Interview de Nounouche, trésorière du Trofeo Rosso et passionnée de Guzzi...

Par Jean Jacques Cholot - le Vendredi 30 septembre 2011 | réagir ?


Bonjour Nounouche. Tu peux nous dresser ton portrait et nous dire comment tu es venue à la moto?

En fait, je m’appelle Isabelle, mais tout le monde me connaît sous le nom de « Nounouche ». La moto, cela m’a pris dès que j’ai pu avoir un deux roues avec un moteur, je devais avoir quatorze ans. C’était un Caddy Motobécane qui a été suivi par un Honda 50SS, puis un Kreidler Florett débridé qui envoyait grave (même dans les graviers !!!...). Les italiennes sont venues par la suite lorsque j’ai rencontré mon mari. Il roulait en Moto Guzzi « Calif ». Et puis un jour, il me dit : « ils viennent de sortir un petit modèle chez Guzzi, la V50, un 500cc qui est pas mal pour les filles… ». Je me suis dit : « pour qui il me prend celui là !!!... ». Du coup, piquée au vif, j’ai décidé de m’acheter moi aussi une Calif. Et depuis, c’est une Guzzi ou rien. J’ai essayé des Ducati, mais pour moi ces machines sont beaucoup plus adaptées pour la piste. Pour la route, je préfère les Guzzi.

L’aventure des Trofeo Rosso, ça a commencé comment ?

Il y a un peu plus de dix ans, Bernard, un vieux copain qui roule aussi en Guzzi nous a dit qu’ils essayaient de monter une journée réservée aux motos italiennes afin de faire découvrir la piste au gens. Donc on a pris deux sessions un peu comme on prend des billets de tombola, mais nous n’avions pas de moto de piste et nous n’en avions jamais fait de notre vie. Comme on avait un vieux « Florida » qui trainait dans le fond du garage, on l’a dépouillé et mon mari a tourné avec. Ça lui a tellement plu qu’il a passé le reste de la journée à essayer de me convaincre que ce n’était pas pour moi. J’ai fait ma session le dimanche et ça m’a vachement plu.

Nous avons continué à venir en tant que participants pendant trois ou quatre ans. Puis les choses ont évolué et il y a eu de plus en plus de monde. Et puis un jour, Francis et Florence qui s’occupaient des inscriptions en ont eu marre et ont cherché quelqu’un pour les remplacer. Comme personne ne voulait s‘en occuper, j’ai levé la main et on s’y est collé avec mon mari. Il y a deux ans, nous avons pris en charge la préparation des petits déjeuners, et dernièrement, j’ai pris la succession du trésorier.

Au quotidien, tu roules avec quoi ?

En Guzzi bien-sûr. Ma moto fétiche, c’est une Calif’ 2 de 1982. C’est ma mémère et je l’emmènerai au bout du monde. Et justement, pour aller au bout du monde, on est en train de se préparer deux NTX (trail Guzzi NDR) parce que l’année dernière, nous avons fait le tour des pays de l’est avec des Calif’ et quand tu as fait trois ou quatre cents bornes de mauvaises routes avec une bécane chargée comme un mulet, c’est dur en fin de journée.

(photo-jjcholot)

Sinon, j’ai aussi un 1000 Le Mans mais en café racer. Je l’adore mais je roule très peu avec parce que c’est vachement inconfortable. En plus, avec ses roues de 18, c’est une machine qui ne tourne pas donc il ne faut pas oublier de la jeter dans les virages et à force, c’est fatigant.

Tu fais combien de kilomètres en moyenne chaque année ?

Je ne sais pas moi ; dans les 20 000 à peu près. En septembre, on repart faire un tour par la Corse, la Sardaigne, la Sicile et retour par l’Italie.

OK. Tu souhaites rajouter quelque chose ?

Oui, je voudrai juste dire que pour avoir participé à de nombreuses manifestations, les Trofeo Rosso vieillissent plutôt bien pour un petit truc qui, au début, a été mis en place par une poignée de copains dans une totale désorganisation. La machine est maintenant bien rodée tout en ayant gardé son esprit d’origine.




PORTFOLIO Afficher le diaporama
(photo-jjcholot)
Afficher le diaporama

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Interview de Francis Semence : président du Troféo Rosso: l'organisation et l'avenir...
Bonjour Francis ; peux-tu te présenter en quelques mots ? Bonjour. Donc je m’appelle Francis Semence. J’ai attrapé le …
9ème Trofeo Rosso : les tasses à l’honneur…
Pour sa neuvième édition, le Troféo Rosso, qui je vous le rappelle se déroulera les 17 et 18 juillet sur le circuit du …
Trofeo Rosso au Vigeant : c’est parti…
La piste et le paddock du circuit du Val de Vienne n’aura pas eu le temps de refroidir. En effet, le Team 18 était…
Troféo Rosso 2014 au Vigeant: les italiennes à l'affiche.
Le circuit du Vigeant, situé pour ceux qui ne le saurait pas encore dans le département de la Vienne, est le terrain de …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Assen Rossi : troisième abandon de la saison

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 6 commentaire(s)

Valentino Rossi pensait bien réussir son pari sous la pluie d’Assen en commençant à dominer les Ducati dans une course en deux parties. Hélas, il est allé à la faute, comme nombre de ses collègues en délicatesses avec le pneu avant. Mais à la différence de ceux-là, le Doctor ne se plaint pas et ne s’en prend qu’à lui-même de se retrouver à présent à 42 points de Márquez au championnat. Valentino Rossi : « C’est vraiment dommage parce que nous avions été très rapides et très compétitifs ce… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Lorenzo: les vieux démons sont revenus

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 2 commentaire(s)

Jorge Lorenzo a de nouveau vécu l’enfer à Assen une fois la pluie arrivée. Comme en 2014, le triple Champion du Monde a été totalement absent des débats, se laissant glisser, tétanisé, jusqu’à la queue du classement. Il a même pensé à jeter l’éponge avant de se ressaisir. Il prend tout de même les 6 points de la dixième place mais a une fois encore avoué ses limites dans des conditions extrêmes. Jorge Lorenzo : « Dans la première course j'étais dix-neuvième, j'étais dernier. J'ai pensé à… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Miller : champagne !

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 2 commentaire(s)

C’est un véritable exploit qu’a réalisé un Jack Miller de 21 ans déjà catalogué d’espoir déçu des Grands Prix. Tiré directement du Moto3 par Honda, l’Australien en bavait jusque-là, mais sous le déluge d’Assen et dans une course en deux parties où les chutes ont été légion, il a remarquablement tiré son épingle du jeu. Il est le premier pilote privé à dominer un Grand Prix depuis 10 ans. Il a bien mérité son champagne. Santé Monsieur Miller ! Jack Miller : « Je ne dis pas ça souvent, mais… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Márquez : un dimanche de rêve

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 1 commentaire(s)

Marc Márquez n’a peut-être pas gagné le Grand Prix des Pays-Bas mais il est tout de même le grand vainqueur de cette huitième manche du championnat arrosée. Il a piloté avec sa tête et a su prendre les bonnes décisions pour faire une belle opération au championnat. A présent qu’il sait faire la part des choses, il est encore plus redoutable. Marc Marquez : « Dans une course comme celle d'aujourd'hui, soit on perd beaucoup de points soit on les gagne et il y a deux mentalités différentes pour… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Redding : la consolation de Ducati

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 1 commentaire(s)

Cette édition arrosée du Grand Prix des Pays-Bas aurait pu tourner au festival Ducati. Lors de la première course, elles étaient quatre dans le top 5 et à la reprise, Andrea Dovizioso menait grand train. Mais les chutes et les casses sont ensuite arrivées. Heureusement, Scott Redding était là pour décrocher un podium. Troisième, le Britannique peut être satisfait de son escapade batave puisqu’il était parti d’une première ligne inédite pour lui dans la catégorie. Pour le podium en revanche, il… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires
Anonyme sur Radars: encore un scootériste addict au flash : A Paris, on empêche les …suite

Orion sur MotoGP - Assen Miller : champagne ! : Alors là juste …suite

Orion sur MotoGP - Assen Lorenzo: les vieux démons sont revenus : Après les patates, les …suite

Orion sur MotoGP - Assen Rossi : troisième abandon de la saison : @OrangeMeca D'accord là…suite

quannon46 sur Casque : Gamme Nolan N84 :  je viens d'avoir le …suite

Anonyme sur Essai - Yamaha EC-03 : la mobylette du futur : C'est l'équivalent …suite

Cacal (savoie) sur Une moto Lamborghini dans votre garage contre 55 000 €: gros plan sur cette machine exceptionnelle... :  Bonjour je …suite

lleon sur Jeux - Vidéo: qui mènera Rossi à la manette ? : qu est ce que c'es moche une …suite

JEMEDO sur Des pneus introuvables pour anciennes chez Vintage Tyres. : Bonjour, Je cherche 2 pneus …suite

springer sur Galfer disque Skull: des Wave "tête de mort" :  bonjour je voudrais …suite


«  Juillet  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto