Essai Esquad Glory Triptor: du confort et de la sécurité sans rien laisser paraître

Par Alexandre Hubner-Loriol - le Jeudi 20 décembre 2012 | réagir ?


Essai Esquad Glory Triptor: du confort et de la sécurité sans rien laisser paraître
 

1. Essai Esquad Triptor: de la douceur jusqu'au prix

Précurseur, Esquad ne s’est pas endormi sur ses lauriers au fil des années. Si à ses débuts la marque française était chère, elle a su se démocratiser peu à peu. Essai du Triptor.

Si l’on cherche un jean passe-partout qui n’a peur de ses réactions en cas de choc, Esquad vient immédiatement en tête. Reprenant une coupe directement issue du prêt-à-porter, le français a réussi à y intégrer de la technicité pour lui permettre de se faire accepter par ceux qui roulent en deux-roues et qui ne lâchent rien côté protection. Leader qui n’a pas tardé à donner des idées à la concurrence, la marque propose pour 2012 la ligne Glory dont notre pantalon d’essai fait partie (avec la version féminine Louisy).

KEVCOR

Nous sommes loin des Strong et autres Stein de la ligne Legendary (relookée cette année) et de leur technologie Armalith.

En effet, l’arrivée du KevCor (nouvelle matière 100% Kevlar sur une face et 100% Cordura sur l’autre pour proposer un plus en résistance à l’abrasion en cas de longue glissade) a permis à la marque de proposer des jeans à 159 euros, eux qui avait l’étiquette d’être élitistes.

Flirtant avec ses 10 ans d’existence la marque au carré rouge continue dans le même esprit avec un pouvoir de séduction omniprésent. On aime ou pas mais les arguments pour plaire sont bel et bien là.

Irréprochable côté finition le français propose de série des coques homologuées CE (de niveau 1) livrées dans leur pochette facilitant leur stockage.

Et c’est l’excellent SAS Tech qui s’y colle pour notre plus grand plaisir même si, nous le verrons, quelques remarques subsistent. En complément contre les glissades on dénombrera différents inserts en KevCor (ici en rouge) aux fesses, genoux et côté qui auraient mérités sur ce dernier point une plus grande amplitude, augmentant leur champ d’action.

T'AS LE LOOK COCO

Urbain, le Triptor n’oublie pas les petits détails pour plaire, comme un effet « used » bien réalisé ou des rivets de forme carrée ou ronde frappés de l’estampille en relief de la marque.

Beaux et cossus, l’un d’eux sera moins séduisant à l’usage. En effet celui imposé à droite de la poche briquet se révèlera être très désagréable lorsque l’on met les mains glacées (après une balade hivernale) dans ses poches… comme quoi un rivet peut-être foncièrement agressif!

Nous n’avons rien à reprocher aux coques qui, une fois en place, s’intègrent parfaitement et seront invisibles à l’œil. Les multiples positionnements (sur 12 centimètres) des protections aux genoux conviendront à tous.

Mais cette généreuse amplitude se payera côté temps avec un ajustement sur velcro qui demande de la minutie et une dose de patience vue le manque d’accès de l’ensemble.

Voyons le bon côté, le confort général est vraiment au rendez-vous. Bien vues, les perforations qui éviteront de suer le burnous dès que le mercure remonte dans le thermomètre.

AU QUOTIDIEN

Plus chaud en été qu'un jean traditionnel (on ne s'en privera pas en ce moment...) sans pour autant rivaliser avec certains concurrents entièrement doublés, le jean passera inaperçu au quotidien tout en se montrant sécurisant en dynamique.

On appréciera sa souplesse générale qui n’a pas besoin de rodage pour se rendre agréable ainsi que les coques à mémoire de forme qui colleront à votre anatomie. Restant parfaitement en place lors de vos balades elles auront du mal à suivre le mouvement de vos genoux lorsque le rythme monte de plusieurs tons, se faisant ainsi rappeler à votre bon souvenir.

Pas de stress, ce côté perfectible n’est pas dans l’absolu un point négatif mais plutôt un indice sur l’utilisation plutôt urbaine de ce Triptor, expliquant la largueur des empiècements en KevCor…

BILAN

Avec un prix très correct le Triptor offre de bonnes prestations tant côté confort que sécurité. Souple, agréable, bien fini et équipé de coques CE aux genoux et aux hanches, ce pantalon Esquad mérite amplement de se retrouver dans votre armoire.

Avec son look moderne, son poids maîtrisé et ses nombreux ajustements, il s’orientera plus vers la balade tranquille et urbaine que les arsouilles endiablées du fait de sa conception… mais on s’en doutait non ?!?





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Esquad: la version Glory, pour lui, le Triptor
Après la version Louisy pour les filles (pour se rafraichir la mémoire c’est ici) c’est au tour du nouveau jean homme…
Essai Esquad Triptor: de la douceur jusqu'au prix
Précurseur, Esquad ne s’est pas endormi sur ses lauriers au fil des années. Si à ses débuts la marque française était …
Essai Esquad Milo: matière inédite et gain en confort
En 2016, Esquad a travaillé tout particulièrement le confort avec l’arrivée chez le français d’une nouvelle fibre. …
Esquad, nouvelle ligne Glory pour elle: Louisy
Pour 2012 Esquad renforce ses jeans en KevcorTM, matière 100% Kevlar® sur une face et 100% Cordura® sur l’autre face,…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Nouveauté - Victory : une stratégie exactement contraire à Harley-Davidson

Par André Lecondé  le Mercredi 24 août 2016 | 1 commentaire(s)

Le contraste est saisissant. Au moment où Harley-Davidson révèle ses nouveautés d’abord tournées vers un nouveau moteur à grosse cylindrée, son rival direct Victory communique sur une baisse du cubage de ses moteurs. Normes antipollution oblige. Qui a raison ? L’Euro IV et ses impératifs creuse la tombe des gros cubes se gavant d’air aux sons intimidants. A tel point d’ailleurs qu’on ‘est plus loin de la fosse commune. Tant qu’on y est, cette réglementation peut être assimilée à la météorite… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - MV Agusta: la Zagato prête à être servie

Par André Lecondé  le Vendredi 26 août 2016 | 1 commentaire(s)

On l’attendait pour début septembre mais la voilà déjà sur le compte twitter de la marque. La F4Z pour Zagato, ce n’est pas de la tarte et elle peut se revendiquer comme la crème des sportives. Du moins du côté de l’esthétique. Les choses bougent du côté de MV Agusta. Le plat de résistance sera l’annonce de nouveaux investisseurs en lieu et place de Mercedes AMG mais le dessert est déjà servi avec la Zagato. Le nom du prestigieux carrossier automobile italien fait une entrée fracassante dans… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Championnat du Monde d'Endurance 2016: 15ème titre pour le SERT... sans aucune victoire
Tags : Endurance

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Dimanche 28 août 2016 | 1 commentaire(s)

On annonçait les 8 Heures d’Oschersleben sous haute tension avec suspens et coups de théâtre… la finale du championnat du Monde d’Endurance a tenu toutes ses promesses… Même si le GMT94 s’est imposé devant le SERT avec 21 secondes de mieux ça ne sera pas suffisant pour reprendre la couronne à la Suzuki officielle qui s’en empare une nouvelle fois. La quinzième ! Chapeau bas. Une saison difficile pour les hommes de Méliand qui s’imposent sans avoir rien gagné. Sans victoire, avec un petit point … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Kawasaki Ninja H2 2016 : au-delà des apparences

Par Pauline Rachwal  le Jeudi 25 août 2016 | réagir ?

Il y a parfois dans la vie d’un journaliste des moments où tout ce que l’on croit savoir sur son métier est remis en cause. Des moments où l’objectivité ne peut pas se dissocier d’une part de subjectivité. Et ils sont assez rares pour être mentionnés. Il y a presque 2 ans maintenant, Kawasaki annonçait une révolution dans le monde de l’hypersport grand public et présentait au salon de Milan la H2R, une machine de plus de 300 chevaux et sa version « Legal Street », la H2, qui n’affiche « que »… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - République Tchèque : la question des pneus

Par André Lecondé  le Mardi 23 août 2016 | réagir ?

Ce Grand Prix de la République Tchèque aura été marqué par le choix Cornélien des pneumatiques sur une piste d’abord humide puis allant vers le séchant. Le vainqueur a montré que les gommes dures étaient la solution et avaient une bonne tenue. Les autres en tendre en ont été pour leur frais. Mais pas seulement… Car avoir des baisses de performance c’est une chose. Mais voir son pneu avant partir en lambeau, en est une autre. C’est ce qui est arrivé à Dovizioso, Lorenzo, Smith, Redding ou encore … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires

«  Août  2016 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto