Essai bras oscillant team Lux Performance: un petit bout de mondial sur votre supermotard

Par Alexandre Hubner-Loriol - le Mardi 27 novembre 2012 | réagir ?


Essai bras oscillant team Lux Performance: un petit bout de mondial sur votre supermotard
 

1. Essai bras oscillant team Lux Performance: un vrai plus même si la rigueur reste en suspens

Passage incontournable pour qui veut passer une roue de 5 pouces et plus dans un supermotard, le bras oscillant adaptable n’est pas qu’histoire de largeur. Essai.

Si Suter-Racing règne en maître dans ce domaine il est hélas réservé aux banquiers vu son prix… normal me direz-vous pour un accessoire suisse. Trêve de jeu de mots, le test que vous propose aujourd’hui Caradisiac Moto prend la direction du sud et tout particulièrement de l’Italie avec le passage au crible de celui proposé par le team Lux Performance.

Vous l’aviez entraperçu lors de notre dossier « transformer son cross en supermotard » (pour relire le reportage, c’est ici) ou comment passer du X au SM (pardon mais c’était trop tentant), voici ce qu’il ne fallait pas manquer.

ET POURQUOI ?

Il est vrai qu’une jante de 4,25 pouces suffit pour accepter un pneu de 150 tandis qu’une de 4,50 autorisera sans poser de problème la monte d’un gommard de 160, alors pourquoi opter pour une jante plus large donc plus coûteuse ?

Afin de permettre au chausson de prendre sa forme idéale sur la jante et donc de travailler dans les meilleures conditions possibles… et c’est le moins que l’on puisse faire avec les contraintes qu’il va recevoir durant les différents tours de piste mixant dérive au freinage, accélérations généreuses et prises d’angle flatteuses.

Si la largeur de la jante n’est pas suffisante le pneu sera écrasé sur l’épaulement, d’autant plus que sa carcasse se veut souple du fait du faible poids de la machine.

Résultat un pneu beaucoup moins stable et moins constant qui n’hésitera pas à vous faire goûter le bitume si vous lui en demandez trop.

Le choix de ce type d’élément vous permettra aussi de gagner en rigidité et en réglage avec une plage d’utilisation plus importante d’un demi centimètre. L’empattement se verra aussi réduit, permettant d’avoir une machine moins longue donc plus facile à faire entrer en virage. Bref de nombreux arguments séduisants pour qui cherche la performance.

PRÉCISION À L’ITALIENNE

Spécialisé dans les RMZ, le team Lux Performance se sert de son expérience en Mondial pour développer ce bras oscillant même si ce n’est pas eux qui réalisent les différents assemblages.

Le tour du propriétaire est plutôt flatteur. Même si l’on regrettera les soudures un peu épaisses, la pièce est belle avec une odeur de piste qui ne gâche rien. Au contraire. S'il est livré sans roulement nous aurons la bonne surprise de trouver dans le carton un déport de couronne ainsi que les patins de chaîne. Il ne vous restera plus qu’à reprendre la visserie d’origine pour réaliser une greffe qui se fera sans difficulté.

Hélas ça ne sera pas la même limonade lorsqu’il faudra raccorder le bras au restant de la Suzuki. Une erreur de 5 millimètres entre les deux raccordements (cadre et amortisseur arrière) rendra la manœuvre périlleuse. Il est vrai que la précision italienne n’est pas des plus connues… aujourd’hui nous comprenons pourquoi. Nous mettrons donc l’erreur sur le compte de la malchance en espérant que toutes les productions ne sont pas aussi imprécises.

Bref un retour à l’envoyeur s’impose pour rectifier le tir. Un mois et les frais de port plus tard, le bras nous revient modifié avec une coupe d’un coté et un ajout d’épaisseur via une rondelle de l’autre afin d’être dans l’alignement.

Il est vrai que la modification fait un peu bidouille, se montrant décevante mais que voulez-vous, nous n’aurons pas mieux !!!

Une fois rectifié le montage ne posera plus aucun problème et n’attendra plus que la piste pour dévoiler ses capacités.

TRACK DAYS

Il faut bien l’avouer la Suzuki impose avec son nouveau bras oscillant qui fera gagner 2,1 kilos sur la balance et 2 centimètres sur la longueur totale de la machine, la rapprochant des Honda et autre Yamaha.

Le petit circuit sinueux de Busca sera le terrain de jeu idéal pour valider ou non la modification. Dès les premiers tours de roues force est de constater que la machine gagne en rigidité, en stabilité mais aussi en tenue de route. Une très bonne opération en somme qui ferait presque oublier les déboires précédents. La moto tournera aussi plus facilement mais rien de bien étonnant puisqu’elle est plus courte…

VERDICT

Pratiquement deux fois et demi moins cher que la proposition suisse, le bras oscillant vendu par Lux Performance se montre au final une bonne solution capable d’accepter des jantes allant jusqu’à 5,5 pouces et ce sans modification ni complexité lors du montage.

Vendu avec patins de chaîne et platine de déport permettant de mettre la couronne dans l’axe, il offre une grande possibilité de réglage tout en réduisant la longueur totale de la machine de 2 centimètres.

Plus léger que l’origine de 2,1 kilos, le bras italien manque de rigueur lors de sa réalisation avec pour notre modèle test une erreur de 0,5 millimètres interdisant le montage… De l’artisanat en somme, qui pourra être rectifié par retour.

Ici encore nous aurions apprécié un travail plus rigoureux avec un changement de la pièce plutôt qu’un usinage à coup de disqueuse !

Espérons simplement que ce déboire restera isolé. En dynamique la modification est tout bénéf’ avec un plus tant en rigidité qu’en stabilité et en tenue de route, sans oublier un empattement réduit rendant la jaune plus vive…





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Essai bras oscillant team Lux Performance: un vrai plus même si la rigueur reste en suspens
Passage incontournable pour qui veut passer une roue de 5 pouces et plus dans un supermotard, le bras oscillant …
Polisport protège votre bras oscillant
Polisport protège le bras-oscillant de votre machine avec des éléments réalisés notamment à base de Polyamide …
Sacoches Ledrie pour le bras oscillant de votre Harley...
Pour votre Softail ou votre Sportster, Ledrie met à la disposition des possesseurs de ces Harley Davidson une sacoche…
Suter Racing: bras oscillant haut de gamme pour supermotard.
Le suisse Suter Racing s’intéresse aux supermotards et propose à tout un chacun un bras oscillant utilisé par les…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Nouveauté - MV Agusta: la Zagato prête à être servie

Par André Lecondé  le Vendredi 26 août 2016 | 2 commentaire(s)

On l’attendait pour début septembre mais la voilà déjà sur le compte twitter de la marque. La F4Z pour Zagato, ce n’est pas de la tarte et elle peut se revendiquer comme la crème des sportives. Du moins du côté de l’esthétique. Les choses bougent du côté de MV Agusta. Le plat de résistance sera l’annonce de nouveaux investisseurs en lieu et place de Mercedes AMG mais le dessert est déjà servi avec la Zagato. Le nom du prestigieux carrossier automobile italien fait une entrée fracassante dans… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Victory : une stratégie exactement contraire à Harley-Davidson

Par André Lecondé  le Mercredi 24 août 2016 | 1 commentaire(s)

Le contraste est saisissant. Au moment où Harley-Davidson révèle ses nouveautés d’abord tournées vers un nouveau moteur à grosse cylindrée, son rival direct Victory communique sur une baisse du cubage de ses moteurs. Normes antipollution oblige. Qui a raison ? L’Euro IV et ses impératifs creuse la tombe des gros cubes se gavant d’air aux sons intimidants. A tel point d’ailleurs qu’on ‘est plus loin de la fosse commune. Tant qu’on y est, cette réglementation peut être assimilée à la météorite… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Championnat du Monde d'Endurance 2016: 15ème titre pour le SERT... sans aucune victoire
Tags : Endurance

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Dimanche 28 août 2016 | 1 commentaire(s)

On annonçait les 8 Heures d’Oschersleben sous haute tension avec suspens et coups de théâtre… la finale du championnat du Monde d’Endurance a tenu toutes ses promesses… Même si le GMT94 s’est imposé devant le SERT avec 21 secondes de mieux ça ne sera pas suffisant pour reprendre la couronne à la Suzuki officielle qui s’en empare une nouvelle fois. La quinzième ! Chapeau bas. Une saison difficile pour les hommes de Méliand qui s’imposent sans avoir rien gagné. Sans victoire, avec un petit point … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Kawasaki Ninja H2 2016 : au-delà des apparences

Par Pauline Rachwal  le Jeudi 25 août 2016 | réagir ?

Il y a parfois dans la vie d’un journaliste des moments où tout ce que l’on croit savoir sur son métier est remis en cause. Des moments où l’objectivité ne peut pas se dissocier d’une part de subjectivité. Et ils sont assez rares pour être mentionnés. Il y a presque 2 ans maintenant, Kawasaki annonçait une révolution dans le monde de l’hypersport grand public et présentait au salon de Milan la H2R, une machine de plus de 300 chevaux et sa version « Legal Street », la H2, qui n’affiche « que »… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

KYT: le HellCat façon déco
Tags : Equipement | Casque | Jet

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Mardi 23 août 2016 | réagir ?

KYT arrive sur le marché avec des réplica pilote mais pas uniquement. L’équipementier propose également des décos plus basiques sur ses casques. Avec sa coque sportive, son écran long et son pare-soleil rétractable à rappel automatique, le jet KYT est dans la mouvance mais se différencie par un tarif bien placé. Le HellCat en est la preuve avec un tarif variant de 99 à 149 euros. Le polycarbonate décliné en deux tailles de coque a aussi droit à des aérations avec canaux multiples promettant… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Août  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto