Guide 125, que choisir : Le custom...

Par Renaud Jouanny - le Mercredi 07 novembre 2007 | 1 commentaire(s)


Après avoir fait le tour des sportives, utilitaires, routières et roadsters, l'heure est maintenant venue pour nous d'aborder la catégorie très diversifiée des customs, motos peu convoitées mais pourtant très présentent dans les catalogues constructeurs. Conçues sur les bases des légendaires Harley-Davidson, ces 125 ont connu leur heure de gloire lors des années 90. Ce qui séduit les acquéreurs potentiels? Peut être le chrome, élément indispensable sur ce genre de moto... Ou est ce peut être l'esthétique, calqué sur les grosses américaines? On ne sait pas trop, mais toujours est il que le custom est plus un mode de vie, un tempérament ou un coup de cœur qu'autre chose. On est custom ou on ne l'est pas, c'est comme ça et pas autrement.

Gabarit massif, guidon large, franges aux extrémités des poignées... On s'y croirait vraiment. Mal alaise en ville de part la position de conduite -entre parenthèse unique- et son gabarit imposant, le custom est en revanche une routière très agréable et autorise de longues balades sur les routes adéquates. Les customs aiment la conduite tranquille, et le passager, souvent peu à son avantage à cause de suspensions peu confortables, appréciera encore plus une conduite "sur le couple" et toute en douceur. Pour en revenir à la position de conduite, celle ci est assez spéciale et ne conviendra pas à tous. Bras levés vers le haut et pieds positionnés sur l'avant pourront en déconcerter plus d'un, et il faut bien reconnaitre qu'en zone urbaine, l'affaire est loin d'être des plus facile, et heureusement que la position très basse de la selle permet -même aux plus petits- de poser les pieds bien à plat sur le sol.

Qui dit "custom" dit presque obligatoirement "sacoches latérales". En effet, si vous souhaitez vraiment adopter le style "Harley", les sacoches seront indispensables. Plus qu'un style, elles sont très utiles pour transporter vos affaires personnelles et sont souvent proposées de série lors de l'achat de la moto. Si elles sont en option, n'hésitez pas a les choisir, elles vous rendront de fiers services.

Côté ligne et esthétique, le custom adopte toujours un réservoir d'essence en forme de goutte d'eau, un phare rond et chromé -tout comme la ligne d'échappement-, une selle pilote et passager départagée et des jantes à rayons. Ces quelques éléments sont présents sur tous les "vrais" customs et en revanche, voici ce que certains -les plus convoités- proposent actuellement : Double silencieux d'échappement, dosseret de selle pour le passager et instrumentation du tableau de bord sur le réservoir.

Enfin, et pour conclure, sachez que l'esprit "custom" ne s'improvise pas. On aime ou on aime pas, et si on se trouve entre ces deux extrêmes, on se contente le plus souvent d'admirer sans oser toucher à ces grosses motos, qui n'en cachent pourtant pas moins de tout petits moteurs.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Guide 125, quel style choisir?
La question est délicate est mérite d'être traitée, surtout que généralement, le motard par excellence commence souvent …
Guide 125, quel style choisir? L'utilitaire...
On continue notre série sur les différentes catégories de motos 125 cm3 avec le segment des utilitaires. Comme son nom …
Guide 125, que choisir : La routière...
Peu représentée dans le segment des 125 cm3, la catégorie des routières est pourtant très convoitée, à l'image d'une …
Guide 125, quel style choisir : Le roaster...
Catégorie située entre les sportives, les utilitaires et les routières, les roadsters sont souvent adulés par les…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Guide 125, que choisir : Le custom...

j'ai choisi un intruder 125 suzuki il y a un an j'ai 44 ans  et je me suis dit que j'allais me faire de petites ballades sur cette becane qui pour un 125 est tout de même assez imposante pour passer pour une grosse cylindrée car avec la bulle et les sacoches plus d'un le pensaient et je me suis super bien eclaté tout l'été 3500 km sur les routes de ma normandie, bon il est vrai que pour les dépassements il faut négocier et pousser les rapports mais avec son 115/120 facile elle me manquera quand je vais acheter un custom plus gros VN kawasaki velosia suzuki, dragstar ou peut etre même un 1200 harley car je me suis décidé j'ai repassé le code et j'en suis au plateau !!! mais pour remettre la tronche dans le vent elle m'a été utile ma petite 125 intruder....a tchao

posté par macdoud76 - 2007-12-07@16:54

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Vidéo - Yamaha: la R25 est une sportive c'est Valentino Rossi qui le dit

Par André Lecondé  le Mercredi 23 juillet 2014 | 4 commentaire(s)

Mais que nous préparent-ils pour la future R1 ? Car pour la plus modeste R25 destinée aux marchés émergents, Yamaha a déjà sorti la grosse artilleries. Du genre un Valentino Rossi martial à qui il ne faut pas dire que l'on a là une moto certes sans doute vaillante, mais tout de même avec le minimum syndical pour entrer dans le club fermé des sportives. Un cadre acier assurant un coût de production serré, un twin parallèle à refroidissement liquide promettant un peu plus de 35 ch et un couple… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Yamaha: 230 chevaux pour la nouvelle R1 ?
Tags : Yamaha | Sportive | R1 | 1000 cm3

Par André Lecondé  le Mardi 22 juillet 2014 | 1 commentaire(s)

Les épisodes du feuilleton indonésien R25 qui annoncent une série tout aussi haletante sur l'arrivée d'une R3 pour les marchés du Nord ne seront rien à côté de la super production qui se fait jour. Celle-là parlera de la statutaire R1 qui pourra enfin se targuer du label nouveauté. Elle a été aperçue roulant en Australie et le bruit de son moteur n'a fait qu'alimenter de sulfureuses rumeurs sur sa fiche technique. On rappellera d'abord que le dernier saut générationnel accompli par la R1… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Insolite: on fait le PV à Nicolas Sarkozy ou pas ?

Par André Lecondé  le Mercredi 23 juillet 2014 | 1 commentaire(s)

Ils sont décidément incorrigibles ces politiciens. Ou alors humains, c'est à dire avec une dose de bêtise naturelle. Ils sont pourtant entourés et conseillés pour en faire le moins possible, mais il faut croire que cette garde rapprochée est loin d'être infaillible et imperméable à la sottise. L'équation est portant simple : lorsque l'on fait tout pour rançonner le bon peuple sur le bord de la route au nom de la sécurité des flux, on évite de donner l'impression que l'on jouit d'une… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Honda F6C : La Gold enlève le haut

Par Christophe de Lestapis  le Jeudi 24 juillet 2014 | réagir ?

A la simple évocation du mot GoldWing, immédiatement on pense au vaisseau « Pullman » de chez Honda, son luxe, son confort, ses 411 kg en ordre de marche et son fabuleux six cylindres à plat de 1 832cm3. Alors oui, Honda avait déjà tenté le coup avec une alléchante arlésienne – puisque jamais importée dans nos contrées – avec sa tonitruante et ostentatoire « Rune ». C’est pourquoi flairant le rajeunissement de sa gamme et ses potentiels acquéreurs, Honda poursuit la stratégie inaugurée avec … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Leonart Daytona 125 : le custom sauce catalane

Par Damien Lachaize  le Lundi 21 juillet 2014 | réagir ?

L'histoire de la marque Leonart remonte en 2004, il y a tout juste 10 ans lorsque ces customs espagnols sont apparus sur le marché sous le badge Regal Raptor : des produits fabriqués en Chine à la finition perfectible et ne répondant pas aux normes des standards européens. Une aventure qui allait prendre fin en 2011 avant qu'un riche investisseur ne parvienne à faire rapatrier la production en Espagne à l'intérieur d'une usine de 4000 m2 située dans la localité de Mataro près de Barcelone. … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Juillet  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto