Les essais d’Arnaud Vincent spécial KTM : épisode 2, la RC8 R [+vidéo]

Par Pauline Rachwal - le Lundi 07 janvier 2013 | réagir ?


Arnaud Vincent, champion du monde Moto GP 125 cm3, a accepté de se prêter au jeu de l’essayeur pour nous. Chaque mois, nous lui soumettrons une sportive du marché actuel. Aucune préparation de piste, du full stock ! Lâché sur le circuit de la Ferté-Gaucher, Arnaud poussera à bout des machines que vous pouvez croiser tous les jours dans la rue.

Pauvre Arnaud ! Lors de l’organisation de ce double essai, j’espérais seulement que l’on ne passe pas la journée de tournage sous la pluie (surtout avec le temps magnifique que nous avions eu les semaines précédentes). Dame nature, ayant le sens de l’humour, ne nous a pas amené de pluie mais un froid frisant avec les 0°C à 9h00 et un brouillard très humide à couper au couteau. La journée s’annonçait très rude pour Arnaud, qui s’inquiéta de l’humidité de la piste et de la monte de pneus sur la RC8 R. Il faudra presque une bonne demi-journée pour que le ciel se dégage et laisser place à quelques rayons de soleil… Ouf !

Arnaud Vincent en quelques mots

Né le 30 novembre 1974 à Laxou, il commence sa carrière avec du motocross et de la course de côte. Mais il sera connu du grand public en compétition de vitesse. D’abord ses titres de champion de France 125 cm3 en 1997 et de champion d’Europe la même année. Il ramènera à la France en 2002 le titre de Champion du Monde Moto GP 125 cm3 (5 victoires et 10 podiums). Il poursuit ensuite sa carrière dans le Moto GP en catégorie 250 cm3 jusqu’en 2006. Par la suite, il effectue de nouvelles courses en Supersport et en championnat de France.

L'essai de la KTM RC8 R

Radicalement simpliste. Voilà les termes qui pourraient correspondre à la KTM RC8 R. Radical ? C’est le fer de lance de KTM depuis de nombreuses années. Leur première sportive n’allait sûrement pas faire exception. Rien que la ligne esthétique de la machine met tout le monde d’accord d’entrée de jeu. 175 chevaux pour cette version d’essai piste pour 185 kilos. Un bicylindre bien connu pour son comportement rageur et sans compromis. Simpliste ? Aucun superflu. Les puristes de la conduite d’hypersport seront ravis de savoir qu’elle ne possède aucune technologie embarquée. Exit les assistances comme l’anti-dribble ou autre anti-Wheeling, tout juste un vérin de direction. Quelques informations pratiques sur son temps au tour ou sa vitesse maxi. Même dans ses lignes globales, les arêtes sont très prononcées tout en laissant une robe totalement épurée et dénuée de détails gênant à l’œil.

Par ailleurs, la marque se vante beaucoup plus de sa conception moteur et de la fiabilité de son châssis que de sa technologie. Mais ce travail sur l’essentiel ne nuit pas au final sur la machine ? Il semblerait que non d’après les retours que nous avons depuis sa sortie. Encore mieux, KTM décide d’accentuer encore plus sa radicalité en abandonnant la version standard pour ne proposer au catalogue que la version R. Mais qui dit version R, ne dit pas exactement la même version que celle précédente à la fusion. En effet, quelques pièces ont été changées, comme par exemple les jantes qui sont passées de forgées aux moulées (plus lourdes donc). Exit également les touches de carbone. Bon, rassurez-vous ces changements lui ont valu aussi une baisse de prix.

Avec son côté ultra-racé, on sait bien qu’elle n’est pas faite vraiment pour la route ouverte. Il était donc indispensable qu’Arnaud s’en empare pour avoir l’avis d’un vrai pro du pilotage.

Le tour embarqué

Fiche technique KTM RC8 R :

 Moteur : Otto 4 temps 2 cylindres, disposition en V 75°, refroidissement par eau
 Cylindrée : 1.195 cm³ (72,92 cu in)
 Alésage : 105 mm (4,13 in)
 Course : 69 mm (2,72 in)
 Puissance : 72 kW (98 ch)
 Aide au démarrage : Démarreur électrique
 Boîte de vitesses : 6 rapports à accouplement par griffes
 Lubrification moteur : Graissage à carter semi-sec avec 3 pompes à rotor
 Transmission primaire : 40:76
 Démultiplication secondaire : 17:38
 Refroidissement : Refroidissement liquide, circulation permanente du liquide de refroidissement grâce à une pompe à eau
 Embrayage : Embrayage multidisques en bain d'huile / à actionnement hydraulique
 Allumage : À DC-CDI sans rupteur, avance numérique
 Cadre : Cadre treillis en tube d'acier au chrome molybdène, époxy
 Fourche : WP Suspension Up Side Down 4354
 Amortisseur : WP Suspension 4014 VP
 Débattement avant : 120 mm (4,72 in)
 Débattement arrière : 120 mm (4,72 in)
 Système de frein avant : disque double avec étriers à quatre pistons vissés radialement, disques de frein de type « flottant »
 Système de frein arrière : monodisque avec étrier de frein double piston, disque de frein à logement rigide
 Diamètre des disques de freins avant : 320 mm (12,6 in)
 Diamètre des disques de freins arrière : 220 mm (8,66 in)
 Chaîne : 5/8 x 5/16” bague X
 Angle de chasse : 66,7°
 Empattement : 1.425 mm (56,1 in)
 Garde au sol à vide : 110 mm (4,33 in)
 Hauteur de la selle à vide position inférieure de l'arrière du cadre : 805 mm (31,69 in)
 Hauteur de la selle à vide position supérieure de l'arrière du cadre : 825 mm (32,48 in)
 Capacité totale du réservoir de carburant env. : 16,5 l (4,36 US gal)
 Supercarburant sans plomb : (ROZ 95/RON 95/PON 91)
 Supercarburant sans plomb : (ROZ 98 / RON 98 / PON 94)
 Poids sans carburant env. : 186 kg (410 lb.)

Prix :

 16 890 euros

REMERCIEMENTS

Nos plus vifs remerciements au circuit de la Ferté Gaucher qui une fois de plus nous a accueillis chaleureusement.

Le circuit de la Ferté Gaucher situé en Seine-et-Marne près de Paris vous propose de multiples animations dans un environnement privilégié dont des stages de pilotage.

Tel : 01 64 65 92 12 . http://www.circuitslfg.fr/





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Les essais d'Arnaud Vincent spécial KTM : épisode 1, la 990 Super Duke
Arnaud Vincent, champion du monde Moto GP 125 cm3, a accepté de se prêter au jeu de l’essayeur pour nous. Chaque mois, …
Les essais d'Arnaud Vincent : Mv Agusta F3 675 [+vidéo]
Nouvelle saison, nouvelles motos, mais toujours le même pilote. Les beaux jours sont de retour et pour fêter cela …
Les essais d'Arnaud Vincent : Kawasaki ZX-10R 2013 [+ vidéo]
Arnaud Vincent, champion du monde Moto GP 125 cm3, a accepté de se prêter au jeu de l’essayeur pour nous. Chaque mois, …
Les essais d'Arnaud Vincent : Honda CBR 1000 RR SP 2014 [+vidéo]
Nouvelle saison, nouvelles motos, mais toujours le même pilote. Les beaux jours sont de retour et pour fêter cela …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Moto GP – Grand Prix d'Australie J.3 : Valentino Rossi remporte sa seconde victoire de l'année

Par André Lecondé  le Dimanche 19 octobre 2014 | 16 commentaire(s)

Il l'espérait mais il se doutait bien que ce ne sera pas facile de l'accrocher cette victoire en Australie après des qualifications pour le moins timides. Et pourtant, neuf ans après son dernier succès sur le tracé de Phillip Island, Valentino Rossi, pour son 250ème départ, a remis son nom au palmarès de ce Grand Prix qui n'a pas été tendre avec ses protagonistes ni avec les pneus. La réalisation n'en est que plus belle et c'est la seconde de l'année pour le « Doctor ». Parti le couteau entre… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Yamaha: une idée précise de la nouvelle TDM !
Tags : Yamaha | Roadster | TDM | 900 cm3

Par André Lecondé  le Vendredi 17 octobre 2014 | 2 commentaire(s)

Les choses bougent chez Yamaha en ce moment propice à la veillée d'armes du salon de Milan. La R3 est envoyée au front, le feuilleton de la nouvelle R1 s'égraine avec de vrais morceaux de Valentino dedans. Mais il arrive aussi que des photos s'envolent dans ce tourbillon effréné. Et que l'on découvre ça sur la toile. Soit une moto qui ressemble beaucoup à ce que pourrait être la nouvelle TDM. La base est la MT-09 et suivant les latitudes, on l'appelle FZ-09 ou FJ-09. Mais le résultat est là :… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Honda NM4 Vultus : la Batmob

Par Christophe de Lestapis  le Jeudi 16 octobre 2014 | 1 commentaire(s)

C'est à l'occasion de la présentation des nouvelles CB650F et VFR 800 2014 que Honda nous avait fait la surprise de nous dévoiler l'extravagante NM4 Vultus. Immédiatement qualifiée d'extraterrestre stylistique à deux roues, l’exercice d'avant garde nous avait laissé perplexes. Passé ces premiers a priori, il fallait toutefois concéder qu’avec des nouveautés pareilles, face au conservatisme qui est naturellement le notre, on se devait de digérer quelque peu l'affaire. A l’inverse, il était aisé … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Yamaha: la YZF R3 veut croquer la Ninja 300

Par André Lecondé  le Jeudi 16 octobre 2014 | 1 commentaire(s)

Les sportives à cylindrée modeste mais aux hautes ambitions ont fait florès ces dernières saisons. KTM avait compris la tendance et Kawasaki a su lui offrir sa référence sportive avec une Ninja 300 qui a rejeté d'un coup d'un seul les quart de litre Yamaha et Honda avec un guidon bracelet au musée. Il lui a fallu du temps, mais l'emblème aux trois diapasons a fini par réagir. Voici la R3, qui sera disponible dès avril 2015 en robe « Race Blu » ou noire. Cette dernière pour porter le deuil de la … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

AGV analyse la chute de Rossi à Aragon

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Vendredi 17 octobre 2014 | 1 commentaire(s)

28 septembre 2014, Aragon, Rossi chute à près de 98,5 km. Cet High Side sera l’occasion pour AGV d’analyser le Pista GP du nonuple champion du monde. Le département R&D du fabricant transalpin décortique les chutes de ses pilotes sous contrat. Aujourd’hui c’est le couvre-chef du numéro 46 qui est passé sous la loupe. Aucun dommage structurel majeur n’a été recensé autrement dit l’intégral a fait son boulot, absorbant comme il se doit l’énergie résultant de l’impact. Le premier contact avec le … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .









Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Octobre  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto