Essai Macna Concrete Night Eye®: premier de sa génération

Par Alexandre Hubner-Loriol - le Jeudi 14 février 2013 | réagir ?


Essai Macna Concrete Night Eye®: premier de sa génération
 

1. Essai Macna Concrete Night Eye®: le docteur Jekyll et mister "Eye®" du blouson

Souci du détail et technologie Night-Eye®, le blouson Concrete marque un tournant dans la sécurité passive en deux-roues. Essai de ce précurseur signé Macna.

Plutôt discret de prime abord, le blouson se fait remarquer par son tissu au touché plastifié limite râpeux, offrant, lorsque deux parties se frottent, une sonorité semblant être empruntée aux équipements de ski. Aucunement désagréables, ces sensations sont plutôt étonnantes puisqu’inconnues. Et là réside toute l’ingéniosité du fabricant hollandais capable de réaliser un textile quasi normal en journée capable de se transformer en « phare » lorsqu’il rencontre une source lumineuse en pleine nuit… un blouson mutant en somme…

LES FRINGUES DU SURFEUR D’ARGENT

Si l’aspect métallique (pailleté) plastifié n’est pas des plus engageants, ne donnant pas particulièrement envie d’enfiler le blouson, la réalité est tout autre. Souple et confortable il suffit de le passer pour l’adopter sans avoir besoin d'un temps d’adaptation.

Bien coupé il séduit par de petites astuces comme le concept EasyCuff (développé par la marque) remplaçant les pressions par une fermeture éclair plate maintenant la doublure chaude à la manche, et la double fermeture centrale bien pensée.

Le blouson se veut avant tout technique et ça se voit, d’autant plus que le fabriquant ne semble rien avoir oublié. Nous retrouvons donc des zips d’aération sous les bras bigrement efficaces, de nombreuses poches résistant à l’eau, de généreux serrages (4 au total) pour un ajustement à la taille, un scratch d’aisance au col particulièrement bien réussi et une terminaison des manches qui, une fois à la bonne taille, ne demande plus qu’on y revienne. Bon point !

Flatteur pour l’utilisateur il a droit à une finition sans faux pas que l’on retrouvera partout où l’on regarde, des zips à lanière permettant leur manipulation ganté terminé par un ourlet de confort, à l’ajustement bien réalisé des différentes pièces de tissu.

HIVER OUI MAIS…

Si l’étanchéité au niveau de la fermeture centrale se montre efficace, il n’en sera hélas pas de même au niveau du bas du dos.

Les serrages avoueront rapidement leurs limites si vous roulez en sportive (cette faiblesse ne sera pas vérifiée sur une moto droite) permettant au vent de s’incruster à ce niveau.

Dommage car la doublure thermique se montre correcte, sans être pour autant une foudre de guerre, marquant trop rapidement le pas dès que le mercure se rapproche dangereusement de 0°C !

Le Concrete semble être plus fait pour les roulages au quotidien que pour les croisades nordiques… dommage car sa résistance à l’eau sait être convaincante au même titre que sa respirabilité qui n’a pu être prise en défaut durant la totalité de nos roulages. Quel que soit le type de deux-roues, la tenue de cet hollandais se montre impériale, sans prise au vent ni ballotement de quelque sorte que ce soit. Le confort tant interne qu’au niveau du col est sans reproche avec une vraie liberté de mouvement et des protections bien intégrées. La grande absente sera la dorsale qu’il vous faudra acquérir en option. On le regrette.

MAGIQUE ? NON MACNA

Si une version existe aussi en noir, tout l’intérêt de ce Concrete est son procédé Night-Eye® capable d’attirer une source de lumière une fois dans l’obscurité. Après 3 ans de boulot, Macna arrive à proposer une surface qui a la propriété de capter la lumière (flash, éclairages divers, phares de véhicule) et de la réfléchir dans la direction de la source lumineuse. Résultat: des images qui parlent plus que tous les mots.

Côté durée de vie de cet effet miroir pas de stress, Macna affirme aucun amoindrissement dans le temps à court, moyen ou long terme. Si nous n’avons aucun moyen de corroborer ces dires nous pouvons affirmer que l’entretien courant de la veste ainsi que son lavage n’ont aucunement altéré le système Night-Eye.

POUR FAIRE COURT

Joliment assemblé le blouson Concrete peut compter au quotidien sur une conception aboutie et réfléchie qui plaira aux motards et aux scootéristes. Bien ajusté, l’hollandais sait résister aux intrusions de la pluie tout en offrant un bon niveau de respirabilité.

Le bilan serait meilleur s'il avait droit à une doublure chaude plus sérieuse et une dorsale digne de ce nom… ce n’est hélas pas le cas. Mais ce mutant marque cependant les esprits avec sa parfaite tenue en dynamique, son réel confort et sa souplesse de tissu et surtout son exceptionnelle faculté à vous rendre visible la nuit sans vous transformer en poussin…





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Essai Macna Concrete Night Eye®: le docteur Jekyll et mister "Eye®" du blouson
Souci du détail et technologie Night-Eye®, le blouson Concrete marque un tournant dans la sécurité passive en …
Macna Concrete Night-Eye®: je... te... vois...
C’est aujourd’hui au tour de Macna de vous transformer en luciole avec son blouson Concrete. Ayant recours à du textile …
Macna Mountain avec la nouvelle génération Night-Eye
Dernière génération de Night-Eye, la nouvelle veste Macna Mountain est faite pour les rouleurs toutes saisons. Pensée…
Macna Geo 2 avec technologie Night-Eye®
Pour 2013 la veste Geo s’empare de la technologie Night-Eye® pour gagner en visibilité une fois la nuit tombée.…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP : Viñales avec Rossi et Yamaha
Tags : Yamaha | Moto GP | Rossi | GP Italie

Par André Lecondé  le Jeudi 19 mai 2016 | 7 commentaire(s)

Le jeu des chaises musicales qui est l’apanage du marché des transferts a fait son œuvre dans un MotoGP qui s’apprête à commencer son Grand Prix d’Italie au Mugello. Comme attendu, Maverick Viñales, âgé de 21 ans, a opté pour Yamaha et la cohabitation avec Valentino Rossi afin de poursuivre sa carrière prometteuse. Un bail de deux ans qui se terminera donc en même temps que celui de Rossi. Une concordance d’échéance qu’on ne peut s’empêcher de voir comme un prochain passage de témoin chez… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP : Iannone passe chez Suzuki

Par André Lecondé  le Jeudi 19 mai 2016 | 3 commentaire(s)

Formé à l’école italienne et sorti de l’anonymat par Ducati, Andrea Iannone s’est vu montrer la sortie par la même usine de Borgo Panigale déjà concentré sur l’arrivée de Jorge Lorenzo. Dovizioso était à ce titre un choix plus politiquement correct qu’un fougueux Jo le Maniac. Ce dernier trouvera un compatriote Davide Brivio comme patron dans les stands et tentera de faire oublier pendant deux ans un Viñales débauché par Yamaha. Davide Brivio – Team SUZUKI ECSTAR Team Manager: “Nous sommes… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Italie J.3 : Le feu pour Lorenzo la fumée pour Rossi

Par André Lecondé  le Dimanche 22 mai 2016 | 3 commentaire(s)

C’est Jorge Lorenzo qui a fini par sortir grand vainqueur d’un Grand Prix d’Italie que beaucoup voulaient gagner cette année. A commencer par Rossi qui partait de la pole-position, sans oublier les Ducati et un Márquez en embuscade. Mais c’est bien Por Fuera qui a mis le feu en faisant des étincelles avec Márquez tandis la fumée d’un moteur cassé étouffée les espoirs du Doctor et de tout un peuple. L’alerte moteur avait été donné chez Yamaha lorsque, lors de la séance de réchauffement, la… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Italie J.3 : Rossi perd gros
Tags : Yamaha | Moto GP | Rossi | GP Italie

Par André Lecondé  le Lundi 23 mai 2016 | 3 commentaire(s)

Tout était en place pour un succès retentissant qu’il avait prédit dès la fin du Grand Prix de France au Mans. Avec sa Yamaha et ses Michelin, Valentino Rossi se sent bien cette année et il se délectait d’avance de son rendez-vous national au Mugello. La pole-position l’a confirmé dans des certitudes qui se sont encore affermies en début de course. Puis le moteur de la M1 a cédé. Et tout est parti en fumée. La victoire était effectivement à portée et Lorenzo n’est pas le dernier à le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Italie J.3 : 354,9 km/h pour Iannone
Tags : Ducati | Moto GP | GP Italie

Par André Lecondé  le Lundi 23 mai 2016 | 3 commentaire(s)

C’est un record et il a été signé ce dimanche en course dans la longue ligne droite du Mugello. 354,9 km/h, c’est la meilleure vitesse de pointe jamais réalisée par une MotoGP et elle revient à la Ducati de Iannone. Pas mal, mais insuffisant pour filer comme l’éclair vers la victoire. Cependant, pour le podium, c’est acquis. Iannone rêvait de mieux. Si bien qu’il n’est qu’à moitié satisfait. Andrea Iannone : « Je suis content de finir sur le podium après un très mauvais départ. J’étais onzième… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires
Jackie sur Givi S220: câble rétractable : Bonjour Pouvez-vous …suite

LOL sur MotoGP - Italie J.3 : Rossi perd gros : Un épicier en pole.....…suite

OrangeMeca sur MotoGP - Italie J.3 : 354,9 km/h pour Iannone : @17:15 ho ben pas les GP pour …suite

fazer57 sur Yamaha MT10: une gamme complète d'accessoires en approche : C bien les accessoires ,mais …suite

Anonyme sur MotoGP - Italie J.3 : Le feu pour Lorenzo la fumée pour Rossi :  Le black manba a encore …suite

Anonyme sur Moto2 - Italie J.3 : Zarco ne lâche rien : Zarco juste enorme et …suite

Gazzz sur MotoGP - Italie J.3 : Márquez a été lui-même ! :  D accord avec toi …suite

Lotha sur Nouveauté - Yamaha: la nouvelle R6 c'est pour 2017 :  Avec le compteur de la …suite

lorenzoland sur MotoGP - Italie J.3 : la cinquième en six ans pour Lorenzo :  Lucide et sportif, …suite

OrangeMeca sur MotoGP : Viñales avec Rossi et Yamaha :  @vincent... là …suite


«  Mai  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto