Essai Mac Adam Baïkal Evo: un gant best-seller au succès mérité?

Par Alexandre Hubner-Loriol - le Mardi 21 décembre 2010 | 1 commentaire(s)


Essai Mac Adam Baïkal Evo: un gant best-seller au succès mérité?
 

1. Essai Mac Adam Baïkal Evo: un gant généreux.

Évoluant cette année, le best seller des ventes de gants chez Mac Adam, le Baïkal Evo, se pare de nouvelles protections pour un plus en confort et en souplesse. Qu’en est-il au quotidien, mérite-il son succès ? Réponse.

Design relooké avec logo réactualisé pour l’occasion, le Baïkal Evo joue sur un mix de cuir de chèvre et de polyester afin d’allier souplesse et sécurité, tout en maitrisant son prix.

Sobre de manière générale, le gant séduit lorsque l’on s’attarde sur son design ou sa finition. Raccordements bien réalisés sans faux pas, technique bien présente et petites attentions pratiques comme l’essuie-glace intégré, sont des gages indiscutables du sérieux ici apporté par la marque.

UN GANT IMPOSANT

De prime abord le gant surprend par son côté massif. Épais, les Mac Adam s’apparentent plus aux gants d’un boxeur qu'à ceux d’un chirurgien, mais le fabricant a pensé à limiter la quantité d’isolant thermique sur les parties inférieures des doigts afin d’amoindrir le côté saucisse de Francfort lorsque les doigts entourent le guidon.

Cette petite attention n’affaiblira pas pour autant le gant mais lui apportera un réel plus en terme de toucher.

Paraissant plus volumineux en statique que lors que l’on roule, l’Evo, bien aidé par sa nouvelle double coque métacarpienne, se montre pratiquement instantanément agréable à l’usage et ne donnera aucunement l’impression de rouler en moufle… bonne nouvelle.

Côté sécu, Mac Adam a, comme nous l’avons déjà vu, divisé en deux parties sa coque CE au niveau de la première phalange. Mais le français ne s’arrête pas là et impose divers renforts en mousse sur les doigts, le plat de la main et le scaphoïde, mais sur ces derniers points ils sont plus là pour dire que pour une réelle utilité en cas de chute…

IL PLEUT BERGÈRE ET IL GÈLE À FENDRE LES PIERRES

La membrane étanche et respirante Dry zone prend son rôle au sérieux mais avouera cependant ses limites lorsque l’on roule longtemps sous pluie battante. Paraissant pourtant secs, c’est une fois que l’on remet les gants que l’on se rend compte de la légère humidité interne.

Rien de bien rédhibitoire, surtout que peu de gants peuvent se targuer de rester toujours au sec… Quoiqu’il en soit le Mac Adam ne fera aucun transfert de couleur même après des heures de roulage arrosé. Bien vu, l’essui-glace se montre pratique et efficace sans pour autant rayer votre écran, mon seul regret est sa longueur, je l’aurais préféré plus grand.

Côté isolation thermique, difficile de trouver un réel défaut au produit. Bien isolé, la doublure Hyperloft se montre des plus efficaces. Bien entendu, le froid se fait ressentir lorsque le thermomètre est proche du zéro et que l’on dépasse les 110 km/h mais franchement, ils s’en sortent très bien et même mieux que beaucoup de gants plus couteux… Si vous voulez rouler sans avoir froid aux mains en hiver, voyez plutôt du côté des manchons ou achetez une voiture…

Suffisamment haute, la manchette manque peut-être un peu de largeur pour être au top afin de passer au dessus des blousons et vestes même les plus épais. Le double serrage vu et revu ne support pas de critique tant lors des ajustements que du maintien des positions choisies. Simple, il se manipule de surcroit aisément.





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Essai Mac Adam Baïkal Evo: un gant généreux.
Évoluant cette année, le best seller des ventes de gants chez Mac Adam, le Baïkal Evo, se pare de nouvelles protections …
Mac Adam fait évoluer son gant Baïkal Evo.
Succès commercial avec plus de 8 000 exemplaires vendus, le Baïkal Evo évolue pour 2011. Mac Adam reste ici fidèle à…
Piaggio Beverly 300 ie : 10 ans de succès mérité?
10 ans que le Beverly profite de son succès. Avec sa bouille vintage, ce scooter est plus en vogue que jamais. Piaggio…
Le Mac Adam Baikal se décline désormais en version City
L’un des gants star de Mac Adam, le séduisant Baikal Evo (pour retrouver son test, c’est ici), se décline désormais en…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Essai Mac Adam Baïkal Evo: un gant best-seller au succès mérité?

recu en cadeau pour Noel une paire en taille 11 .... et bien je suis tres content de les avoir..... trajet boulot d'1 hr environ .... et en ce moment les temperatures vont de -4 a -12.5 .... et pas d'onglees a declarer ..... sans manchons

posté par calou - 2012-02-12@21:50

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Qatar : mais où était Lorenzo ?

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 9 commentaire(s)

C’est le grand absent de ce Grand Prix du Qatar qui avait pourtant rabattu ses cartes. La preuve avec Valentino Rossi qui s’est extirpé de sa dixième place sur la grille pour monter sur la troisième marche du podium. Ou encore Dovizioso qui a montré que la Ducati pouvait tirer parti de la situation. Mais Lorenzo s’est élancé douzième et il a terminé onzième après une excursion hors de la piste qui l’a refroidi. Jorge Lorenzo : « c'était une course vraiment compliquée sur tous les points. J'ai… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar Rossi : « Je n’avais jamais pu voir autant Viñales jusque-là »
Tags : Yamaha | Moto GP | Rossi | GP Qatar

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 8 commentaire(s)

C’est un Valentino Rossi extatique qui ralliait l’arrivée du premier Grand Prix de l’année au Qatar. Une course, dont le départ a été perturbé par la pluie. Mais le refroidissement de la piste qui s’en est suivi a servi les intérêts de certains et Valentino Rossi y a trouvé avec bonheur des sensations qu’il n’avait jamais eu depuis eu depuis le début de l’intersaison. Ceci lié à sa science innée de la course a renversé une situation qui semblait compromise. Au final, le Doctor revient de Losail … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar Viñales : « je ne savais pas comment dépasser Dovizioso »
Tags : Yamaha | Moto GP | GP Qatar

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 3 commentaire(s)

Beaucoup lui avaient donné cette victoire acquise tant sa domination était éclatante sur le tracé de Losail depuis qu’il est monté sur la Yamaha. Mais au Qatar, la coursé a été une autre histoire. Même si, au bout du compte, le succès est arrivé sous le drapeau à damiers, Viñales a souffert sous les coups de Zarco et face à la résistance de Dovizioso. La concrétisation n’en a été que plus belle. Maverick Viñales : « je suis vraiment satisfait, l'équipe a accompli un excellent travail en… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar J1 Lorenzo : « nous avons encore du mal à être compétitifs »

Par André Lecondé  le Vendredi 24 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Si l’on avait dit à Jorge Lorenzo avant le début des hostilités sur la poste de Losail qu’il terminerait sa première soirée au Qatar en tête des pilotes équipés en Ducati, sans doute aurait-il signé. C’est ce qui s’est passé mais pour autant il n’y a pas de quoi pavoiser. Car les Ducati ont souffert ce jeudi sur une piste qui leur pourtant favorable. Et si Por Fuera pointe cinquième, c’est à 1s3 du missile Viñales sur son ancienne Yamaha. L’honneur est tout de même sauf car il s’en est fallu de … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar J3 : le ciel leur est tombé sur la tête !

Par André Lecondé  le Samedi 25 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Il n’y a pas eu de troisième soirée sur le tracé de Losail au Qatar. Et pour cause : ce dernier a été l’objet de la colère du ciel qui a copieusement arrosé une piste dont le drainage n’est la principale de ses qualités. Il n’y a donc pas eu de bataille sur le circuit et les grilles de départ de demain, dimanche, sont le fruit des classements cumulés des séances accomplies jusque-là. Pour la plus grande joie de Viñales, mais aussi de Morbidelli et de Jorge Martin. En MotoGP, Viñales prend sa… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .





Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Mars  2017 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto