Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: look et gain en protection

Par Alexandre Hubner-Loriol - le Jeudi 13 décembre 2012 | réagir ?


Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: look et gain en protection
 

1. Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue

Plus de confort, moins de fatigue et une meilleure pénétration dans l’air, les bulles Puig Z-Racing en promettent beaucoup. C’est ce que nous allons voir. Essai sur une MV Agusta F3.

Rare, pour ne pas dire seul accessoiriste à proposer une bulle haute performance, Puig met les petits plats dans les grands pour développer LA bulle de la F3. Scanner 3D, test en soufflerie tout y est passé pour offrir à l’italienne un élément digne de son pedigree mais aussi de sa plastique avec je dois bien l’avouer une version double courbe plutôt bien réussie…

RACING SCREENS

Avec des versions claires sérigraphiées sur leur partie basse visant à cacher les raccordements du compteur, les bulles Puig sont directement issues de la compétition avec cependant un gain en épaisseur pour les versions routières passant de 2 à 3 millimètres.

Présentée comme résistante à l’impact (et non à la chute… vous pouvez nous faire confiance) elle est réalisée en Méthacrylique avec une qualité optique indiscutable.

ATELIER MONTAGE

Rien de plus simple pour passer de la version d’origine proposée par MV Agusta à la proposition ibérique. Une fois les 8 vis BTR de raccordement enlevées, les joints plastiques prendront place sur le Z-Racing avant le vissage de ces dernières sur la nouvelle, sans avoir oublié au préalable d’avoir remis à sa place l’obturateur inférieur.

On ne peut plus simple, la modification ne nécessitera aucune attention particulière et s’effectuera en moins de 15 minutes, café compris…

15 CENTIMÈTRES DE CONFORT

Plus haute d’environ 4 centimètres face à l’origine, la bulle adaptable impose à la machine une empreinte pistarde qui plaira au plus grand nombre. Si peu, pour ne pas dire aucun effet ne se fait ressentir sous les 70 km/ h, il faudra augmenter le rythme d’uniquement 10 km/ h pour commercer à profiter des bienfaits ibériques qui débouleront crescendo.

C'est l'inverse pour le gain sonore qui se fait ressentir jusqu'à 80 km/h puis aura tendance à être comparable avec l’origine. C’est plutôt du côté du confort que l’on appréciera la modification. Permettant de soulager le haut du corps, la bulle double galbe soulage sensiblement la pression de l’air sur le casque. En effet mon mètre 80 avait droit dans la configuration d’origine à une résistance notable au niveau de la mentonnière, désormais elle se fera ressentir une quinzaine de centimètres plus haut, soit sur la partie supérieure du heaume. Résultat un couvre-chef moins enclin aux turbulences.

Promesse tenue ? Totalement. Seul hic au tableau: un jour laissant passer la lumière du phare sur le tableau de bord dû à un ajustement pas assez précis ou à la courbure… Peut-être les deux…

AU FINAL

Enfantine à installer la bulle double galbe Z-Racing offre une meilleure protection et une déviation de l’air qui gagne une quinzaine de centimètres, passant de la mentonnière à la partie haute du casque. Plus silencieuse sous les 80 km/ h elle aura tendance à retrouver le niveau sonore de l’origine la vitesse augmentant.

Sans aucun défaut optique elle pèchera cependant par un ajustement manquant de précision sur la partie inférieure, laissant passer la lumière du phare à l’arrière du tableau de bord. Dérangeant lors de roulages endiablés une fois la nuit tombée. Mais quel look…

OUPS

L’avant, l’arrière, peut-être les deux… qu’importe d’où est venue la dérobade, le résultat est bien là : la 675 a hélas goûté au bitume avec pour sanction immédiate la destruction des plastiques.

Bulle comprise. Survenue avant la séance photo il nous est impossible de présenter des images en dynamique. Oups…





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue
Plus de confort, moins de fatigue et une meilleure pénétration dans l’air, les bulles Puig Z-Racing en promettent …
Bulle Z-Racing pour MV Agusta F3 by Puig
C’est une version Z-Racing que Puig a choisi pour équiper la F3. La « petite » sportive de chez Agusta a donc droit aux …
Puig: une bulle Z-Racing pour la BMW S1000 R.
Après l’Aprilia RSV4 (pour retrouver l’article, cliquez ici), c’est au tour de la sportive bavaroise de recevoir la…
Puig, nouvelle bulle Z-Racing pour la Honda VFR 1200F.
Puig propose désormais une bulle pour la dernière VFR 1200. C’est en version Z-Racing que le fabricant ibérique se…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Tests Malaisie: Stoner n'a rien perdu de son talent

Par André Lecondé  le Jeudi 04 février 2016 | 8 commentaire(s)

Il jure qu’il n’est là que pour donner un coup de main à ses collègues de chez Ducati. Sauf qu’en Malaisie, au terme de trois jours de tests en MotoGP, il les a dominés avec la GP15. Casey Stoner est celui-là et il ne lui a pas fallu longtemps pour retrouver ses marques. Comme s’il n’était jamais parti, alors qu’il jouit de se retraite depuis fin 2012. C’est tout de même un cas peu banal qui met en exergue un talent à l’état pur. Casey Stoner a montré qu’il avait le niveau pour reprendre le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Yamaha : priorité Lorenzo en vue de 2017
Tags : Yamaha | Moto GP | Rossi | Lorenzo

Par André Lecondé  le Vendredi 05 février 2016 | 8 commentaire(s)

La saison 2016 du MotoGP n’a pas encore commencé que, déjà, chez Yamaha, on tire des plans sur la comète pour 2017 et suivant. Il faut dire que gouverner c’est prévoir et que la fin de la présente année verra pas mal de pilotes sur le marché. Alors il faut faire des choix. Lin Jarvis a fait le sien : Jorge Lorenzo. Le tenant du titre a par ailleurs impressionné lors des tests de la rentrée en Malaisie. A l’aise tant avec les Michelin qu’avec la nouvelle électronique il a assis une domination… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Ducati : Stoner pourra courir quand il veut

Par André Lecondé  le Samedi 06 février 2016 | 6 commentaire(s)

Il était venu en Malaisie pour faire rouler la Ducati et roder les nouvelles pièces en donnant son avis. Il a quitté Sepang après avoir fait forte impression, se classant dans le top 5 du troisième et dernier jour des premiers tests de l’année qui réunissait tout le gratin mondial. Casey Stoner a marqué les esprits à commencer par celui de son employeur qui lui ouvre toute grande la porte pour un retour à la compétition. Voilà Andrea Dovizioso et Iannone prévenus. Eux qui ont applaudi à l’idée… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Lorenzo prévient qu’on n’a encore rien vu

Par André Lecondé  le Mercredi 03 février 2016 | 3 commentaire(s)

S’il est un pilote qui peut repartir des trois jours de test accomplis en Malaisie avec un moral d’acier, c’est bien Jorge Lorenzo. Dominateur le premier jour, serein véloce le second, il a donné un nouveau coup de marteau la troisième et dernière journée pour bien assommer le plateau. Son équipier Rossi résiste comme il peut, les Ducati sont à la parade et les Honda pratiquement à la rue. Les choses se présentent donc bien pour le Majorquin qui jure qu’il sera encore plus fort lors des… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Rossi indécis mais rassuré

Par André Lecondé  le Mercredi 03 février 2016 | 3 commentaire(s)

Assommé par le marteau de Lorenzo d’entrée, Valentino Rossi a ensuite relevé la tête en abattant un travail de fond dont il est coutumier. Mettant à l’épreuve une Yamaha version 2015 et l’autre de 2016, il a acquis des données qui l’aideront à se décider. Reste qu’il n’a pas perdu pied et même distancé, il aura à cœur de combler l’écart qu’il accuse sur son équipier Lorenzo dès la prochaine confrontation à Phillip Island du 17 au 19 février. Valentino Rossi : "Je suis satisfait de ces tests.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires

«  Février  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto