Essai Vespa LXV 125 ie 3V : la belle italienne s'arme d'un nouveau moteur


Tags :

| | | |


Par Damien Lachaize - le Jeudi 14 juin 2012 | réagir ?


Essai Vespa LXV 125 ie 3V : la belle italienne s'arme d'un nouveau moteur
 

1. Essai Vespa LXV 125 ie 3V : un modèle historique

Au fil du temps, Vespa s'est inscrite au panthéon des marques les plus emblématiques. Un patrimoine vieux de soixante ans où l'entité italienne dispose d'une distribution à travers 88 pays dans le monde. Aujourd'hui, dix modèles perdurent la tradition : 6 versions 125 cm3, 2 millésimes 50 cm3 et enfin 2 dans la catégorie 300. Mais nos amis transalpins ne veulent pas s'arrêter en si bon chemin et propose dès à présent une évolution de sa mythique LXV 125. Certes, les puristes ne verront pas réellement de différence entre la LXV d'antan et la version 2012 car si esthétiquement les deux soeurs se ressemblent, la LXV 125 2012 emporte sous ses entrailles un nouveau bloc moteur 3 valves. Quoi de plus normal que d'aller prendre son guidon dans les rues surchargées de Rome…

Pensées et conçues au sein du site de développement de Pontedera en Italie (Vespa dispose également de deux autres sites de production en Inde et au Vietnam), les machines italiennes séduisent de génération en génération : d'abord les femmes pour le côté glamour mais aussi les citadins qui apprécient ce type de véhicule pour leur faible gabarit, et une facilité certaine à se faufiler dans les grandes artères des agglomérations. Pour ceux qui aiment les statistiques, 152000 Vespa se sont vendues en 2011 dans le monde. La marque italienne gagne en part de marché sur le vieux continent passant de 28,2 % en 2010 à 28,6 % en 2011. L'arrivée de la motorisation 3 soupapes montre la volonté des ingénieurs italiens à réduire les émissions de CO2, augmenter les performances tout en conservant intacte l'élégance et le design.





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
MV Agusta F4 1000 R : la belle italienne !
On ne présente plus la série des F4 1000 signée par le constructeur italien MV Agusta puisque chaque modèle fait rêver…
Scooter Piaggio Vespa 125 PX, dans la plus pure tradition italienne
Incarnation la plus fidèle de l'esprit Vespa, le PX fait honneur à ses ancêtres nés il y a presque 60 ans. En reprenant …
Essai Ducati 821 Hyperstrada : l'arme à tout faire ?
Toujours désireux de vulgariser au mieux sa gamme et d’étoffer une polyvalence parfois limitée, Ducati nous dévoile en …
Essai KTM 450 SMR: une arme pour la piste.
« Ready to race »… le moins que l’on puisse dire c’est que le slogan KTM prend, avec la 450 SMR, tout son sens. Vrai…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Tests Malaisie: Stoner n'a rien perdu de son talent

Par André Lecondé  le Jeudi 04 février 2016 | 5 commentaire(s)

Il jure qu’il n’est là que pour donner un coup de main à ses collègues de chez Ducati. Sauf qu’en Malaisie, au terme de trois jours de tests en MotoGP, il les a dominés avec la GP15. Casey Stoner est celui-là et il ne lui a pas fallu longtemps pour retrouver ses marques. Comme s’il n’était jamais parti, alors qu’il jouit de se retraite depuis fin 2012. C’est tout de même un cas peu banal qui met en exergue un talent à l’état pur. Casey Stoner a montré qu’il avait le niveau pour reprendre le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie: Rossi lointain second

Par André Lecondé  le Lundi 01 février 2016 | 3 commentaire(s)

Dans l’absolu, terminer second de la rentrée du MotoGP au guidon d’une moto fondamentalement remaniée, ce n’est pas ce que l’on pourrait qualifier de mauvaise performance. Mais Valentino Rossi sait qu’il ne peut pas se satisfaire de cette première journée à Sepang. D’abord parce-qu’il s’est senti plus à l’aise sur la Yamaha version 2015 plutôt que celle de 2016. Et qu’ensuite, il est tout de même à plus d’une seconde de son équipier et leader du jour. Valentino Rossi: “L’écart avec Lorenzo est … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Márquez encore loin du compte

Par André Lecondé  le Lundi 01 février 2016 | 3 commentaire(s)

Marc Márquez avait pris ses quartiers d’hiver sans avoir été convaincu par sa nouvelle Honda proposée pour la nouvelle donne technique. Il l’a retrouvée après une longue trêve du côté de la Malaisie. Une reprise qui ne l’a pas plus enthousiasmé. Honda avait pourtant apporté deux types de moteur, mais il semble qu’il y ait du pain sur la planche pour prétendre au sommet de la feuille des temps. MM93 termine septième de cette entame de test, derrière son équipier et incapable d’aller chercher un … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : grosse frayeur pour Baz et doute chez Michelin

Par André Lecondé  le Mardi 02 février 2016 | 3 commentaire(s)

La seconde journée des tests du MotoGP à Sepang a été marquée par une lourde chute d’un Loris Baz qui s’est miraculeusement sorti indemne d’une cabriole à 290 km/h. La faute à un pneu arrière qui a éclaté. Michelin expertise la situation et, en attendant les conclusions, a sorti ses gommes tendres, qu’utilisait le Français, des options disponibles pour les pilotes. Lorsque Michelin a commencé ses travaux pour remplacer Bridgestone en MotoGP, c’est surtout de l’avant que les pilotes tombaient.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Rossi indécis mais rassuré

Par André Lecondé  le Mercredi 03 février 2016 | 3 commentaire(s)

Assommé par le marteau de Lorenzo d’entrée, Valentino Rossi a ensuite relevé la tête en abattant un travail de fond dont il est coutumier. Mettant à l’épreuve une Yamaha version 2015 et l’autre de 2016, il a acquis des données qui l’aideront à se décider. Reste qu’il n’a pas perdu pied et même distancé, il aura à cœur de combler l’écart qu’il accuse sur son équipier Lorenzo dès la prochaine confrontation à Phillip Island du 17 au 19 février. Valentino Rossi : "Je suis satisfait de ces tests.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Février  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto