Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]


Tags :

| | | |


Par Pauline Rachwal - le Mercredi 23 mars 2011 | 10 commentaire(s)


Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]
 

2. Essai - KTM 125 Duke 2011 : le MMORPG réel

J’avoue que depuis l’annonce officielle de KTM sur la sortie d’un 125 cm3 typé urbain, la curiosité de savoir ce qu’il allait vraiment donner était là. Il faut dire que jusqu’à aujourd’hui l’investissement dans ce domaine était inexistant. La marque a donc lancé l’invitation dans ce qui est la ville où il y a le plus fort taux de concentration de 125, histoire de test. Welcome to Paris !

Le projet de KTM a été de fabriquer une moto jeune mais sans entrer dans une machine pour « enfant ». Après les premières apparitions sous forme de prototype sur les salons et le retour plutôt positif, la marque a continué sur la lancée en proposant la Duke 125. Une machine qui se veut fun, performante, compacte, avec un impact visuel et un coût raisonnable.

Sur ce qui est de l’impact visuel, le Duke fait son petit effet. On retrouve le design issu des grosses cylindrées : des lignes taillées, agressives. Un avant compact et plongé vers l’avant. Ce petit côté hybride que l’on aime chez KTM, la tête d’un roadster mais avec l’esprit du supermotard. Les lignes sont équilibrées, d’autant plus que la question de l’esthétique du pot ne se pose pas puisqu’il est minuscule et ramené sous le bloc moteur. On regrettera tout de même la taille de la bavette pour la plaque d’immatriculation.Immense et qui englobe carrément l’arrière de la machine. A défaut d’être jolie, on espère qu'elle protège bien des projections le passager ! Les finitions sont identiques au reste de la gamme : tout à fait correctes à défaut de quelques vis que l’on aurait aimé voir un peu mieux camouflées !

Sur la partie commodo, on peut dire que c’est complet… Vraiment complet. Tout y est, du compte-tours assez discret, à la consommation cumulée et instantanée et même une jauge d’essence qui fait parfois défaut sur bien des modèles de la marque.

Upgrade my bike

Pour les jeun’z , KTM a pensé à tout. Certains adorent personnaliser leur machine. Mettre tout plein de trucs colorés « qui tue of the dead ». Et bien la Duke offre une partie accessoires qui permet de le faire. Dans la liste on retrouve des kits Stickers (carénage/roues), un disque de frein avant anodisé orange, le kit chaine orange, un pare chaine, un kit LED pour le réservoir, une version raccourcie du garde boue (ouf !), un capot de selle pour passer en solo, un kit carrosserie pour changer le bloc avant pour un effet supermot’, sans oublier de la bagagerie.

Et Ingame ?

Et bien une fois en selle, les commandes tombent naturellement sous la main, les pieds sont légèrement reculés et un peu hauts pour quelqu’un qui aurait de grandes jambes. Avec son 810 mm de hauteur de selle et ses 118 kilos (à sec), elle pourra convenir parfaitement aux petits gabarits. On reconnaît la signature de la répartition des masses KTM. Très facile à manœuvrer que ce soit à l’arrêt ou bien à basse vitesse. On se surprendrait même à faire l’idiot dessus.

Dès les premiers tours de roues, une chose est sûre, c’est qu’elle se fait remarquer la petite autrichienne. Les regards se posent, les gens la dévisagent, les motards aux feux restent perplexes quand ils découvrent que c’est une 125 cm3. De mon côté, la première chose que je remarque est le bruit moteur… On est loin du bruit de pétrolette qu’on pourrait s’attendre à avoir pour un 125 cm3. De plus les premières montées de régime, ça hurle assez fort pour se poser la question de savoir si on se trouve déjà dans la zone rouge. Non, non, la plage d’utilisation est assez large.

Souci d’habitude ou bien réel problème, on peut mettre au rang des points négatifs le démarrage (à un stop par exemple). J’avoue que le nombre de fois ou le Duke a calé, ce n’est vraiment pas honnête, même quand on prend une machine en main.

Pour le petit monocylindre 4 temps, même si cela reste un 15 chevaux, il offre un très bon compromis niveau performance. Il reste disponible à n’importe quel moment et plutôt vif dans le milieu de régime. Il pourra s’adapter à bon nombre de conduites différentes. En revanche, on aura moins apprécié le régime de la première, on est obligé de taper dedans pour obtenir une accélération suffisante. Là où cette machine tire son épingle du jeu par rapport à la concurrence, c’est sur sa partie cycle diablement efficace. Le freinage est vraiment redoutable, autant à l’arrière qu’à l’avant. On plante, ça freine, c’est très agréable, surtout en ville où la circulation est souvent chaotique. Certains pourraient reprocher le manque de progressivité, personnellement je n’ai pas trouvé. Il suffit de quelques kilomètres pour trouver le bon dosage et ne pas avoir l’impression de basculer sur l’avant à chaque freinage. En revanche, même si cette moto a la vocation plutôt sportive, bizarre de ne pas pouvoir retrouver un système ABS, même en option. Cela s'avère plus que pratique pour la ville.

Chose d’assez inédite pour une catégorie 125, ce sont les suspensions WP réglables. L’équilibre fait d’origine est largement suffisant pour une utilisation urbaine. Elles offrent une stabilité de trajectoire agréable et mettent le pilote en confiance rapidement. En revanche, sur route dégradée, elles se révéleront assez dures, surtout couplées avec une selle ferme. Mais contrairement à la gamme gros cube, cette dernière est en grosse progression en terme de confort.

Et pour ceux que la Vmax intéressent, on peut estimer un bon 100 km/h, largement suffisant pour une utilisation ville. Et pas forcément besoin d’une descente avec le vent dans le dos pour les atteindre. De toute façon, les vibrations du moteur au-delà des 10 000tr/min vous feront signe qu’il faut changer de rapport ou alors que l’on ne peut pas aller plus loin.

D’ailleurs j’avoue que pour ceux qui connaissent le gros cube, il est vraiment frustrant d’avoir une machine ne développant que 15 chevaux. Avec ses capacités, on peut largement penser que sa partie cycle supporterait bien un moteur avec 15 ou 20 chevaux de plus.





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Essai vidéo Peugeot Métropolis RS 400 cm3 : du rêve à la réalité
2006 une année qui rentrera dans l'histoire du monde du deux roues motorisés avec l'apparition du premier scooter à …
Essai - KTM 125 Duke 2011 : opération infiltration
- Votre mission : Infiltrer le monde cruel du 125 cm3. Pénétrer au cœur d’un marché déjà envahi de toutes parts par des …
KTM 125 Duke 2011 : Elle se la joue caméléon... [vidéo]
Si vous êtes attentifs aux moindres news qui tombent tous les jours sur Caradisiac Moto, vous n’avez pas pu passer à…
KTM 125 Duke 2011 : Future reine de la jungle urbaine !? [vidéo]
On le sais officiellement depuis début septembre. La petite 125 Autrichienne s’appelle Duke… C’est sous la forme d’un …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]

Aucun intêret qu'il y ai un ABS

posté par anonyme - 2011-03-24@16:56
Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]

Et sortir 40ch d'un 125 4 temps... Attention parce que sur Caradisiac il y a des oreilles sensibles à ce genre de détail...

posté par jean-phi - 2011-03-24@17:06
Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]

Pour l'avoir tester lundi dernier durant les selections des ambassadeurs je confirme qu'elle est bien sympa cette "petite" Duke

posté par quentin - 2011-03-24@17:39
Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]

C'est une façon de parler. Simplement que la partie cycle pourrait très bien reçevoir un moteur de cylindrée supérieure et non de booster le moteur 125 cm3.

posté par Pauline Rachwal - 2011-03-24@17:51
Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]

......et pour l'essence? On est ou? 95e10 ou sp...?

posté par cardoso - 2011-03-28@23:36
Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]

C'est un 125, donc ça doit etre du gasoil !!! C'est un site MOTO ou TRETEAU ?

posté par ktmpadutou - 2011-03-30@15:36
Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]

Dimensions des pneumatiques ? Autonomie ?

posté par le chiant - 2011-04-04@15:51
Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur la Duke 125 un nouveau forum, lui est dédié :  http://duke125.forumgratuit.fr/ On vous attend !  

posté par skal - 2011-06-02@22:05
Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]

bonsoir, concernant l'accélération.....sa pousse ?

posté par tobec - 2011-08-09@20:27
Essai - KTM 125 Duke 2011 : t'es dans la réalité, prêt à jouer ? [+vidéo]

J'en possede une, consommation entre 2et3 litres au 100km, reservoir 11litres donc plus de 300 km d'autonomie, suffisament nerveuse, souple et partique a utiliser en ville.

posté par 4n4s - 2011-10-18@03:32

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Moto GP – Grand Prix d'Australie J.3 : Valentino Rossi remporte sa seconde victoire de l'année

Par André Lecondé  le Dimanche 19 octobre 2014 | 25 commentaire(s)

Il l'espérait mais il se doutait bien que ce ne sera pas facile de l'accrocher cette victoire en Australie après des qualifications pour le moins timides. Et pourtant, neuf ans après son dernier succès sur le tracé de Phillip Island, Valentino Rossi, pour son 250ème départ, a remis son nom au palmarès de ce Grand Prix qui n'a pas été tendre avec ses protagonistes ni avec les pneus. La réalisation n'en est que plus belle et c'est la seconde de l'année pour le « Doctor ». Parti le couteau entre… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Honda CBR650F : Une petite teigne habillée en GT
Tags : Honda | Sportive | Essais | CBR | 650 cm3

Par Christophe de Lestapis  le Mercredi 22 octobre 2014 | 2 commentaire(s)

Pour ceux qui trouvent la CB650F trop typée roadster et la CBR 600RR trop radicale, ne vous inquiétez pas, Honda a tout prévu ! Pour rappel, depuis 2010, Honda propose à nouveau une CBR « F » aux plus GTIstes d’entre nous afin d’offrir le meilleur compromis entre prestations dynamiques de haut vol et confort du pilote et de son passager. Le tout à un tarif hyper contenu. Pour la petite histoire, la CBR600F, c’est quand même 16 années pendant lesquelles les premières versions de «F» se sont… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Ducati : la Scrambler américaine sera assemblée en Thaïlande

Par André Lecondé  le Mardi 21 octobre 2014 | 2 commentaire(s)

Ainsi va le monde d'aujourd'hui. Des Harley-Davidson sont assemblée en Inde et des Ducati seront entre les mains des ouvriers Thaïlandais. De quoi donner le haut le cœur aux puristes mais c'est aussi avec de tels schémas que leurs marques favorites proposent des modèles qui restent accessibles tandis que celles-ci prennent pied sur des marchés émergents qui leur assurera la pérennité. L'Europe n'est plus une priorité. Ducati a investi en Thaïlande sur des sites de production. C'était bien pour… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tourist Trophy d'Amérique du Sud? Voici l'Insane racing from Colombia (Motovelocidad Del Valle) en vidéo
Tags : Vidéo moto | YouTube

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Mercredi 22 octobre 2014 | 2 commentaire(s)

Du côté des courses extrêmes le Tourist Trophy fait figure de référence. Médiatisée, la course de l’île de Man est connue de tous pourtant d’autres épreuves à travers le monde forcent le respect. Voici l’une d’elle… Ok, on est loin des gros teams, des motos réglées aux petits oignons. Ici Dainese n’est pas en charge de la sécurité comme c’est le cas depuis quelques années lors du TT. Pourtant… pourtant cette course est « chaud patate » ! Direction la Colombie. Outre le pays du café (et de bien … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - MV Agusta: une F4RC s'invite à la fête de Milan

Par André Lecondé  le Mardi 21 octobre 2014 | 2 commentaire(s)

A Milan, le monde des sportives connaîtra une certaine agitation. On croyait le secteur perdu à cause de la crise et d'une législation routière hostile. Mais il faut croire que les constructeurs font de la résistance. En espérant que ce ne soit pas un baroud d'honneur. Alors on a eu la nouvelle S 1000RR de BMW, on a découvert la fureur des verts avec la Ninja H2, on s'attend à une nouvelle ère et R1 chez Yamaha puis chez Ducati on va nous expliquer l'idée d'une 1299 qui restera 1199 avec la… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Octobre  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto