Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Par André Lecondé - le Mardi 06 juillet 2010 | 15 commentaire(s)


Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore
 

1. Essai Kawasaki 1400 GTR: Elle veut porter le maillot jaune des GT

Le marché du Grand Tourisme dans le milieu de la moto ne souffre guère l'approximation. Par sa vocation, il s'adresse, a priori, aux motards au long cours, les roule toujours qui ne s'embarrassent guère d'un bulletin météo ou d'une saison particulière pour chevaucher leur brêlon. Du coup, l'opus doit être puissant, protecteur et logeable, le tout dans une enveloppe statutaire que BMW n'a pas manqué de cacheter. Le défaut peut prendre ici des allures d'échec cuisant et les Japonais ont su s'y casser les dents si l'on se réfère à la Honda Pan European. De son côté, Yamaha a assuré sa position avec sa 1300 FJR mais c'est bien du côté de Kawasaki que l'on revendique la riposte la plus aboutie aux produits teutons. Une ambition que nous avons mise à l'épreuve des bornes durant un essai longue durée. De quoi se faire une bonne idée.

La Kawasaki 1400 GTR se pose comme l'héritière d'une 1000 au même trigramme et à la carrière aussi longue que fructueuse. C'est elle qui a assuré la légitimité du blason dans ce segment et à écouter ses inconditionnels, elle avait tout d'une grande. Avec cette descendance, le constructeur d'Akashi a voulu conjuguer le genre avec une sportivité qu'on aime généralement lui attribuer.

D'ailleurs, la base de la ZZR est mise en avant, tant au niveau du châssis que du moteur, si bien que les verts annoncent clairement la couleur: celui du voyage dans la zone rouge. De fait, au moment d'en prendre le guidon, on n'a pas de quoi broyer du noir et on rappellera que cette moto escorte depuis des années le peloton du maillot jaune lorsqu'il fait son Tour de France.

Pour autant, le constructeur a-t-il ici apporté une valeur ajoutée permettant de conjuguer les gènes d'un jouissif pur sang et ceux d'un cheval de trait inépuisable ? C'est le défi qu'il a voulu relever tout en bardant son vaisseau d'éléments électronique dernier cri, pour mieux faciliter l'osmose entre la machine et son hôte. Une noble démarche que cette dernière génération de GTR va se révéler à même d'assumer.





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Vidéo Moto : Essai Kawasaki GTR 1400
C'est bien de lire des informations sur une moto et de regarder les images HD. Mais les caractéristiques techniques, ça …
Essai Kawasaki ZZR 1400 : la GT Sportive XXL
Lors de sa présentation officielle, la ZZR 1400 a fait beaucoup parler d'elle de par son look massif et imposant, mais …
Essai Kawasaki 1400 GTR: Elle veut porter le maillot jaune des GT
Le marché du Grand Tourisme dans le milieu de la moto ne souffre guère l'approximation. Par sa vocation, il s'adresse,…
Essai vidéo Kawasaki J300 2014 : Une arrivée bien timide
A l’annonce d’un scooter Kawasaki, certains ont souri, d’autres à l’inverse se sont mis à rêver d’une machine…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Youpi, samedi départ pour l’Italie.. en GT allemande une K aussi mais pas comme Kawa. Avant de succomber pour cette belle allemande estampillée GT, nous (avec ma moitié nous sommes intéressés au cas de miss GTR. Il faut dire qu’avec son regard aguicheur, sa cylindrée prometteuse et son tarif bien placé, elle avait tous les atouts pour nous séduire. Alors ni une, ni deux, nous filons chez les K pour un essai sachant que nous étions clairement dans une perspective d’achat dans cette catégorie. Monsieur K nous dit : « c’est prise de rendez-vous et durée mini de l’essai 1 Heure ». Ah bon, c’est du sérieux, rendez-vous donc la semaine suivante. Arrivés sur place nous récupérons les clés et nous nous intéressons de plus près à la grosse bête. Tout d’un coup la plastique de cette machine est gâchée pas ses plastiques de piètre qualité. Finalement, elle est chère cette machine. Mais bon, ne nous arrêtons pas à ces points de détail. En route, ah oui, y’a le truc electronique qui se glisse dans la poche pour faire office de clé de contact. Dans ma tête de garçon un peu bordélique, je me projette tout de suite : Bip dans poche, poche de jean, jean dans machine à laver. Bon je n’aurai qu’à faire attention. Elle en impose la titine. Surtout avec les valises latérales qui semblent avoir été rajoutées au dernier moment. Position sportive, les poignées et les cervicales sont instantanément en tension. Démarrage de la bête. Le moteur tourne. C’est un moteur à essence. Rien de plus. Bobonne prend place en place arrière et vocifère instantanément ne trouvant pas naturellement les poignées de maintien. A croire que la morphologie des femmes nippones est différente de celles des européennes. Il doit bien manquer 5 cm de longueur de bras à mon épouse pour se sentir à l’aise. Pff, elle grogne : je suis loin et penché sur l’avant. En route, on sort de la ville en montant gentiment les rapports. Elle est un peu pataude, mais ca va. On sent bien la route et surtout ses défauts de revêtement. Panneau de sortie de l’agglomération, sur un filet de gaz en sixième, 70 km/h route dégagée, je tourne la poignée et vue la cylindrée de la K, ça va le faire instantanément. Euh.., je descends donc un rapport. Ca fait plus de bruit, mais la montée en régime est toujours aussi fainéante. Allez encore un, quatrième… Allez, on va dire que les qualités des K se situent largement plus haut dans les tours. Ah, les fameux moteur Kawa rageur à souhait, sûr, elle doit avoir des gênes de Ninja cette grosse demoiselle. Et puis c’est tant mieux car la position de conduite invite logiquement à s’amuser un peu, au moins les longs trajets seront fatigants mais amusants. Même si j’ai convolé en justes noces, j’aime quand même épater mon épouse histoire de lui rappeler qui est le mâle à la maison, le respect se gagne tous les jours… Donc là attention, à l’approche d’une route virolante et au bitume parfait, je tapote le cuissot de ma moitié, (dans notre code cela veut dire VA Y AVOIR DU SPORT). Ni une, ni deux mon épouse sert les fesses, le message est passé. 80 KM/h, 4ième, ca va arracheeeeeer !!!!! Gaazzzz… 100 m plus loin les bras pas plus allongés qu’avant, je descends un rapport et je re-tapote le même cuissot mais cette fois de manière plus ferme, le message est reçu, VA Y AVOIR DE L’HYPERSPORT .. Re gazz. Ca commence à faire du bruit… Mais rien, la montée en régime semble enrouée. Bref au bout d’un quart d’heure petit arrêt/point de situation et mon épouse très diplomate à ses heures me lance : ‘C’est nul, pas confortable, on rentre’ . Je tente une négociation et fini par obtenir gain de cause : ‘Je crois que si l’on rend la moto au bout de 15 mn pour un essai d’une heure, ils vont pas apprécier’. Donc, sans enthousiasme et à la recherche sans succès d’un peu d’âme verte, nous rentrons à la concession. Heureusement, à ce moment là le vendeur était tout affairé à discutailler avec un client potentiel d’une moto verte. On lui tend les clés (euh le bip), un petit merci poli au passage. Et là vite on s’en va, pourvu que personne ne demande notre avis, nous sommes polis à la maison. J’essaie depuis de trouver un truc bien et je finis par me dire que cette machine doit être super de l’autre côté du Rhin. Dommage, j’habite les bords de Seine. Et puis y’ a aussi le fait que d’autres machines de la même catégorie doivent également être super de cette autre côté de la frontière mais elles sont aussi pas mal par chez nous. Tant mieux, nous roulerons en GT de chez BM. . A chacun de voir évidemment, faut essayer.

posté par stéphane - 2010-07-07@09:45
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Et ben ils doivent payer cher chez bmw pour ke stephane prenne autant de temps pour poster un tel message ....pour moi ke ce soit chez bm ou kawa il fo etre un peux  limité pour dépenser plus de 15000€ pour une bécane bridée de plus de 250 kilos l ' avantage chez kawa c est ke les pilotes se prennent  un peux moins au serieux et répondent kan on leurs dit bonjours sur la route ce ki est rare chez les bmistes ...Ca doit etre ca les génes bmw un peux comme les génes des trous du c.. @+++ kiki

posté par anonyme - 2010-07-08@16:28
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Toi c'est plus un trou de cul que tu as, c'est un tuyau de 110, le même que Karl Lagerfeld

posté par anonyme - 2010-07-09@09:15
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

non non non pas un tuyau de 110 mais de 250 comme  la vitesse à laquelle je dépose les costumes cravates en bm .....allez c est pour rigoler !!! a 180 il n' y a deja plus personne @+++ kiki

posté par anonyme - 2010-07-12@18:11
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Dès qu'il y a mec qui ecrit un commentaire objectif et interressant (c'est si rare), il se fait sabrer par un "Champion du Monde (de la ligne droite)" Donc, même si les mecs en Bm ne disent pas bonjour, eux au moins ne font pas perdre leur temps au autres lecteurs du forum ! C'est tellement facile de faire l'amalgame ! Pauvre France !

posté par Nico - 2010-07-21@11:30
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Pour ma part, je suis possesseur d'un GTR14 de 2009 en 100ch évidemment (et malheureusement...). J'en suis très content et n'en changerai pour rien au monde. C'est coupleux quand on veut, rapide aussi. Pas besoin de plus. Si je veux plus de sportivité, ben je prends une sportive. Mais ce n'est pas le but de cette GT. Et puis pour quoi faire ? Au moindre excès de vitesse on se fait maintenant flasher...

posté par jeff - 2010-07-21@14:33
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Je suis également propriétaire d'une GTR 2009 achetée neuve en promo il y a deux mois. Après avoir parcouru 4500 km sur toutes sortes de routes, viroleuses ou pas, et d'autoroutes, je partage l'avis de Stephane quant au caractère plutôt lymphatique du gros moteur Kawa. Il m'a déçu en ce sens qu'il procure infiniment moins de sensations que celui de ma Honda CBF 1000 qui n'a pourtant pas une réputation de foudre de guerre. Mais l'absence de sensations tient également au fait qu'il s'agit d'une GT, lourde, très protectrice et qui tient remarquablement bien la route. On se surprend à entrer en courbe à des allures inavouables et c'est en regardant le compteur, pas en se fiant à ses sensations, que l'on se rend compte effectivement des vitesses atteintes. C'est d'ailleurs très dangereux pour le permis. En duo mon épouse apprécie bien plus le confort de la Kawa que semble le faire la compagne de Stéphane. Nous avons effectué en juin un trajet d'une traite de 850 km, valises et top case chargés, avec les seuls arrêts ravitaillements et repas sans être fatigués, nous aurions pu faire plusieurs centaines de kilomètres de plus. Et pour moi, une GT c'est ça : c'est enquiller du kilomètre en toute sûreté et sécurité et voir du pays sans fatigue, sans trop consommer, sans souci, ce n'est pas pour jouer les kékés entre deux terrasses de cafés ou les "m'as-tu-vu'' espérant esbrouffer les cadres dynamiques en BMW qui ne seront pas impressionnés le moins du monde, ou encore les Valentino Rossi du dimanche tentant de faire disparaitre leur bande de peur dans les 17 virages de Chevreuse pour épater les copains. Chacun son trip : vrai rouleur ou frimeur au petit pied !

posté par Al - 2010-07-25@15:54
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Egalement posseseur d'un 1400 GTR de 2008, je suis suis d'accord sur le fade tempérament du moteur KAWA. Concernant ses plastiques, ils sont de bonne qualité et sa tenue de route est tout a fait à la hauteur pour ce type de bécane, un peu lourde à l'arrêt mais bon on ne peut pas tout avoir... En comparaison des GT BMW, elle est très bien placé pécunièrement parlant ainsi que technologiquement. Sortant d'une  BM j'ai tout trouvé le meilleur et le pire tenue de route plaisir etc ... mais concernant factures et problèmes la liste est longue batterie hs en 4 mois problème de transmission? et puis les revisions 240  euros au lieu d un 130 chez Kawa pour la première sans parler du pris des pièces après la garantie + la sacré main d'oeuvre Bref Kawa a sorti un très bon produit qui je pense est amélioré avec la version 2010 (eux sont à l'écoute des clients ) et puis n'oublions pas une garantie de 3 ans sur ce modèle gage de fiabilité et de sérieux Et puis depuis 15 ans que je roule je n'ai pas trouver de moto irréprochable à moins qu'un quéqué me trouve l'arme absolue en matière de confort  protection innovation caractère moteur tenue de route et j'en passe et des meilleurs... une DUCONDYAM - KW peut être...

posté par F'Lix - 2010-08-04@14:51
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Waouh, on y arrive : des échanges intéressants sur les machines que les différents constructeurs proposent. Et n’oublions pas dans tout cela que c’est aussi une histoire de goût, de sensations au guidon. Ex. pour ce type de machine, je préfère une position de conduite franchement droite.. car certainement que je sens plus rapidement la fatigue en étant trop penché sur l’avant et que je me sens plus a l’aise à base vitesse pour maitriser le poids de ce genre de titine… d’autres rechercherons une position plus basculée sur l’avant. Heureusement pour les gros rouleurs, avec l’arrivée de la 1400 GTR, chacun pourra trouver son bonheur entre Kawa, BM, Yamaha, Honda.. Triumph.. Ce qu’il faut c’est surtout essayer. Quant à cette légende de BMistes qui ne saluent pas et bien .. c’est de la légende.

posté par Stéphane - 2010-08-05@08:48
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Et puis c’est vrai que ça n’est pas très intéressant toutes ces remarques sensées blesser à propos du style de machine. Il faut savoir évoluer et oublier les cours de récréation de l’école primaire où l’on est persuadé que la qualité d’un garçon se mesure à la taille supposée de sa zigounette. Les guerres de chapelle entre marque ou type de moto (Trial, Enduro, GT, sportive,&hellip ne concernent que les ignorants. La quasi intégralité des possesseurs de grandes routières ont eu entre leurs mains nombre de machines de marques différentes et de styles différents. Je m’amuse souvent en pensant à tous ceux qui catégorisent des marques dans un domaine comme c’est le cas pour BM qui aux yeux de beaucoup est associé à une notion de statut social, de motos anémiques. Ils vont faire comment les kakous des bacs à sable avec le renouvellement et déploiement de la gamme actuellement en cours lorsqu’une S1000RR aura définitivement percée sur le marché et sera l’objet de toutes les convoitises ? En fait, il faudra juste changer un des écussons de leurs blousons qui font d’eux un pilote, un vrai à la terrasse d’un café ou sur le parking du concessionnaire local. Je roule actuellement BM… mais aussi en petite sportive Honda. Sinon, y’a eu du Honda, Kawa, Husqvarna, Suzuki… et chacune m’a ravi à ce moment là.

posté par Stéphane - 2010-08-05@09:43
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Je suis attéré par l'intervention faite par le type qui a posté après le grand commentaire de Stéphane. A part ça, Stéphane, tu m"embêtes. Je souhaite remplacer ma K1300GT dans l'année e cette Kawa me plaisait bien ... Et sur ma BM, je n'ai eu que des problèmes ... même si je l'adore ...

posté par Lio - 2011-02-18@23:16
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Pour ma part rien a dire sur la GTR, acheté neuve en juin 2010 et plus de 35000 km au compteur aucuns soucis si ce n'est les pneumatiques 4000/4500 pour l'arriere et 7000 a l'avant pas terible. concernant le moteur "fade" même en 106 cv "aprés 20000 km c'est de la balle" non c'est trés bien pour une moto de ce gabarit, confort et voyage en sérénité avec la 14 GTR, dés que c'est a refaire je refait pareil 2013 en full peut etre? bonne route a tous.

posté par Canon - 2011-12-07@15:42
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

Bonjour à tous. Pour ma part je roule en 1000 GTR depuis un bon moment et en vu du remplaçement justement j'hésitais entre un Kawa 1400 GTR et éventuellement faire le saut psychologique et financier pour un BM R1200 RT. Il est vrai que la position bien droite du BM permet les longs voyages (ce que j'adore faire avec mon 1000 GTR). J'ai eu l'occasion d'essayer les 1400 GTR et 1400 ZZR "1/2 heure chacune" chez Kawasaki Nantes/Orvault, et la prise en main a été très facile, mais a l'usage  ???... vous ne parlez pas de la consommation d'huile entre chaque vidange ! on dit que les BM ça consomme de l'huile ! et le 1400 GTR alors ? (parce que le 1000 GTR que dalle) et je ne perd pas de vu que la Kawa fait plus de 300 kg, disons 315 en ordre de marche avec le barda perso dans le top-case (les gros rouleurs me comprendront), le 1000 GTR fait déja prés de 300 kg aussi !... alors qu'un 1200 RT suivant que ce soit un avant ou après 2010 reste dans les 260/270 kg. Je ne comprend d'ailleur toujours pas comment on autorise a vendre des motos de ce poids là sans marche arrière ! quand on pense qu'avec passager et bagages on passe facilement les 450 kg, faire quelques centimètres à reculons sur sol humide ou gravillonné devient vite galère, de même que pas un constructeur ne propose le frein de parking !...Je me suis retrouvé un jour à un péage avec un fort vent de face a être obligé de béquiller car je ne pouvais pas rester au niveau de la cabine ou une autre fois en Italie le péage était légèrement en pente "et là on a l'air con". Et donc pour en revenir à nos mout...motos j'aimerais plutôt des commentaires sur par exemple le béquillage, central / latéral... pratique ou pas ? les compteurs / compte-tours lisible ou pas (à 230 euh 130 à l'heure)? la jauge essence précise ou pas ? la maneouvre moteur arrété !... aisé ou pas ? . On est tous pareil, dès que la moto roule tous va bien ! mais combien d'entre nous n'avous pas qu'il s'est retrouvé en difficulté en voulant tous simplement garer sa moto que ce soit sur un trotoire ou dans son garage, tous ces petits détails que les journalistes occulte totalement dans nos revues moto. Alors au sujet des Kawa 1400 GTR et BMW R 1200 RT je suis à l'affut de commentaires éclairés, intelligents et impartial. Merci                             

posté par MPC - 2012-11-08@00:40
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

 Salut à tous, je roule en GTR 1400 depuis 4 mois, c'est ma 1ère GT, avant j'avais une ZZR 1400, VFR 1200 et encore avant des gros trails. Disons que tant qu'à rouler avec de grosses cylindrées autant prendre une GT, les autres obligent à rouler vite pour être à l'aise et de nos jours.... Sinon c'est vrai que je ne reconnais pas le moteur de la ZZR, le calage variable je pense, lisse la poussée de la moto. Sinon pour le reste la bulle est encore trop basse pour mes 1M88, elle est lourde mais pas tant que ça. aucun soucis pour débéquiller, pour lire les indications du TdB. Pour moi l'avantage c'est la polyvalence, avec ses valises c une routière, sans elle devient presque mon ancienne ZZR, les bracelets en moins (donc la précision et le feeling du train avant en moins) mais avec le confort et la sécurité en + (antipatinage absent sur ma ZZR). Voila, bonne route

posté par philzimm - 2012-12-08@17:44
Essai Kawasaki 1400 GTR: Pour le Tour de France et bien d'autres encore

 Quant a mois je suis expatrie en asie ou les motos coute pluto chere en fait 2 fois plus.43 an motard depuis plus de 20 ans.Ancien proprietaire des premiere fjr 1200 abs j'aime les gt ,de plus mon age fait que j'aime faire des km sans fatigue. Je viens juste de vendre ma bm 1200 gs tres bonne moto mais ce n'est pas un quatre cilyndres manque de puissance. Je suis interesse par la gtr 1400 mais je n'ais jamais possede de kawa.J'aime les motos sans probleme et pour mois kawa na jamais ete une reference de solidite peut on fair plus de 100.000 km avec cette becane ?Mais je suis pret a changer d'avis. 2 moto la k 1200 gt 2008 de bm,mais les piece reste chere. L'entretient je le fait mois meme.Ou l'ancien modele k 1200 gt de 2004 moteur incassable la brique de bm.Car ici les moto on peut de km, Ou la r 1200 rt de bm elle est superbe mais meme probleme que la gs manque de peche. J'adore yamaha, fjr 1300 mais position tros sport pour mois,piece difficile a obtenir ici. Alors si il y a de vrais gtiste qui conduise cette kawa par tout temp,et avec de fort km ayant possede differente marque done mois votre opignon sur cette becane. Desole pour la ponctuation,clavier asiatique.    

posté par roberto - 2013-12-30@18:21

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Moto GP - Grand Prix de San Marin: Rossi triomphe et tout le monde y gagne

Par André Lecondé  le Dimanche 14 septembre 2014 | 20 commentaire(s)

Avant le rendez-vous d'un Grand Prix de San Marin organisé sur un site de Misano qui porte aussi le nom de Marco Simoncelli, l'homme d'un village de Tavullia à proximité, soit Valentino Rossi, avait déclaré qu'avant la fin de l'année, il aimerait bien en gagner une. Sitôt dit, sitôt fait ce dimanche devant un public comblé et des adversaires impuissants. Même Marc Marquez a dû mettre un genou à terre. Au sens propre comme au figuré d'ailleurs puisque le champion du monde est allé à la faute en… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP – Grand Prix de San Marin : Valentino Rossi et la machine à remonter le temps

Par André Lecondé  le Dimanche 14 septembre 2014 | 11 commentaire(s)

Sa dernière victoire remontait à Assen, l'an dernier. Une concrétisation obtenue dans des circonstances malgré tout particulières. Marc Marquez était encore au stade de l'éclosion alors que Jorge Lorenzo roulait avec une clavicule opérée quelques heures auparavant. Mais cette fois, à Misano, le « Doctor » a dominé son sujet face à des rivaux en pleine forme. Et qui ont dû rendre les armes ! Valentino Rossi : « Durant ce week-end, nous nous étions rendu compte que la Yamaha était très forte ici … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP - Grand Prix de San Marin: un point c'est tout pour Marc Marquez

Par André Lecondé  le Lundi 15 septembre 2014 | 4 commentaire(s)

Treize courses et onze victoire. Le tableau reste impressionnant mais lors du Grand Prix de San Marin, Marc Marquez a montré que pour peu qu'on lui résiste, il est comme tous les pilotes : sujet à la faute. Le champion du monde en titre est tombé à Misano à vouloir suivre un Valentino Rossi en état de grâce. Mais il a mis un point d'honneur à relancer le moteur calé de sa Honda pour décrocher un petit point malgré tout. Sa douzième victoire de la saison attendra. Marc Marquez : « Hier je ne… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Sécurité Routière: une étude sur les comportements qui alerte

Par André Lecondé  le Mardi 16 septembre 2014 | 4 commentaire(s)

Nous sommes les plus vulnérables sur la route et pourtant nous ne sommes pas forcément les plus vigilants. Ni ne faisons forcément le nécessaire pour nous protéger au mieux. Le baromètre AXA Prévention a pris la température de la vie dans la circulation d'un motard et d'un scootériste. Et il en ressort un avis de tempête. Pour commencer, on regrette que les usagers des deux roues motorisé n'échappent pas au fléau des SMS et autres appels en roulant. 23 % d'entre eux avouent en effet tenir une … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP – Grand Prix de San Marin J.2 : Lorenzo heureux se méfiera de Rossi

Par André Lecondé  le Samedi 13 septembre 2014 | 3 commentaire(s)

Il y avait longtemps que l'on n'avait pas vu un Jorge Lorenzo conquérant. A Misano, cet après-midi, on a retrouvé notre « Por Fuera » qui a fait ce qu'il faut pour retrouver la position de pointe. Reste à se réconcilier avec la victoire. Ce qui ne sera pas plus facile avec un Valentino Rossi équipé de la même Yamaha et tout autant mort de faim. Jorge Lorenzo : « Il semble que la Yamaha fonctionne bien ici puisque Valentino a lui aussi été rapide, » a commenté Lorenzo. « J’ai poussé à la limite, … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .









Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Septembre  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto