Essai bras oscillant team Lux Performance: un petit bout de mondial sur votre supermotard

Par Alexandre Hubner-Loriol - le Mardi 27 novembre 2012 | réagir ?


Essai bras oscillant team Lux Performance: un petit bout de mondial sur votre supermotard
 

1. Essai bras oscillant team Lux Performance: un vrai plus même si la rigueur reste en suspens

Passage incontournable pour qui veut passer une roue de 5 pouces et plus dans un supermotard, le bras oscillant adaptable n’est pas qu’histoire de largeur. Essai.

Si Suter-Racing règne en maître dans ce domaine il est hélas réservé aux banquiers vu son prix… normal me direz-vous pour un accessoire suisse. Trêve de jeu de mots, le test que vous propose aujourd’hui Caradisiac Moto prend la direction du sud et tout particulièrement de l’Italie avec le passage au crible de celui proposé par le team Lux Performance.

Vous l’aviez entraperçu lors de notre dossier « transformer son cross en supermotard » (pour relire le reportage, c’est ici) ou comment passer du X au SM (pardon mais c’était trop tentant), voici ce qu’il ne fallait pas manquer.

ET POURQUOI ?

Il est vrai qu’une jante de 4,25 pouces suffit pour accepter un pneu de 150 tandis qu’une de 4,50 autorisera sans poser de problème la monte d’un gommard de 160, alors pourquoi opter pour une jante plus large donc plus coûteuse ?

Afin de permettre au chausson de prendre sa forme idéale sur la jante et donc de travailler dans les meilleures conditions possibles… et c’est le moins que l’on puisse faire avec les contraintes qu’il va recevoir durant les différents tours de piste mixant dérive au freinage, accélérations généreuses et prises d’angle flatteuses.

Si la largeur de la jante n’est pas suffisante le pneu sera écrasé sur l’épaulement, d’autant plus que sa carcasse se veut souple du fait du faible poids de la machine.

Résultat un pneu beaucoup moins stable et moins constant qui n’hésitera pas à vous faire goûter le bitume si vous lui en demandez trop.

Le choix de ce type d’élément vous permettra aussi de gagner en rigidité et en réglage avec une plage d’utilisation plus importante d’un demi centimètre. L’empattement se verra aussi réduit, permettant d’avoir une machine moins longue donc plus facile à faire entrer en virage. Bref de nombreux arguments séduisants pour qui cherche la performance.

PRÉCISION À L’ITALIENNE

Spécialisé dans les RMZ, le team Lux Performance se sert de son expérience en Mondial pour développer ce bras oscillant même si ce n’est pas eux qui réalisent les différents assemblages.

Le tour du propriétaire est plutôt flatteur. Même si l’on regrettera les soudures un peu épaisses, la pièce est belle avec une odeur de piste qui ne gâche rien. Au contraire. S'il est livré sans roulement nous aurons la bonne surprise de trouver dans le carton un déport de couronne ainsi que les patins de chaîne. Il ne vous restera plus qu’à reprendre la visserie d’origine pour réaliser une greffe qui se fera sans difficulté.

Hélas ça ne sera pas la même limonade lorsqu’il faudra raccorder le bras au restant de la Suzuki. Une erreur de 5 millimètres entre les deux raccordements (cadre et amortisseur arrière) rendra la manœuvre périlleuse. Il est vrai que la précision italienne n’est pas des plus connues… aujourd’hui nous comprenons pourquoi. Nous mettrons donc l’erreur sur le compte de la malchance en espérant que toutes les productions ne sont pas aussi imprécises.

Bref un retour à l’envoyeur s’impose pour rectifier le tir. Un mois et les frais de port plus tard, le bras nous revient modifié avec une coupe d’un coté et un ajout d’épaisseur via une rondelle de l’autre afin d’être dans l’alignement.

Il est vrai que la modification fait un peu bidouille, se montrant décevante mais que voulez-vous, nous n’aurons pas mieux !!!

Une fois rectifié le montage ne posera plus aucun problème et n’attendra plus que la piste pour dévoiler ses capacités.

TRACK DAYS

Il faut bien l’avouer la Suzuki impose avec son nouveau bras oscillant qui fera gagner 2,1 kilos sur la balance et 2 centimètres sur la longueur totale de la machine, la rapprochant des Honda et autre Yamaha.

Le petit circuit sinueux de Busca sera le terrain de jeu idéal pour valider ou non la modification. Dès les premiers tours de roues force est de constater que la machine gagne en rigidité, en stabilité mais aussi en tenue de route. Une très bonne opération en somme qui ferait presque oublier les déboires précédents. La moto tournera aussi plus facilement mais rien de bien étonnant puisqu’elle est plus courte…

VERDICT

Pratiquement deux fois et demi moins cher que la proposition suisse, le bras oscillant vendu par Lux Performance se montre au final une bonne solution capable d’accepter des jantes allant jusqu’à 5,5 pouces et ce sans modification ni complexité lors du montage.

Vendu avec patins de chaîne et platine de déport permettant de mettre la couronne dans l’axe, il offre une grande possibilité de réglage tout en réduisant la longueur totale de la machine de 2 centimètres.

Plus léger que l’origine de 2,1 kilos, le bras italien manque de rigueur lors de sa réalisation avec pour notre modèle test une erreur de 0,5 millimètres interdisant le montage… De l’artisanat en somme, qui pourra être rectifié par retour.

Ici encore nous aurions apprécié un travail plus rigoureux avec un changement de la pièce plutôt qu’un usinage à coup de disqueuse !

Espérons simplement que ce déboire restera isolé. En dynamique la modification est tout bénéf’ avec un plus tant en rigidité qu’en stabilité et en tenue de route, sans oublier un empattement réduit rendant la jaune plus vive…





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Essai bras oscillant team Lux Performance: un vrai plus même si la rigueur reste en suspens
Passage incontournable pour qui veut passer une roue de 5 pouces et plus dans un supermotard, le bras oscillant …
Polisport protège votre bras oscillant
Polisport protège le bras-oscillant de votre machine avec des éléments réalisés notamment à base de Polyamide …
Sacoches Ledrie pour le bras oscillant de votre Harley...
Pour votre Softail ou votre Sportster, Ledrie met à la disposition des possesseurs de ces Harley Davidson une sacoche…
Suter Racing: bras oscillant haut de gamme pour supermotard.
Le suisse Suter Racing s’intéresse aux supermotards et propose à tout un chacun un bras oscillant utilisé par les…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP – Grand Prix des Amériques : Dovizioso sera performant partout

Par André Lecondé  le Lundi 13 avril 2015 | 8 commentaire(s)

Non, le Grand Prix du Qatar n'aura pas été un accident. La Ducati GP15 sera dans tous les bons coups cette année, à la grande joie d'un Andrea Dovizioso au sommet de son art. Il peut certes être un allié indirect pour Marc Marquez, mais l'Italien aura les moyens de jouer sa carte cette saison. En attendant, il a rendu la pareille de Losail à Valentino Rossi en le dominant jusqu'à la ligne d'arrivée d'Austin. Andrea Dovizioso : « Nous avons fait une grande course aujourd’hui et je suis… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP – Grand Prix des Amériques : Marquez l'as du Texas

Par André Lecondé  le Lundi 13 avril 2015 | 6 commentaire(s)

Parti d'une position de pointe acquise avec la manière, Marc Marquez s'est adjugé au Texas sa première victoire de la saison. Dominateur, il s'est débarrassé au bon moment d'une Ducati une fois encore performante qui a contrarié un Valentino Rossi qui n'a pu garder le contact avec le vainqueur. L'homme de Tavullia finit tout de même troisième derrière Dovizioso et garde la tête du championnat. Dans les autres catégories, nos Français nous ont fait vibrer. En Moto3, Fabio Quartararo a ainsi… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP – Grand Prix des Amériques : Rossi a connu son premier podium à Austin

Par André Lecondé  le Lundi 13 avril 2015 | 4 commentaire(s)

Après une étape au Qatar d'où il est revenu extatique, Valentino Rossi fait à présent retour d'Austin avec le sentiment du travail accompli. Ce tracé se refusait à lui depuis son apparition au calendrier en 2013. Cette fois, il est monté sur le podium du Grand Prix des Amériques, une progression qui ne peut que le rendre optimiste pour le reste de la saison. Car la domination de Marc Marquez était attendue. Ceci dit, la combativité d'Andrea Dovizioso n'était peut être pas si prévue. Ceci dit,… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto3 – Grand Prix des Amériques : une course assez bonne selon Quartararo !

Par André Lecondé  le Lundi 13 avril 2015 | 4 commentaire(s)

Pas encore âgé de 16 ans mais déjà sur son premier podium en Grand Prix. Fabio Quartararo apprend vite et après s'être fait bousculer au Qatar, il n'a pas laissé sa part à Austin dans l'emballement final qui a eu raison de son aîné et compatriote Masbou. Sur un tracé qu'il découvrait, le tricolore a tenu bon pour décrocher une superbe seconde position derrière l'intouchable Danny Kent. Pourtant, le pilote Estrella Galicia juge sa course seulement "assez bonne" au moment d'en faire le bilan...… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai BMW R 1200 R 2015 : Madame polyvalence [+vidéo]
Tags : BMW | Roadster | Essais | R1200 | 1200 cm3

Par Pauline Rachwal  le Lundi 13 avril 2015 | 1 commentaire(s)

La R 1200 R est l’un des piliers de BMW. Connu pour être « the roadster » de la polyvalence, il se prend pour 2015 une grosse refonte autant sur le plan esthétique que sur le plan dynamique. Et le message de la marque est plutôt clair : élargir sa clientèle en mettant du fun dans sa R. Et à 91 ans d’existence (et le R 32), le pari n’est pas simple car il faut innover sans remettre en cause ce qui fait le succès de cette mamie. Mais impossible n’est pas BMW. 50 000 exemplaires. C’est le nombre… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Avril  2015 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto