Essai HJC FG-15: un casque pensé pour rouler vite.

Par Alexandre Hubner-Loriol - le Mercredi 27 juillet 2011 | réagir ?


Essai HJC FG-15: un casque pensé pour rouler vite.
 

1. Essai HJC FG-15: le bon équilibre?

Écrivant ses lettres de noblesse sur la tête d’un certain Ben Spies, le FG-15 reçoit pour 2011 de nouveaux coloris. Nous l’avons testé dans sa version Lumix.

Comme à son habitude HJC propose un casque avec un tarif réduit et des données techniques complètes. Intérieur démontable, deux tailles de coque, gros travail sur les ventilations, boucle de jugulaire double D, démontage rapide de l’écran traité anti-buée et anti-UV… bref tout y est.

Critiqué sur son déflecteur nasal trop imposant, plus proche d’un masque à gaz que d’un produit moto, le coréen réagit et propose désormais un élément plus petit qui se greffe sur le casque via 3 points en plastique… notre modèle d’essai en est équipé.

TOUR DU PROPRIÉTAIRE

Pas grand chose à reprocher au FG-15… comme à son habitude HJC a été consciencieux lors de la conception de son intégral avec des stickers bien réalisés et recouverts d’un vernis les faisant oublier au toucher.

L’intégration des ventilations au niveau de la mentonnière et du haut de la calotte ne souffre que de peu de critiques. Seules celles des extracteurs arrière se montrent un peu cheap en donnant peut-être un sentiment de manque de sérieux même si en vérité il n’en est rien.

Une fois remonté, l’écran étonnant de facilité à démonter, on découvre un joint d’écran incomplet mais qui prend cependant son rôle au sérieux, stoppant net les infiltrations d’eau, même après 980 bornes passées sous la flotte. Étanche, le couvre-chef l’est bien jusqu’aux ventil’ manipulables très facilement même ganté. Offrant de vraies prises d’air une fois ouvert, le système efficace ACS (comprenez Advanced Channeling Ventilation System) rendra les balades estivales moins pénibles sous un soleil de plomb.

Le prix à payer pour cet avantage est un niveau sonore imposant des bouchons d’oreilles si vous ne voulez pas perdre l’audition lors de longs roulages. Après 3 000 bornes en trois jours cette info vaut son pesant d’aspirine… croyez-moi !

INSIDE

Côté confort des mousses, rien à déclarer, le fabricant coréen a bien fait son job avec un tissu Silver Cool très doux et très efficace. Facile à démonter, elles retrouveront leur place sans problème après un lavage.

Côté durée de vie nous ne pourrons juger, car même si le casque à « rider » plus de 4500 kilomètres sur les machines les plus différentes, nous avons parcouru cette distance en moins d’un mois.

Facile à enfiler, le Lumix se met immédiatement en place et n’a nullement besoin d’ajustage pour libérer vos oreilles. Tout aussi facile, le passage des banches de lunettes se fera sans négociation avec les garnitures internes.

Le traitement anti-buée (ici pas de Pinlock) sera suffisant pour éviter l’apparition de cette dernière sur votre écran même sous la pluie, du moins avec une température externe de 7,5°C… après aucune idée, le mercure n’est pas descendu en dessous durant nos différents roulages.

Quant au déflecteur nasal, certes beaucoup mieux que les versions antérieures, même s'il sait rester à sa place on lui reprochera une finition décevante par rapport au restant du heaume et un système d'accroche façon Lego qui se fatiguera trop vite.

FAIT POUR ALLER VITE

Bien équilibrés, les 1 401 grammes se font oublier et savent offrir une bonne tenue même à des vitesses hautement réprimandées. D’un gabarit généreux il sait pourtant se montrer neutre même lors des mouvements latéraux de la tête.

En mode pépère on regrettera un écran n'offrant pas assez d’ouvertures différentes, dommage car le champ de vision, sans être exceptionnel, est suffisamment large pour une bonne appréciation de la route ou des tracés pistards.

Enfin une fois l’écran clipsé en position fermée, on appréciera l’absence de mouvements d’air internes aidée par un déflecteur de cou efficace mais qui commence déjà à montrer des signes de fatigue… dommage qu’il n’évite pas le bruit assourdissant passé les 100 km/ h, même installé sur une routière haut de gamme…





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Essai HJC HQ-X : un casque tout-terrain bien pensé.
Carbone apparent, look dans le plus pur style cross, le casque HQ-X est le fer de lance de la catégorie off road chez …
Shockdoctor PowerDry: pour rouler casque au sec.
Reprenant le principe déjà utilisé par KTM avec son… Power Dry (pour retrouver l’article, c’est ici), Shockdoctor se…
Superbike - Aprilia: Le team Parkingo pense à rouler la RSV4
La nouvelle échelle de poids que le mondial Superbike a décidé d'appliquer pour sa future saison 2012 commence peut…
Fred Guerin: "j'ai démontré que je pouvais rouler aussi vite que le 2ème ou le 3ème" (interview)
Double champion de France (S3) et champion des USA, Fred Guerin a quitté le team Luc1 pour monter cette année sa propre …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Tests Malaisie: Stoner n'a rien perdu de son talent

Par André Lecondé  le Jeudi 04 février 2016 | 5 commentaire(s)

Il jure qu’il n’est là que pour donner un coup de main à ses collègues de chez Ducati. Sauf qu’en Malaisie, au terme de trois jours de tests en MotoGP, il les a dominés avec la GP15. Casey Stoner est celui-là et il ne lui a pas fallu longtemps pour retrouver ses marques. Comme s’il n’était jamais parti, alors qu’il jouit de se retraite depuis fin 2012. C’est tout de même un cas peu banal qui met en exergue un talent à l’état pur. Casey Stoner a montré qu’il avait le niveau pour reprendre le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie: Rossi lointain second

Par André Lecondé  le Lundi 01 février 2016 | 3 commentaire(s)

Dans l’absolu, terminer second de la rentrée du MotoGP au guidon d’une moto fondamentalement remaniée, ce n’est pas ce que l’on pourrait qualifier de mauvaise performance. Mais Valentino Rossi sait qu’il ne peut pas se satisfaire de cette première journée à Sepang. D’abord parce-qu’il s’est senti plus à l’aise sur la Yamaha version 2015 plutôt que celle de 2016. Et qu’ensuite, il est tout de même à plus d’une seconde de son équipier et leader du jour. Valentino Rossi: “L’écart avec Lorenzo est … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Márquez encore loin du compte

Par André Lecondé  le Lundi 01 février 2016 | 3 commentaire(s)

Marc Márquez avait pris ses quartiers d’hiver sans avoir été convaincu par sa nouvelle Honda proposée pour la nouvelle donne technique. Il l’a retrouvée après une longue trêve du côté de la Malaisie. Une reprise qui ne l’a pas plus enthousiasmé. Honda avait pourtant apporté deux types de moteur, mais il semble qu’il y ait du pain sur la planche pour prétendre au sommet de la feuille des temps. MM93 termine septième de cette entame de test, derrière son équipier et incapable d’aller chercher un … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : grosse frayeur pour Baz et doute chez Michelin

Par André Lecondé  le Mardi 02 février 2016 | 3 commentaire(s)

La seconde journée des tests du MotoGP à Sepang a été marquée par une lourde chute d’un Loris Baz qui s’est miraculeusement sorti indemne d’une cabriole à 290 km/h. La faute à un pneu arrière qui a éclaté. Michelin expertise la situation et, en attendant les conclusions, a sorti ses gommes tendres, qu’utilisait le Français, des options disponibles pour les pilotes. Lorsque Michelin a commencé ses travaux pour remplacer Bridgestone en MotoGP, c’est surtout de l’avant que les pilotes tombaient.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Malaisie : Rossi indécis mais rassuré

Par André Lecondé  le Mercredi 03 février 2016 | 3 commentaire(s)

Assommé par le marteau de Lorenzo d’entrée, Valentino Rossi a ensuite relevé la tête en abattant un travail de fond dont il est coutumier. Mettant à l’épreuve une Yamaha version 2015 et l’autre de 2016, il a acquis des données qui l’aideront à se décider. Reste qu’il n’a pas perdu pied et même distancé, il aura à cœur de combler l’écart qu’il accuse sur son équipier Lorenzo dès la prochaine confrontation à Phillip Island du 17 au 19 février. Valentino Rossi : "Je suis satisfait de ces tests.… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Février  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto