En direct de Cologne: La Honda CB1100 promet l'époque épique !

Par André Lecondé - Pauline Rachwal - le Mardi 02 octobre 2012 | 1 commentaire(s)


Elle nous a été longtemps refusée, mais il faut croire que les Japonais de Honda nous ont évalué comme à présent suffisamment évolué pour nous la faire partager. Nostalgiques d'une époque CB750 Four manquait par manque de moyens au moment idoine ou parce que l'état civil vous a fait arriver trop tard pour la dompter, soyez bénis. L'Histoire, si elle ne se répète jamais dit-on, bégaye souvent. Le premier constructeur mondial s'est donc drapé de son costume vintage pour nous soumettre une délicieuse CB1100. Qui, si elle se veut hors du temps, n'en est pas moins en phase avec son époque.

Car le constructeur de Tokyo précise que si son opus revendique une forte personnalité, il associe son style classique avec des performances contemporaines. Une alchimie gage d'une forte personnalité. La CB1100 veut que celui qui a jeté son dévolu sur selle soit fière de son choix. Honda prévient : il y aura du plaisir à la posséder et à la piloter car une moto est un objet très personnel qui va bien au-delà d’un simple moyen de transport. Là-dessus, on est assez d'accord !

C'est à l'aune de ses valeurs sensibles et exacerbées que Mr Mitsuyoshi Kohama, Chef designer de la CB1100 s'est échiné à équilibrer tous les ingrédients d'une moto performante, polyvalente, à forte valeur ajoutée émotionnelle. Une gageure ! Et pour assumer ses choix comme pour rester dans le ton, c'est le concept éprouvé d'une mécanique refroidi par air qui a été privilégié. De quoi se fermer la porte d'une course à la puissante.

Mais l'intéressé précise que l'essentiel est ailleurs : «Partir avec d’un moteur à air pouvait sembler « passéiste» pour les gens de Honda, ceux-là même qui ont toujours mis en avant le refroidissement liquide, synonyme de performances maximales…Lorsque l’on m’a demandé de justifier mon choix, j’ai simplement dit : « La seule raison est que beaucoup de motards apprécient les moteurs à air ». Personnellement, j’aime le cliquetis métallique de ces moteurs lorsqu’ils refroidissent. Un moteur de moto devrait être rempli d’huile, pas d’eau. Le simple fait de regarder les ailettes de refroidissement m’inspire… »

Quand l'ingénieur se fait à ce point romantique, on serait tenter de tomber sous le charme. Au travers d'un engagement, on saisit le fait que l'on ait voulu donner à cette CB1100 une petite part de l’âme de LA moto originelle, la seule, l’unique et désormais mythique CB750 Four. Du coup, les lignes de la CB1100 renvoient au passé. Le gros feu avant rond, le réservoir frappé du blason ailé ou les caches latéraux argentés épurés ajoutent de la substance à la machine. Quand à l’instrumentation analogique, la selle fine, l’échappement 4 en 2 en 1 ou encore les gardes-boue avant et arrière chromés, ils constituent la touche finale qui permet de « ressentir » l’esprit des motos d’autrefois.

Mais peut-être est-ce ce que l’on ne voit pas et qui est le plus important avec la CB1100 : elle représente la moto dans ce qu’elle est de plus élémentaire, avec un simple cadre double berceau en acier qui entoure le moteur tandis qu’une fourche télescopique conventionnelle de ø 41 mm et deux combinés amortisseurs assurent le confort. La position de conduite est droite et naturelle, constituant une plateforme sympathique pour profiter du monde alentour.

Le cœur de la CB1100 est un 4 cylindres 16 soupapes et double arbre à cames en tête de 1 140 cm3. Refroidi à la fois par air (via des ailettes de 2 mm d’épaisseur, les plus fines jamais rencontrées dans la gamme Honda et pour lesquelles il a fallu développer une nouvelle méthode de production) et par huile (via un radiateur de 335 mm monté à l’avant), ce moteur est capable d’atteindre 8 500 tr/min avec une puissance maximale de 66 kW à 7 500 tr/min et un couple de 93 Nm à 6 000 tr/min.

Ne cherchez pas une écurie bondée de pur sang enragé. Mais appréciez plutôt l'onctuosité d'un couple à vocation addictive. Concession à la modernité, l’alimentation est assurée par une alimentation par injection électronique PGM-FI de ø 36 mm dont l’efficacité garantit à la fois une consommation très faible (4 l/100 km selon les normes WMTC).

Le même progrès transparaît lorsque l'on détaille le squelette. Classique dans son architecture, le cadre double berceau en acier offre 6 points de fixation au moteur, 4 rigides et 2 souples. Les suspensions sont confiées à une fourche télescopique conventionnelle de ø 41 mm réglable en précharge, tout comme les deux combinés amortisseur arrière signés Showa qui agissent sur un bras oscillant réalisé à partir de tubes d’acier de section carrée. Réalisées en alliage d’aluminium puis peintes en argent, les jantes de 18 pouces chaussent des gommes de 110/80-18 et 140/70-18.

Le freinage est assuré par un système combiné-antiblocage C-ABS composé d’un double disque de ø 296 mm associé à des étriers combinés Nissin à 3 pistons pour l’avant et à un disque de ø 256 mm avec étrier simple piston combiné pour l’arrière.

Les dimensions restent contenues, notamment avec un empattement de 1 490 mm, un angle de chasse de 27° et une hauteur de selle de 795 mm qui promet une accessibilité certaine. Enfin, le poids en ordre de marche 248 kg alors que la capacité du réservoir est fixée à 14,6 litres, dont 3,5 litres de réserve.

Dynamique sans être une sportive. Confortable sans être une GT… Grâce aux qualités de son moteur et de sa partie cycle, la CB1100 revendique des capacités multiples. C’est une machine faite pour être pilotée et appréciée dans une grande variété de situations. On attend le verdict de la route et on aussi observera ses tarifs, que l'on espère évidemment contenus !

Caractéristiques techniques CB1100 ABS (Type ED)

MOTEUR

Type 4 cylindres en ligne, 4 temps, double ACT et 16 soupapes, refroidi par air et huile

Cylindrée 1 140 cm3

Alésage x Course 73,5 x 67,2 mm

Rapport volumétrique 9,5 à 1

Puissance maxi. 66 kW à 7 500 tr/min (95/1/EC)

Couple maxi. 93 Nm à 6 000 tr/min (95/1/EC)

Régime de ralenti 1 100 tr/min

Capacité d’huile 4,9 litres

ALIMENTATION

Type Injection électronique PGM-FI

Diamètre de passage 36 mm

Capacité de carburant 14,6 litres (y compris témoin de réserve à 3,5 litres)

Consommation 4 l/100 km (Mode WMTC)

SYSTÈME ÉLECTRIQUE

Allumage Transistorisé électronique

Calage de l’allumage 10° au ralenti

Bougie NGK LMAR8A – 9S

Démarrage Électrique

Batterie 12 V / 11,2 Ah

Alternateur 333 W

Phare 12V / 55/60W

TRANSMISSION

Embrayage Multidisque en bain d’huile

Commande Hydraulique

Boite 5 rapports

Réduction primaire 1.652 (76/46) Rapports 1 3.166(38/12)

2 2.062(33/16)

3 1.545(34/22)

4 1.250(25/20)

5 1.034(30/29)

6 / Réduction finale 2.166 (39/18)

Transmission finale Chaîne à joints toriques au pas de 530

CADRE

Type Double berceau tubulaire en acier

PARTIE CYCLE

Dimensions (LxlxH) 2 195 x 835 x 1 130 mm

Empattement 1 490 mm

Angle de chasse 27°

Chasse 114 mm

Rayon de braquage 2,7 m

Hauteur de selle 795 mm

Garde au sol 125 mm

Poids en charge 248 kg

SUSPENSIONS

Type Avant Fourche ø 41 mm réglable en précharge

Arrière Double combiné amortisseur, réglable en précharge

ROUES

Type En aluminium coulé à 5 branches

Jantes Avant 18M/C x MT 2,50

Arrière 18M/C x MT 4,00 Pneumatiques Avant 110/80-18

Arrière 140/70-18

FREINS

Type Avant Double disque hydraulique flottant ø 296 avec étriers à 3 pistons combinés avec antiblocage ABS

Arrière Simple disque hydraulique ø 256 mm avec étrier combiné à simple piston, antiblocage ABS

La CB11000 peut être personnalisée grâce à une large gamme d’accessoires et d’équipements optionnels proposée par Honda :

• Poignées chauffantes • Porte-paquets • Top-case coordonné avec dossier passager • Vis de réglage de fourche anodisées • Habillage d’instrumentation





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
En direct de Cologne: Yamaha nous promet un trois cylindres Cross Plane !
En présentant un prototype dit « Cage six », Yamaha s'est torturé les méninges en voulant nous convaincre d'un concept…
En direct de Cologne: Le Honda NSC50R s'annonce amusant, frugal et moderne
Chez Honda, qui peut le plus peut le moins. Et ce n'est pas parce que le modèle s'inscrit dans un créneau d'initiation…
Actualité moto - Honda: la CB1100 présente une EX plus authentique
La CB1100 aux valeurs vintage s'enrichit d'une version EX qui présente des ingrédients optimisant son inspiration "old…
Bagster: du rétro pour la Honda CB1100
La dernière old school de chez Honda gagne encore en rétro avec la housse de selle présente au catalogue Bagster. Le …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
En direct de Cologne: La Honda CB1100 promet l'époque épique !

On aurait voulu la "R"...

posté par anonyme - 2012-11-13@12:47

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Insolite: pour que Canal + parle de moto il faut payer de sa personne

Par André Lecondé  le Jeudi 26 février 2015 | 4 commentaire(s)

C'est un des exploits qu'aura réussi Randy De Puniet. Le MotoGP malgré toute sa splendeur a du mal à sortir du carré des initiés. Mais, d'un coup d'un seul et à la surprise générale, la catégorie reine des Grands Prix vient de se faire donner une leçon de notoriété par l'anonyme mondial Superbike qui vient d'avoir les honneurs d'une émission passée en clair à la mi-journée. Audience garantie. Mais il n'y a hélas pas de quoi s'en réjouir. Car le sujet n'était pas la moto. Comme quoi le malheur… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - MV Agusta: la F4RC est aussi une Superbike en vente libre
Tags : MV | Sportive | Superbike

Par André Lecondé  le Vendredi 20 février 2015 | 3 commentaire(s)

Le mondial Superbike a ouvert ses hostilités du côté de Phillip Island pour une nouvelle saison de joutes entre pilotes et constructeurs Parmi ces derniers, il est un blason MV Agusta qui a profité de l'occasion pour présenter non seulement ses nouvelles couleurs, mais aussi une F4RC qui s'annonce redoutable sur le papier. D'abord, on remarquera que le sigle AMG est arrivé sur le carénage des machines de Varese. Mercedes est, on le rappelle, à présent en position non négligeable dans le… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto3 2015 : Fabio Quartararo déjà tout en haut

Par André Lecondé  le Vendredi 20 février 2015 | 2 commentaire(s)

L'intersaison bat son plein du côté de Moto3 qui s'est offert trois jours d'intenses travaux sur le tracé de Jerez. Au bilan, le plateau a pris comme un coup de jeune avec deux pilotes d'à peine seize ans qui ont battu le record de la piste. Une bonne nouvelle pour la moto française puisque les tricolores peuvent maintenant se persuader de tenir leur jeune prodige. Il s'appelle Fabio Quartararo, il est dans les petits papiers de Honda, et il a explosé le record du tour par trois fois. Fabio… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Tests Sepang 2: Marc Marquez contient la concurrence

Par André Lecondé  le Mercredi 25 février 2015 | 2 commentaire(s)

Le plateau 2015 du MotoGP vient d'en terminer avec trois jours de test sur un tracé de Sepang qui avait déjà assuré la rentrée de la catégorie au début du mois. C'est dncsur un terrain connu que les protagonistes se sont retrouvés et, comme lors de la première visite, c'est Marc Marquez qui a fini la visite en haut de la feuille des temps. Certes, mais le double champion du monde Honda a aussi pu mesurer combien la concurrence s'était affûtée depuis l'an dernier. Avec Yamaha, certes, mais aussi … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

BD Warm Up "À tombeau ouvert": le tome 2 arrive
Tags : Livre

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Vendredi 20 février 2015 | 1 commentaire(s)

Le second tome de la bande dessinée "Warm Up" déboulera en librairie le 13 mars prochain avec une nouvelle fois la part belle aux dessins soignés de Renaud Garreta. Le brestois signe (scénario et dessin) ici le second opus (sur six) de "Warm Up". Ce numéro nous plonge dans le monde de la course avec la famille Neves et sa passion de la moto. Entre les sacrifices de Nathan pour libérer Chad de l’emprise d’un gang mafieux et la colère, la tristesse de ce dernier, le lecteur partira au Mans mais… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires

«  Février  2015 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto