Essai Macna Concrete Night Eye®: premier de sa génération

Par Alexandre Hubner-Loriol - le Jeudi 14 février 2013 | réagir ?


Essai Macna Concrete Night Eye®: premier de sa génération
 

1. Essai Macna Concrete Night Eye®: le docteur Jekyll et mister "Eye®" du blouson

Souci du détail et technologie Night-Eye®, le blouson Concrete marque un tournant dans la sécurité passive en deux-roues. Essai de ce précurseur signé Macna.

Plutôt discret de prime abord, le blouson se fait remarquer par son tissu au touché plastifié limite râpeux, offrant, lorsque deux parties se frottent, une sonorité semblant être empruntée aux équipements de ski. Aucunement désagréables, ces sensations sont plutôt étonnantes puisqu’inconnues. Et là réside toute l’ingéniosité du fabricant hollandais capable de réaliser un textile quasi normal en journée capable de se transformer en « phare » lorsqu’il rencontre une source lumineuse en pleine nuit… un blouson mutant en somme…

LES FRINGUES DU SURFEUR D’ARGENT

Si l’aspect métallique (pailleté) plastifié n’est pas des plus engageants, ne donnant pas particulièrement envie d’enfiler le blouson, la réalité est tout autre. Souple et confortable il suffit de le passer pour l’adopter sans avoir besoin d'un temps d’adaptation.

Bien coupé il séduit par de petites astuces comme le concept EasyCuff (développé par la marque) remplaçant les pressions par une fermeture éclair plate maintenant la doublure chaude à la manche, et la double fermeture centrale bien pensée.

Le blouson se veut avant tout technique et ça se voit, d’autant plus que le fabriquant ne semble rien avoir oublié. Nous retrouvons donc des zips d’aération sous les bras bigrement efficaces, de nombreuses poches résistant à l’eau, de généreux serrages (4 au total) pour un ajustement à la taille, un scratch d’aisance au col particulièrement bien réussi et une terminaison des manches qui, une fois à la bonne taille, ne demande plus qu’on y revienne. Bon point !

Flatteur pour l’utilisateur il a droit à une finition sans faux pas que l’on retrouvera partout où l’on regarde, des zips à lanière permettant leur manipulation ganté terminé par un ourlet de confort, à l’ajustement bien réalisé des différentes pièces de tissu.

HIVER OUI MAIS…

Si l’étanchéité au niveau de la fermeture centrale se montre efficace, il n’en sera hélas pas de même au niveau du bas du dos.

Les serrages avoueront rapidement leurs limites si vous roulez en sportive (cette faiblesse ne sera pas vérifiée sur une moto droite) permettant au vent de s’incruster à ce niveau.

Dommage car la doublure thermique se montre correcte, sans être pour autant une foudre de guerre, marquant trop rapidement le pas dès que le mercure se rapproche dangereusement de 0°C !

Le Concrete semble être plus fait pour les roulages au quotidien que pour les croisades nordiques… dommage car sa résistance à l’eau sait être convaincante au même titre que sa respirabilité qui n’a pu être prise en défaut durant la totalité de nos roulages. Quel que soit le type de deux-roues, la tenue de cet hollandais se montre impériale, sans prise au vent ni ballotement de quelque sorte que ce soit. Le confort tant interne qu’au niveau du col est sans reproche avec une vraie liberté de mouvement et des protections bien intégrées. La grande absente sera la dorsale qu’il vous faudra acquérir en option. On le regrette.

MAGIQUE ? NON MACNA

Si une version existe aussi en noir, tout l’intérêt de ce Concrete est son procédé Night-Eye® capable d’attirer une source de lumière une fois dans l’obscurité. Après 3 ans de boulot, Macna arrive à proposer une surface qui a la propriété de capter la lumière (flash, éclairages divers, phares de véhicule) et de la réfléchir dans la direction de la source lumineuse. Résultat: des images qui parlent plus que tous les mots.

Côté durée de vie de cet effet miroir pas de stress, Macna affirme aucun amoindrissement dans le temps à court, moyen ou long terme. Si nous n’avons aucun moyen de corroborer ces dires nous pouvons affirmer que l’entretien courant de la veste ainsi que son lavage n’ont aucunement altéré le système Night-Eye.

POUR FAIRE COURT

Joliment assemblé le blouson Concrete peut compter au quotidien sur une conception aboutie et réfléchie qui plaira aux motards et aux scootéristes. Bien ajusté, l’hollandais sait résister aux intrusions de la pluie tout en offrant un bon niveau de respirabilité.

Le bilan serait meilleur s'il avait droit à une doublure chaude plus sérieuse et une dorsale digne de ce nom… ce n’est hélas pas le cas. Mais ce mutant marque cependant les esprits avec sa parfaite tenue en dynamique, son réel confort et sa souplesse de tissu et surtout son exceptionnelle faculté à vous rendre visible la nuit sans vous transformer en poussin…





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Essai Macna Concrete Night Eye®: le docteur Jekyll et mister "Eye®" du blouson
Souci du détail et technologie Night-Eye®, le blouson Concrete marque un tournant dans la sécurité passive en …
Macna Concrete Night-Eye®: je... te... vois...
C’est aujourd’hui au tour de Macna de vous transformer en luciole avec son blouson Concrete. Ayant recours à du textile …
Macna Geo 2 avec technologie Night-Eye®
Pour 2013 la veste Geo s’empare de la technologie Night-Eye® pour gagner en visibilité une fois la nuit tombée.…
Essai Sym GTS 2 125 cm3 : place à la nouvelle génération
Lancé en 2006 dans le grand bain des scooters, le GTS s'est toujours retrouvé dans la peau d'un outsider. Soutenu par …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Nouveauté - Kawasaki: voici la Ninja H2

Par André Lecondé  le Mardi 30 septembre 2014 | 5 commentaire(s)

Elle nous a fait fantasmer, saliver, elle nous fait déjà rêver. Celle-là c'est la Kawasaki Ninja H2, la sportive qui va mettre tout le monde d'accord. 200 ch, du carbone, 300 km/h, c'est peut être la dernière bravade d'un état d'esprit sans concession à un monde normé et policé qui nous enserre délicieusement dans un carcan. Avec notre consentement qui plus est. Les gars d'Akashi sont à louer pour cet opus. Ils avaient superbement géré la communication de leur petit monstre. Mais il faut… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP - Grand Prix d'Aragon: rien de grave pour Valentino Rossi

Par André Lecondé  le Lundi 29 septembre 2014 | 4 commentaire(s)

Valentino Rossi a peut être loupé l'occasion de doubler la mise à Aragon après avoir triomphé à Misano. Mais il aurait pu aussi tout perdre dans cette chute violente qu'une herbe synthétique encore mouillée a provoqué. Au final, il reste en lice pour le statut de vice-champion du monde puisque Dani Pedrosa n'a été guère plus verni. Mais Jorge Lorenzo s'invite à présent à la fête. Reste l'essentiel : le « Doctor » n'a aucune séquelle. Valentino Rossi : « malheureusement, je suis passé sur le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP – Grand Prix d'Aragon : pour Rossi, Aragon est loin de Misano

Par André Lecondé  le Samedi 27 septembre 2014 | 3 commentaire(s)

Un sentiment d'impuissance. C'est ce qui ressort du commentaire d'un Valentino Rossi qui s'élancera seulement sixième demain à Aragon pour le dernier Grand Prix avant la tournée d'outre-mer. Et encore, le « Doctor » peut être heureux d'une seconde ligne qui n'avait rien d'évident au moment d'attaquer les repêchages. Mais les jours heureux d'il y a deux semaines semblent déjà bien lointains pour des troupes Yamaha officielles dominées par les mêmes machines de chez Tech3. Valentino Rossi : « Ça… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP – Grand Prix d'Aragon : Loris Baz grandira sûrement sur une Yamaha
Tags : Yamaha | Moto GP | Loris Baz

Par André Lecondé  le Dimanche 28 septembre 2014 | 3 commentaire(s)

En 2015, il y aura bel et bien un Français en Moto GP. Et peut être même deux si Mike Di Meglio arrive à pérenniser sa position chez Avintia Blusens pour une Ducati. Mais ce qui semble certain, c'est que Loris Baz arrivera du Superbike pour découvrir le Moto GP. Preuve de sa motivation, il quitte à 21 ans son statut d'officiel Kawasaki pour jouer les débutant dans un team privé en Moto GP. Mais avant de monter sur la moto, le tricolore a dû s'aguerrir aux mœurs bizarres du paddock des Grands… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Intermot – Honda : avec la CBR300R le bonheur tient à 37 centimètres... cube
Tags : Honda | Sportive | CBR | Intermot | 300 cm3

Par André Lecondé - Pauline Rachwal  le Mardi 30 septembre 2014 | 3 commentaire(s)

La moto, c'est comme tout dans la vie. Il vaut mieux parfois en avoir une petite et nerveuse qu'une grosse et ennuyeuse. C'est vrai quoi, Kawasaki a montré la voie avec la Ninja 300 et KTM a fait de ses Duke des reines. Honda ne pouvait que réagir et en rajoutant 37cc à sa CBR250R déjà en place. Le blason ailé espère ainsi pénétrer ce marché de plus en plus prisé : celui des sportives à petit cube. Mine de rien ces 37cc, ça devrait nous garantir plus de pêche à l'accélération. Et puisque l'on … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .







Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires
yann44 sur En direct d'Intermot - BMW R1200 RS : Reise und Sport : bon la je suis client !!! a …suite

gaaaaaaaaaaaz sur Intermot – Honda : avec la CBR300R le bonheur tient à 37 centimètres... cube : Fait plus penser à une …suite

Mitch sur En direct d'Intermot : le Suzuki Address : A l'attention des …suite

D. BELLET sur Nouveauté 2014: de bonnes nouvelles chez Euroboost : Bonjour, J'ai acheté à mon …suite

1664 sur Moto GP – Grand Prix d'Aragon : Loris Baz grandira sûrement sur une Yamaha : De toute façon sur une …suite

Damient2 sur En direct d’Intermot : Suzuki V-Strom XT ABS :  L'abs était …suite

Bof sur Moto GP - Grand Prix de San Marin: Rossi triomphe et tout le monde y gagne : Lorenzo gagne à Aragon,…suite

Arnaud sur La structure CGO ferme ses portes :  bonjour, Je suis dans …suite

Anonyme sur En direct d'Intermot – Triumph : la Spirit fait du bon esprit : pas seulement le moteur, gégé,…suite

Gascogne64 sur Nouveauté - Honda: comme ça la nouvelle Africa Twin ? : un "come back" ? …suite


«  Octobre  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto