Interview Loïc Larrieu : Le pourquoi d'une saison gâchée

Par David Jouguet - le Jeudi 17 février 2011 | réagir ?


Si l’on décernait le prix spécial du nombre de moteurs cassés en une demi-saison, c’est Loic Larrieu qui l’obtiendrait.

Lorsque l’on regarde les résultats de Loic la saison passée en championnat du monde de motocross MX 2, commencée au 3ème GP et terminée au 9ème, dont un passé à regarder les copains en spectateur, on pourrait faire un mauvais raccourci, loin d’imaginer le plan galère dans lequel il s’est retrouvé.

Une dizaine de moteurs cassés en 7 GP, dont 2 le samedi du GP de France et encore plus à l’entrainement hivernal très bref et très tardif, pas de risque d’approcher un podium dans ces conditions.
Le pilote n’a plus confiance dans sa moto, à juste titre et il faut beaucoup d’abnégation et de prise de risque (irraisonnable), pour rouler malgré tout.

En 2009, Loïc Larrieu commence les GP, il monte sur son 1er podium à Ernée au GP de France, devant Paulin, Roczen, Guarneri, Frossard, Goncalves ou encore Xavier Boog.
En octobre de la même année, Loïc est relevé avec les deux épaules déboitées à l’entrainement, très mauvais pour un crossman, 4 mois sans moto. Il reprend mais se casse une clavicule, il ne commence les GP qu’à Valkenswaard, 6 semaines après sa fracture, 12ème et 16ème des deux manches.

Pour éviter d’être trop long, nous commençons au GP des USA, sans quoi, on écrivait un livre !

 

Loic, donnes nous des nouvelles de tes deux épaules que tu t’étais déboitées fin 2009 ?

(Avec son accent du sud) Suite à cette « chuteu » à l’entrainement, j’ai été opéré de mes deux épaules, on m’a posé une butée, c’est censé ne plus bouger. Ca m’a pas mal fait galérer l’an dernier, car cette blessure m’a arrêté 4 mois. J’ai perdu tout l’hiver, à moto mais surtout physiquement. J’ai repris la moto avec un manque de force dans le haut du corps important une dizaine de jours avant Valence. Après, les courses se sont enchainées, il m’était impossible de suivre cette cadence avec un tel retard. J’ai fait ce que j’ai pu sur les premières courses. Au jour d’aujourd’hui, au niveau des épaules j’ai pu bosser tout l’hiver comme j’ai voulu. Cela reste limité sur certains mouvements, ça c’est certain, mais je ne ressens plus de gène et je n’ai aucun doute, je roule comme avant.

En 2009, tu roules sur une Yamaha Ricci, sur le papier c’était plutôt bien, avec un premier podium au GP de France.

Normalement oui, c’était une bonne nouvelle d’avoir un bon guidon comme cela après le championnat l’Europe. Ca s’est pas trop mal passé, il y avait encore un peu de moyens dans le team, mais ça s’est gâté en 2010.

Justement, 2010, c’est du délire, on passe sur les premiers GP, parles moi de celui des USA.

On arrive le mercredi, tout va bien. Les essais sont retardés à cause du vent, donc petite séance d’essais avant les chronos, je prends la moto, dès les premiers tours, je sens bien qu’il y a un souci moteur, j’arrête aux pitlanes, je dis à Ilario Ricci, on avait plus de motoriste, que quelque chose ne va pas. Il me dit que la moto est top et qu’il faut rouler. Pas en confiance je finis les chronos et je dis à Ilario que pour les qualif, la moto va casser. Il essaie la moto et me dit que c’est top. Je pars en qualif, je fais 2 tours, moteur cassé. Donc là, j’avais un peu les nerfs, si cela était arrivé dans le gros double au fond du circuit, je pouvais me faire très mal. Je demande à Ilario s’il l’avait un autre moteur pour moi, il me dit que non, Lupino avait cassé juste avant moi et lui avait les pièces.

C’est la que l’on te refile un moteur qui coupe sans cesse.

Il ont essayé de me remonter un moteur récupéré chez Chaparal, sur une moto d’expo, un moteur pas rodé, fait pour l’essence américaine, il coupait à tous les sauts et il n'avait rien dans le ventre pour rouler à ce niveau. Si le moteur avait été d’origine et rodé, j’aurais roulé, mais là, c’était trop dangereux avec ces coupures. J’avais pourtant envie de rouler là-bas, j’étais super motivé.

Le week-end suivant, c’est le GP de France, là c’est le folklore total.

(D'un ton fataliste). On peut appeler cela comme ça, les ennuis continuent. Je pars aux premiers essais, le moteur casse après 3 tours. Je reviens prendre la moto de réserve, je fais un demi-tour, elle casse aussi. Et pour couronner le tout, en première manche, allumage grillé, ça fait beaucoup après le week-end précédant.

Qu’est-ce qu’un manager peut bien dire dans cette situation ?

Entre 2 casses moteur
Entre 2 casses moteur -

Il me disait qu’il ne comprenait pas, que les moteurs étaient les mêmes que l’année d’avant. Seulement l’année d’avant, ni Nico, ( Aubin ) ni Guarneri, ni moi, n’avions cassé un moteur. Je lui ai dit qu’il y avait une drôle de différence pour les mêmes moteurs, cette année, même à l’entrainement les motos cassaient à chaque sortie. En GP, il y avait toujours un mec à rentrer à pied, c’était moi. Lupino, il a eu un ou deux soucis, moi, j’ ai cassé une bonne dizaine de moteurs, ce n’était pas le même que l’année précédente.

Après l’Allemagne, c’est la Lettonie, la fin de saison pour toi.

Ben oui, on connaît la suite. En Lettonie le gars de chez Solva, nos suspensions, n’était pas là. Dès le début du week-end, j’avais un souci avec l’amortisseur, Ilario ne savait pas le régler mais il ne voulait pas que mon père ni moi n’y touchions. Je m’étais bien entrainé en Belgique après l’Allemagne, j’étais en forme et je me suis dit que je n’allais pas lâcher pour un amortisseur mal réglé. Mais déjà le samedi au départ de la manche qualif, dans le premier tour, je perds un cale-pied dans un saut. On a dit que mon cale-pied avait cassé, mais ils étaient grillés, sur la moto, il n’y avait ni l’axe, ni la goupille, ni le bout du cale-pied, juste le cadre à nu. Le cale-pied est parti en l’air lorsque l’on n’a plus les bottes en appui dessus. J’ai donc déjà bien failli me casser la jambe à la réception de ce saut.

Je n'ose imaginer cette réception... et c'est donc la 1ère manche le dimanche.

Avec ma qualif, je partais dernier à l’extérieur, je roule très fort le premier tour pour remonter de suite, et sur un appel la moto me met un coup de raquette irrécupérable, je balance la moto et je retombe sur la piste, indemne. Je n’osais pas bouger, les pilotes me passaient à droite à gauche et Christophe Charlier ne peut m’éviter et me roule sur les jambes, tibia droit fracturé, alors que je n’avais rien après la chute.

L’ambiance au sein du team devait être "tendues" avec ces casses moteurs à répétition ?

Depuis le début de saison, Ilario Ricci était sous pression, il avait beaucoup moins de budget que l’année d’avant, il n’avait plus de motoriste, il avait des mécanos beaucoup moins performants, il devait gérer pas mal de choses. C’était un paquet de nerfs, fatigué, usé, tout simplement. Mais déjà avant la saison, on voyait qu’il n’était pas à l’aise. Donc l’ambiance s’est détériorée, Lupino lui, c’était un peu comme son fils, il est Italien et sa moto allait bien. Mais De Dycker, il a eu pas mal de soucis aussi, mais lui, il ne s’est pas gêné dans la presse Belge. Il a eu sa saison gâchée, mais il a plus d’expérience, il a eu raison, moi j’ai essayé de faire avec et j’ai fini par me faire mal.

Après une telle saison, les offres ont du être rares, tu repars en MX 1, un choix, ou pas le choix ?

Ben évidement si j'ai eu des offres, elles n'étaient pas nombreuses, après la saison galère que j’ai eu, déjà je ne voulais pas me remettre dans la même. Je repars donc en MX 1, avec l’aide du plus important concessionnaire KTM, Wolf Moto Products. Le MX 1, c’est un choix un peu forcé, on n’avait pas les moyens de faire le MX 2 car il faut plus de budget préparation en MX 2 pour avoir une moto performante. Mais bon je me sentais bien sur cette moto je me suis dit que pour cette année, on repart en privé en MX 1.

Tu es jeune, tu avais ta place en MX 2 avant d’être à l’âge limite, c’est dommage.

Oui c’est sur, mais personne me l'a donnée dans les conditions que je voulais, ce qui est normal après la saison que j’ai fait. Je n’ai pas d’amertume sur cela, j’ai rien fait en 2010 donc on ne me propose pas un guidon de folie. Repartir dans un truc à l’arrache comme chez Ricci, non, donc il fallait créer. Mais si l’an prochain on me propose un bon guidon en MX 2, j'y retourne sans problème. Je peux encore faire 3 saisons en MX 2, il y a peut-être encore quelque chose à faire. Pour l’instant ce sera le MX 1 avec Mac Racing à Mèze qui me prépare la moto. C’est lui qui m’a toujours préparé mes motos.

Le 1er GP, c’est pour quand et quels objectifs peux-tu avoir cette année ?

Normalement le GP de France à St Jean d’Angély, les premiers coutent trop en déplacement, avec Etats-Unis et Brésil. Cette année, je vais essayer de me faire voir sur les GP où je vais rouler pour retrouver un guidon pour 2012 et je fais le championnat de France Elite.

Merci Loïc, on te souhaite une saison sereine à la hauteur de tes capacités.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Interview : Loïc Larrieu passe à l'enduro
Loïc Larrieu disputait le titre de champion d’Europe MX 2 à Valentin Teillet en 2008 jusqu’à la mi- saison. En 2009, il …
France Superbike - Interview Loïc Napoleone: Une saison nationale avec BMW
Loïc Napoleone est de retour ! Après une campagne d'Europe décevante en Stock 1 000, le Marseillais s'apprête à se…
MX 2 Europe, Loic Larrieu vainqueur
En championnat d’Europe MX 2, Valentin Teillet étant titré depuis la dernière course, il est venu en Suisse pour la…
GP Ernée : Loic Larrieu sur son premier podium
Loic Larrieu est la nouvelle recrue 2009 du Team Yamaha Ricci. Pour sa première année en championnat du monde MX 2, le…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Assen Rossi : troisième abandon de la saison

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 6 commentaire(s)

Valentino Rossi pensait bien réussir son pari sous la pluie d’Assen en commençant à dominer les Ducati dans une course en deux parties. Hélas, il est allé à la faute, comme nombre de ses collègues en délicatesses avec le pneu avant. Mais à la différence de ceux-là, le Doctor ne se plaint pas et ne s’en prend qu’à lui-même de se retrouver à présent à 42 points de Márquez au championnat. Valentino Rossi : « C’est vraiment dommage parce que nous avions été très rapides et très compétitifs ce… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Lorenzo: les vieux démons sont revenus

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 2 commentaire(s)

Jorge Lorenzo a de nouveau vécu l’enfer à Assen une fois la pluie arrivée. Comme en 2014, le triple Champion du Monde a été totalement absent des débats, se laissant glisser, tétanisé, jusqu’à la queue du classement. Il a même pensé à jeter l’éponge avant de se ressaisir. Il prend tout de même les 6 points de la dixième place mais a une fois encore avoué ses limites dans des conditions extrêmes. Jorge Lorenzo : « Dans la première course j'étais dix-neuvième, j'étais dernier. J'ai pensé à… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Miller : champagne !

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 2 commentaire(s)

C’est un véritable exploit qu’a réalisé un Jack Miller de 21 ans déjà catalogué d’espoir déçu des Grands Prix. Tiré directement du Moto3 par Honda, l’Australien en bavait jusque-là, mais sous le déluge d’Assen et dans une course en deux parties où les chutes ont été légion, il a remarquablement tiré son épingle du jeu. Il est le premier pilote privé à dominer un Grand Prix depuis 10 ans. Il a bien mérité son champagne. Santé Monsieur Miller ! Jack Miller : « Je ne dis pas ça souvent, mais… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Márquez : un dimanche de rêve

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 1 commentaire(s)

Marc Márquez n’a peut-être pas gagné le Grand Prix des Pays-Bas mais il est tout de même le grand vainqueur de cette huitième manche du championnat arrosée. Il a piloté avec sa tête et a su prendre les bonnes décisions pour faire une belle opération au championnat. A présent qu’il sait faire la part des choses, il est encore plus redoutable. Marc Marquez : « Dans une course comme celle d'aujourd'hui, soit on perd beaucoup de points soit on les gagne et il y a deux mentalités différentes pour… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Assen Redding : la consolation de Ducati

Par André Lecondé  le Lundi 27 juin 2016 | 1 commentaire(s)

Cette édition arrosée du Grand Prix des Pays-Bas aurait pu tourner au festival Ducati. Lors de la première course, elles étaient quatre dans le top 5 et à la reprise, Andrea Dovizioso menait grand train. Mais les chutes et les casses sont ensuite arrivées. Heureusement, Scott Redding était là pour décrocher un podium. Troisième, le Britannique peut être satisfait de son escapade batave puisqu’il était parti d’une première ligne inédite pour lui dans la catégorie. Pour le podium en revanche, il… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires
Anonyme sur Radars: encore un scootériste addict au flash : A Paris, on empêche les …suite

Orion sur MotoGP - Assen Miller : champagne ! : Alors là juste …suite

Orion sur MotoGP - Assen Lorenzo: les vieux démons sont revenus : Après les patates, les …suite

Orion sur MotoGP - Assen Rossi : troisième abandon de la saison : @OrangeMeca D'accord là…suite

quannon46 sur Casque : Gamme Nolan N84 :  je viens d'avoir le …suite

Anonyme sur Essai - Yamaha EC-03 : la mobylette du futur : C'est l'équivalent …suite

Cacal (savoie) sur Une moto Lamborghini dans votre garage contre 55 000 €: gros plan sur cette machine exceptionnelle... :  Bonjour je …suite

lleon sur Jeux - Vidéo: qui mènera Rossi à la manette ? : qu est ce que c'es moche une …suite

JEMEDO sur Des pneus introuvables pour anciennes chez Vintage Tyres. : Bonjour, Je cherche 2 pneus …suite

springer sur Galfer disque Skull: des Wave "tête de mort" :  bonjour je voudrais …suite


«  Juillet  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto