avec des conditions particulières, si on pouvait faire un podium on ne s’en priverait pas, et on fait un podium (Sur la plus haute marche quand même !). Mais cela ne change pas notre décalage sur le sec avec les premiers, je suis bien contient qu’au niveau technique je dois encore travailler pour arriver au niveau d’un Vinales ou un Cortese, ça c’est sûr.

Tu as des remerciements particuliers.

Oui, au-delà de mon Team, mes partenaires, mes parents que je remercie une nouvelle fois. Ce week-end tu l'as vu, nous recevions beaucoup de monde dans la loge, tous mes amis et amies qui sont jeunes sont restés souriants et souriantes, efficaces et disponibles au service de toutes ces personnes (Je confirme), malgré le mauvais temps, la fatigue, je leur adresse un remerciement particulier, ils ont beaucoup donné ce week-end.

Louis, merci pour ce dimanche inoubliable.

photos rtg




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Interview Louis Rossi : Objectif Moto 2
Louis Rossi a ponctué sa saison Moto 3 avec une 6ème place à Valence après un début de course en fanfare, 11ème final…
Moto 3 - France: Rossi Louis Roi Soleil du Grand Prix de France !
Sous une pluie battante et après une course dantesque, Louis Rossi a pris ses quartiers dans la cour des grands en…
Moto 3 - France : Louis Rossi, il l'a fait !
Il l’a fait et bien fait mais qu’ils étaient longs ces 24 tours. Voici maintenant pas mal de temps que nous suivons de …
Moto 2 - France : Louis Rossi ouvre le compteur
En arrivant sur le Bugatti, il y avait vendredi matin comme un parfum de 2012 avec tous les souvenirs de la victoire

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Moto 3 – France : Interview Louis Rossi ; « C’est énorme »

 Je n'étais que devant mon poste TV en ce dimanche , mais j'ai vibré durant toute la course. Quelle sagesse pour son age, Louis m'impressionnait dejà beaucoup dans son approche avec ses sponsors ainsi qu'avec les medias. Mais là, etre resté sur ses roues  dans son grand prix nationnal prouve une réel maturité chez ce jeune homme.  Félicitations Louis.

posté par regedit - 2012-05-23@17:29

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Moto§Sexy - Vidéo: quant Rihanna flingue la S 1000RR

Par André Lecondé  le Lundi 25 avril 2016 | 1 commentaire(s)

Pour bien entamer la semaine, voici une note musicale distillée de manière dénudée par la sulfureuse Rihanna aux relations peu fréquentables. Du moins, c’est ce qui ressort de son clip dans lequel elle montre aussi qu’elle n’aime pas être contrariée. Car dans ce cas, elle cause plus, elle flingue. Et pour sa vendetta, elle se déplace en S 1000RR. La marque BMW, décidément, semble destinée à alimenter les gangsters de tout poil. C’était le cas avec les voitures et voici que la mode ne se dément… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Concept - BMW : une sexy K1600 nue

Par André Lecondé  le Mardi 26 avril 2016 | 1 commentaire(s)

Hélas, ça n’a rien d’un dessin sorti de l’usine bavaroise, mais d’une suggestion à la palette de la revue Motorrad magazine. Après tout, il n’y pas de raison à laisser aux seuls Japonais le privilège de titiller nos sens en imaginant les modèles de demain. Et puisque Young Machine aime mettre à l’honneur ses blason du cru, les Allemands ont travaillé sur une BMW. Et quelle BMW. Un cadre de S 1000R qui enserre le beau six cylindres de la K1600. Nous voilà revenu au bon temps où les Honda… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Harley Davidson Roadster 1200 : une vraie surprise !

Par Pauline Rachwal  le Jeudi 28 avril 2016 | réagir ?

Harley a créé la surprise en cette fin avril avec l’apparition au catalogue d’un nouveau modèle. Pour ceux, qui comme moi, regrettaient que les versions Sportster 1200 soient trop typées Custom en oubliant la position de base qui a fait le succès de la gamme (comme celle de Iron), les Américains ont voulu aller plus loin en proposant une version Roadster sur une base de Forty-Eight. Et entre l’annonce et l’essai, il n’y a eu qu’un pas. C’était avec une certaine impatience que je me suis jetée… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Harley-Davidson Battle of the Kings 2016: la concession de Limoges gagne pour la France

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Lundi 25 avril 2016 | réagir ?

Qui sera le nouveau Custom King Européen ? Les votes pour plébisciter votre Harley-Davidson favorite sont clos. Les concessionnaires ont reçu un Iron 883, le but est simple : créer une pièce unique capable de séduire un jury d’experts avec comme dénouement final les Wheels&Waves Festival dans quelques semaines. Mais avant de savoir qui sera le gagnant en juin prochain un autre jury s’est réuni lors du Bike Shed de Paris les 16 et 17 avril dernier. 40 machines à travers le réseau français ont… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

10ème Rallye de Corse: un sans faute des pilotes de l'île de Beauté

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Mardi 26 avril 2016 | réagir ?

Le Rallye de Corse est toujours une épreuve spéciale où les insulaires excellent. Cette dixième édition n’a pas échappé à la règle. On attendait Christophe Velardi, l’ajaccien n’a pas déçu, empochant l’étape de nuit devant Thomas Verdoni à moins de deux secondes, suivis par Bruno Schiltz et Laurent Filleton. L’épreuve du jour n’a pas été de tout repos avec la pluie qui s’invite au programme ce qui n’est pas sans faire les affaires des monocylindres et particulièrement celui de Luc Deiana qui … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires
Anonyme sur MotoGP - Jerez Qualifications : Rossi remercie Michelin :  Tout le monde a bien …suite

orange méca sur Essai Ducati Multistrada 1200 S DVT full power : la cabotine :  Y'a aussi la Pikes Peak …suite

agades sur Nouveauté - Husqvarna: la Vitpilen débusquée ! : échec commercial programmé !!!suite

francky sur SBK - Qatar : Les filles du paddock sont de retour... : bonjours les filles ! j …suite

brunet sur Dainese: le D-Garage de Corbeil célèbre les beaux jours le samedi 30 avril 2016 :  Bonjour, quoi de plus …suite

Céder sur Essai Peugeot NK7 50 cm3 : Belle toute nue : bonjours, Je voudrais savoir …suite

Chic sur Dossier électrique : notre sélection des motos et scooters 2016 :  Vous citez dans votre …suite

mart sur JNMM 2016 : rendez-vous les 25 et 26 juin à Fontainebleau :  Une erreur s'est …suite

gil coletti sur MXDN - France : ce sera Paulin, Musquin et Febvre : bonjour gautier paulin Marvin …suite

gil coletti sur Motocross des Nations 2014 : l'équipe de France : bonjour Dylan ferrandis J'ai …suite


«  Mai  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto