Essai veste Held Uncover: pour rouler au chaud et au sec

Par Alexandre Hubner-Loriol - le Mardi 27 décembre 2011 | 1 commentaire(s)


Essai veste Held Uncover: pour rouler au chaud et au sec
 

1. Essai Held Uncover: du bon mais pas que...

Dans la grande lignée des vestes Touring, la Held Uncover se présente comme capable de braver les éléments dans un vrai confort et ce sur des centaines de bornes sans poser pied à terre…

Au catalogue 2011, la Uncover a cependant pris son temps pour être dispo pouvant presque se faire passer aux yeux du public pour une nouveauté 2012…

Held n’a pas lésiné sur les détails lors de la conception et gratifie sa veste de nombreuses astuces pouvant la présenter comme LA solution pour ne pas se les peler lors des mois les plus froids de l’année… ce sont les nordiques qui vont être aux anges !

Après avoir replié les panneaux réfléchissants dans les logements prévus à cet effet, histoire de ne pas être pris pour un homme sandwich du début du siècle dernier, nous pouvons débuter le test et bouffer du gommard.

BIEN PENSÉE MAIS AVEC UN EFFET CARTON TROP PRONONCÉ

Taillant petit, nous avons opté pour une taille supérieure à la normale (… et ce choix n’a rien à voir avec les fêtes… le test ayant débuté 3 mois avant foie gras et autres chapons (pauvres gars)) ce qui n’a hélas pas évité le côté rigide du polyamide 500D trop présent au ressenti.

Bien entendu cette sensation tend à diminuer les centaines de kilomètres passant mais reste encore en mémoire. Surpris par le côté carcan (d’autant plus que les différents manufacturiers ont beaucoup travaillé sur ce sujet les années passées) on se sent engoncé et ce étonnamment plus au quotidien qu’en roulage proprement dit... voyons le bon côté, ce feeling peut être rassurant en se disant que la veste doit être bigrement efficace en cas de buche.

L’allemande ne manque pas pour autant d’arguments axés confort pour convaincre. Séreux zip permettant une greffe avec un pantalon, serrages dans tous les sens pour faire un efficace rempart contre le froid et éviter tout ballotement, zip et serrage parfaits aux manches, coupe ajustée sans l’être trop et col complété d’un ourlet en néoprène synonyme de confort, bref de vrais plus qui seront autant de points positifs sur les long trajets.

Pour ne pas déroger à la règle touring, Held a transformé sa veste en véritable kangourou vu le nombre répertorié de poches aux formats différents. Vous aurez l’embarras du choix pour transporter l’indispensable et même plus sans avoir peur de croiser la pluie avec certaines d’entre elles vraiment waterproof. Appréciable au jour le jour. Tout aurait été parfait si le manufacturier n’avait omis d’imposer aux différents zips externes des languettes permettant de les manipuler une fois casqué et ganté d’équipements chauds…

FAITE POUR BRAVER LES ÉLÉMENTS

Apparemment bien pensé, le tour de cou amovible est un sérieux atout sur le papier qu’il ne concrétisera pas en conditions réelles. Tout comme nombre de ses homologues il descend lors de l’on enfile un intégral du fait d’une coupe trop large donnant deux possibilités pour être efficace :
  avoir un cou de taureau en soulevant de la fonte et en gobant des prots’.
  le désolidariser de la veste et le ranger gentiment chez soi dans un placard.

Nous avons opté pour la seconde option d’autant plus que le scratch arrière mal placé rend l’attache difficile.

Encore un fois bien imaginés mais mal faits, les poignets étanches maintenus par le pouce sont un véritable calvaire une fois en position moto. Tendus comme un string ils donnent l’impression de vous arracher le doigt du fait d'un manque d'amplitude, sentiment qui ne s’est pas répété sur une veste concurrente pourvu d’un système identique à l’essai depuis quelques semaines maintenant.

Après avoir mis ces deux "gadgets" aux clous faisant de la Uncover une veste proche des autres, nous nous rendons vite compte qu’elle propose une vraie barrière contre le vent et la pluie. Impossible de la mettre en défaut côté étanchéité, le buste reste sec même après plus de 45 minutes de saucée. Tout simplement top ! Faisant aussi face contre les morsures de l’hiver sans difficulté, la Held ne pèche pas par de petites infiltrations vicieuses au niveau du zip central qui sait rester digne et imperturbable… séduisant d’autant plus que ce barrage est toujours aussi rare (haut de gamme inclus).

De par son côté touring les reins sont bien couverts sans être à la merci d’une lombalgie chronique. On regrettera cependant une trop petite différence entre l’arrière et l’avant de la veste qui se traduira par des fronces disgracieuses sur la partie frontale mais rien de bien grave en somme.

Quelle que soit votre vitesse ou le niveau de protection de votre moto, la Uncover reste en place. Ici pas de gonflement de quelque partie que ce soit ni de prise au vent, la veste allemande est impériale du côté de son comportement routier. Une alliée précieuse pour les roule toujours…

VERDICT

Même si je suis foncièrement contre les gilets fluo, je dois bien avouer que Held a réussi à équiper sa veste de manière maline avec des panneaux fluo amovibles intégrables facilement, pouvant vous sauvez la mise lors de vos balades londonienne sous le brouillard (désolé pour le pléonasme).

Faite pour rouler par tous les temps, la Uncover vous gardera en totalité au sec et au chaud même en plein hiver. Pouvant compter sur une parfaite tenue en dynamique, un ajustement juste et bien réalisé, des coques qui savent se faire oublier, une finition sans fausse note, on lui reprochera une dorsale indigne, un tissu trop rigide qui semble avoir perpétuellement besoin d’être rodé, des poignets étanches trop courts pour laisser votre pouce sauf et un « col tour de cou » mal conçu, heureusement tous deux chuintables.





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Held Uncover: il y a du touring dans cette veste.
Nouveauté 2011, la Uncover a bien l’intention de devenir une référence dans le milieu de la veste touring. L’allemand…
Essai Held Uncover: du bon mais pas que...
Dans la grande lignée des vestes Touring, la Held Uncover se présente comme capable de braver les éléments dans un vrai …
Les pistards resteront au chaud cet hiver... veste Held en néoprène
Ah, le bonheur des séances de roulage sur circuit… sauf quand les température extérieures ne sont pas au beau fixe : en …
Dossier hiver: conseils pour rouler au chaud
Le froid, la pluie, voire la neige sont autant de facteurs faisant de l’hiver la pire période pour rouler en deux-roues.…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Essai veste Held Uncover: pour rouler au chaud et au sec

Bonjour J'ai depuis peu une veste Uncover. Pour le tour de cou, si il est bien attaché et tendu, il reste parfaitement en place dans le casque, on peu aussi le replier sous le menton, et il devient un tour de cou standard. De plus, il intègre une cagoule ! Génial. Pour les panneaux réflecteurs, ils prennent toute leur valeur à la tombée du jour sur la A86, la différence de comportement des automobilistes est très sensible. Pour le froid, à 4 degrés, je suis en Tshirt en dessous et au confort. Pour la taille, Held taille petit surtout au niveau des manches, donc prendre une taille au dessus.

posté par Jean - 2015-03-13@12:11

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Grande Bretagne : la pluie bénit Rossi

Par André Lecondé  le Dimanche 30 août 2015 | 10 commentaire(s)

Ce douzième rendez-vous de la saison n’aura pas été anodin dans une saison de MotoGP qui a encore six Grands Prix à vivre avant de désigner son champion de l’année. Car il aura brisé l’élan de l’un pour engloutir les espoirs de l’autre tout en désignant son favori. Celui-là est un Valentino Rossi qui s’apprêtait à quitter Silverstone avec un passif dans la course au titre. Au lieu de ça, une averse divine a fait pendre l’eau à Jorge Lorenzo tandis que Marc Márquez buvait la tasse. Quant au… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Contrôle technique deux-roues: le retour...

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Vendredi 28 août 2015 | 6 commentaire(s)

La hausse de la mortalité de 19,2% fait réagir le gouvernement qui en profite pour remettre au goût du jour… le fameux contrôle technique pour les deux-roues motorisés… Nous vous l’avons annoncé, le dernier rapport sur la mortalité routière met en avant une hausse de 19,2% en juillet dernier face à l’année précédente. Levée de boucliers du gouvernement avec différentes mesures comme le gilet jaune ou une augmentation des radars automatiques n’ont pas tardé de faire bouger la FFMC qui annonçait … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Ducati : une sportive à quatre cylindres en 2017 ?

Par André Lecondé  le Jeudi 27 août 2015 | 5 commentaire(s)

Voici une nouvelle susceptible de désespérer définitivement les ducatistes de la première heure. Tout juste remis de l’abandon d’un cadre treillis qui n’est plus en vigueur en MotoGP depuis quelques temps, voilà qu’ils risquent d’affronter l’ultime outrage en côtoyant dans les concessions une sportive à quatre cylindres. Fini le twin musclé et tant pis pour la Panigale ? Rendez-vous en 2017. C’est le site Morebikes.co.uk qui se fait l’écho de confidences qui auraient été recueillies au sein… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Jorge Lorenzo: "je pilotais bien mais les autres allaient plus vite"

Par André Lecondé  le Lundi 31 août 2015 | 3 commentaire(s)

Vous savez quoi ? Jorge Lorenzo, c’est une mécanique de précision. Lorsque tout va bien, que tout est bien huilé, il est d’une redoutable efficacité. Impitoyable même. Mais qu’un gain de sable s’immisce et tout se dérègle. La remarque vaut aussi pour la goutte de pluie. Et lorsque les deux combinés s’allient pour produire de la buée sur la visière d’un casque HJC qui avait fait déjà parlé de lui au Qatar à cause d’une mousse intérieure éprise de liberté, Por Fuera n’est plus qu’un pilote lambda.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Royal Enfield: l'Himalayan se montre propre sur elle

Par André Lecondé  le Jeudi 27 août 2015 | 2 commentaire(s)

Royal Enfield veut en faire tout une montagne de son futur modèle Himalayan qui permet à la marque indienne d'entrer dans le monde du trail. Depuis quelques temps, on en voit des versants en attendant le pic de la présentation officielle. Pour le moment, l’opus est en essai et arpente les chemins tortueux et torturés de son pays. Jusque-là, on l’avait vu maculé de boue, voire même rouillé. Mais là, elle est propre sur elle. Les perspectives s’affinent pour ce modèle Himalayan qui sera aussi… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires

«  Septembre  2015 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto