Essai Triumph Street Triple 800 2017 : docile mais sauvage

Par Pauline Rachwal - le Vendredi 17 février 2017 | réagir ?


Essai Triumph Street Triple 800 2017 : docile mais sauvage
 

1. Essai Triumph Street Triple 800 : on fait le plein

Présentée à Londres il y a un mois par Triumph, il était donc temps de prendre en main cette nouvelle Street Triple 800, pour voir si la nouvelle génération tient toutes ses promesses. C’est donc dans la région Catalane que nous nous sommes retrouvés face au roadster. Car oui, avec l’ensemble des informations que les Anglais nous ont mis sous le nez, elle fait envie, surtout cette version RS.

Et c’est en Espagne que nous avons pris la main sur le 800. Et pour montrer à quel point Triumph est sûr de la conception de sa machine, l'essai s’est effectué sur route, mais aussi sur le circuit de Moto GP de Catalogne. Un tracé ultra-roulant qui met au défi la machine sur sa stabilité à haute vitesse et les relances en sortie en virage. Et c’est avec la même machine en configuration stock que nous aurons fait l’ensemble de la journée. Aucune préparation particulière, jusqu’au choix des pneus d’origine, les Pirrelli Supercorsa SP.

Ce n’est donc pas une, mais trois versions 800 qui seront disponibles au catalogue : S, la R et la RS. Une base identique avec un travail d'augmentation de puissance et de plage de couple sur le 3 cylindres et une optimisation de la partie cycle avec l’adoption de suspensions et d’étriers de freins différents sur les 3 versions. Il existera également une version spéciale A2 et une adaptation en selle basse, la R LHR.

Le moteur est issu de la Daytona 675. Il a été retravaillé pour augmenter puissance et cylindrée à 765 cm3 et ce ne sont pas moins de 80 pièces qui ont été changées sur ce dernier. Triumph a voulu donner à son roadster un bon rendement sur le couple bas et moyen régime ce qui rendra au final un usage constant sur toute la plage d'utilisation. Le but étant d’avoir de grosses relances, peu importe le régime. Mais l’atout principal de ce 800, c'est qu’il est décliné en 3 puissances, suivant la version du modèle :

 Version S : 113 chevaux à 11 250 tr/min ( +6,6 %) pour un couple de 73 Nm à 9100 tr/min (+7,3%)
 Version R : 118 chevaux à 12 000 tr/min ( + 11,3%) pour un couple de 77 Nm à 9400 tr/min (+7,3%)
 Version RS : 123 chevaux à 11700 tr/min (+16%) pour un couple de 77 à 10 800 tr/min (+13%)

Ils se finissent par un système d’échappement aux normes Euro4 qui conserve le son rageur de la bête et fait gagner 1,7 kilos par rapport à l’ancienne génération. Les versions R et RS ont un pot différent concentré sur le gain de performance. Ces deux modèles ont également une boîte de vitesses avec « Assist Clutch » permettant de passer les rapports montant à la volée (en option). La géométrie permet d’avoir les deux premiers rapports en plus court. Sur les assistances de série, on trouve l’ABS, un Traction Control déconnectable, le Quickshifter et l’éclairage à LED.

Via l’écran TFT (sur la R et RS), il est possible de choisir parmi plusieurs modes de cartographies prédéfinies :

 Version S : Rain et Road
 Version R : Rain, Road, Sport et Rider (mode paramétrable, permet de déconnecter le TC et ABS)
 Version RS : Rain, Road, Sport, Rider (mode paramétrable, permet de déconnecter le TC et ABS) et Track

Ces dernières sont également personnalisables, via les 3 boutons de configuration. Leurs manipulations sont d’ailleurs extrêmement instinctives contrairement à ce que l’on peut imaginer quand on se retrouve face au tableau de bord. Il permet aussi de choisir différents thèmes d’affichage (3 pour la R et la S et 5 pour la RS) mais également des luminosités qui s’adaptent à l’environnement. Les affichages fixes : compteur, compte-tours, riding mode, indicateur de rapport engagé, jauge d’essence, horloge et thermomètre. Les affichages optionnels : 2 trips partiels, indicateur de consommation, sélection de mode de conduite, style et luminosité de l’écran, information d’entretien, température de la machine et les tours chrono (uniquement sur la RS). Nous avons particulièrement apprécié de pouvoir changer l’angle d’inclinaison de l’écran grâce à une palette fixée sur le côté gauche, même en roulant.

Sur notre version RS, la partie cycle a été soigneusement choisie par la marque avec une fourche avant Showa de 41mm, réglable en précharge, détente et compression. Et à l’arrière, un mono-amortisseur « piggyback » Öhlins STX40 premium. Les deux autres versions disposent également d’une fourche avant Showa SFF, en revanche à l'arrière on notera un mono-amortisseur « piggyback » réglable en précharge. Côté freins, ce sera du Nissin pour la S et du Brembo pour la R et la RS.





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Les nouvelles Triumph Street Triple et Street Triple R, sur Caradisiac Moto, le 28 Mars…
Il y a bien longtemps, en novembre 2009 lors du Salon International de Milan, …
Triumph : Street Triple 675 à l'essai
Voilà ce que je vous disais le 24 mai dernier : « Elle sera esthétiquement dans la même ligne que son aînée, et aura un …
Triumph lance un kit accessoires pour les Street Triple et Street Triple R
A plus d’un titre, la Street Triple de chez Triumph est une bombe. Véritable bombe visuelle, Triumph a transformé la…
Essai Triumph Street Triple 800 : on fait le plein
Présentée à Londres il y a un mois par Triumph, il était donc temps de prendre en main cette nouvelle Street Triple 800,…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Qatar : mais où était Lorenzo ?

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 7 commentaire(s)

C’est le grand absent de ce Grand Prix du Qatar qui avait pourtant rabattu ses cartes. La preuve avec Valentino Rossi qui s’est extirpé de sa dixième place sur la grille pour monter sur la troisième marche du podium. Ou encore Dovizioso qui a montré que la Ducati pouvait tirer parti de la situation. Mais Lorenzo s’est élancé douzième et il a terminé onzième après une excursion hors de la piste qui l’a refroidi. Jorge Lorenzo : « c'était une course vraiment compliquée sur tous les points. J'ai… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar Rossi : « Je n’avais jamais pu voir autant Viñales jusque-là »
Tags : Yamaha | Moto GP | Rossi | GP Qatar

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 5 commentaire(s)

C’est un Valentino Rossi extatique qui ralliait l’arrivée du premier Grand Prix de l’année au Qatar. Une course, dont le départ a été perturbé par la pluie. Mais le refroidissement de la piste qui s’en est suivi a servi les intérêts de certains et Valentino Rossi y a trouvé avec bonheur des sensations qu’il n’avait jamais eu depuis eu depuis le début de l’intersaison. Ceci lié à sa science innée de la course a renversé une situation qui semblait compromise. Au final, le Doctor revient de Losail … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar J1 Lorenzo : « nous avons encore du mal à être compétitifs »

Par André Lecondé  le Vendredi 24 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Si l’on avait dit à Jorge Lorenzo avant le début des hostilités sur la poste de Losail qu’il terminerait sa première soirée au Qatar en tête des pilotes équipés en Ducati, sans doute aurait-il signé. C’est ce qui s’est passé mais pour autant il n’y a pas de quoi pavoiser. Car les Ducati ont souffert ce jeudi sur une piste qui leur pourtant favorable. Et si Por Fuera pointe cinquième, c’est à 1s3 du missile Viñales sur son ancienne Yamaha. L’honneur est tout de même sauf car il s’en est fallu de … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar J3 : le ciel leur est tombé sur la tête !

Par André Lecondé  le Samedi 25 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Il n’y a pas eu de troisième soirée sur le tracé de Losail au Qatar. Et pour cause : ce dernier a été l’objet de la colère du ciel qui a copieusement arrosé une piste dont le drainage n’est la principale de ses qualités. Il n’y a donc pas eu de bataille sur le circuit et les grilles de départ de demain, dimanche, sont le fruit des classements cumulés des séances accomplies jusque-là. Pour la plus grande joie de Viñales, mais aussi de Morbidelli et de Jorge Martin. En MotoGP, Viñales prend sa… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar Viñales : « je ne savais pas comment dépasser Dovizioso »
Tags : Yamaha | Moto GP | GP Qatar

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Beaucoup lui avaient donné cette victoire acquise tant sa domination était éclatante sur le tracé de Losail depuis qu’il est monté sur la Yamaha. Mais au Qatar, la coursé a été une autre histoire. Même si, au bout du compte, le succès est arrivé sous le drapeau à damiers, Viñales a souffert sous les coups de Zarco et face à la résistance de Dovizioso. La concrétisation n’en a été que plus belle. Maverick Viñales : « je suis vraiment satisfait, l'équipe a accompli un excellent travail en… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .







Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires
Anonyme sur MotoGP - Qatar : mais où était Lorenzo ? : j'aime bien lorenzo mais …suite

l e u f sur MotoGP - Qatar : Zarco de héros à … Héros ! : non monsieur lecondé.... …suite

Cagaze sur MotoGP - Qatar J1 Lorenzo : « nous avons encore du mal à être compétitifs » :  Drôle cette …suite

Pfffff sur MotoGP - Qatar Rossi : « Je n’avais jamais pu voir autant Viñales jusque-là » :  un lorenzo sans la yam …suite

Anonyme sur MotoGP - Qatar J3 : le ciel leur est tombé sur la tête ! :  Ben non, il est …suite

Anonyme sur MotoGP - Qatar Viñales : « je ne savais pas comment dépasser Dovizioso » :  La Ducati a beaucoup de …suite

OrangeMeca sur MotoGP - Qatar : Dovizioso a fait le boulot :  Bravo à Dovi qui …suite

Kazandelph sur Mash Family Side : un side-car pour le printemps :  Magnifique ce petit …suite

julsan sur Pratique : tout savoir sur sa carte grise :  Bonjour j'ai acheter …suite

I have a vision sur MotoGP - Qatar J2 : Zarco dans le trio de tête ! :  Dieu m'est apparu et …suite


«  Mars  2017 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto