Dunlop: Francis Audefroy nous parle des nouveaux A-13 SP et GP Racer D212 (interview)


Tags :

| |


Par Alexandre Hubner-Loriol - le Lundi 06 mars 2017 | réagir ?


2017 sera sans conteste une année orientée sport chez Dunlop. Le tour d'horizon débute par le côté racing de cette nouvelle gamme. Du GP Racer D212 au Sportmax A-13 SP pour les cylindrées inférieures, Francis Audefroy nous dit tout sur ces gommes techniques à souhait.

La nouveauté débute avec les petites et moyennes cylindrées qui héritent cette année d’une nouvelle gamme SP sur le concept du Sportmax A-13 (alpha-13).

Quel est le point fort de cette version SP (comprenez Sport) par rapport au pneu que l’on connaît déjà ?
 Francis Audefroy : « Cette nouveauté, fabriquée au Japon, est encore plus adaptée au circuit que la version précédente. On vise ici les machines de 400 à 500 cm3 avec un référencement exclusif en PromoSport 400 et 500.

Le pneumatique est naturellement multigomme à l’arrière avec une chimie racing sans choix de type de gomme ni besoin de couvertures chauffantes pour une utilisation simple et plutôt économique. Le pneu est homologué route également mais en vue du peu d’entailles il n’est pas fait pour un fonctionnement optimal une fois la chaussée mouillée… L’intérêt ici est clairement le circuit pour les petites et moyennes cylindrées !

Du côté des tailles il y a même une version arrière en 160/ 60 ZR17 qui pourra être montée sur des machines telles que des ER-6, Gladius, Z650, SV… »

Le pneumatique sera disponible quand ?
 Francis Audefroy : « Il déjà en concession depuis le 1er janvier. »

La grosse nouveauté 2017 se nomme GP Racer D212, où est-il fabriqué ? Quelle clientèle visez-vous avec cette version 212 ?
 Francis Audefroy : « À Montluçon, il est le remplaçant du GP Racer D211 dont la production a été stoppée en septembre dernier. Même si il a été engagé lors du dernier Bol d’Or avec une jolie 11ème place et a remporté l’épreuve d’Albi en SuperSport cette gamme est faite pour les pilotes de PromoSport, les pistards amateurs.»

Il y a une grosse évolution entre ces deux générations de pneu, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
 Francis Audefroy : « Même si l’on retrouve des points communs tels que la basse pression ou l’esprit du dessin, il s’agit ici d’une grosse nouveauté avec gommes et carcasses inédites.
Nous avons trouvé différentes solutions techniques notamment au niveau de l’avant pour plus de maniabilité. Nous nous sommes inspirés de la carcasse du D212 GP Pro avec des évolutions. Résultat moins d’efforts au guidon, meilleure trajectoire (carcasse renforcée)…
Concernant l’arrière nous avons gardé l’esprit « basse pression » (pour garder le côté déformable du pneu pour plus de grip) en travaillant sur les gommes (multi-gomme) avec des mélanges nouveaux avec des polymères liquides (très extensibles). Pour vous donner une idée il y entre 16 et 18 composants pour sa réalisation.
»

Quelle solution propose Dunlop pour maîtriser la montée en température ?
 Francis Audefroy : « Pour l’arrière, nous avons opté pour un système de refroidissement ou plutôt de transfert de la température, il s’agit d’un mélange de gomme très particulier façon gel (en rouge) capable de chercher et d’évacuer la température par les flancs (en jaune) tout en maintenant le pneu en température. Ça fonctionne un peu comme un convoyeur d’air. »

Mensurations
 120/70ZR17 avant – Slick (Medium)
 120/70ZR17 avant – Sculpté (Soft & Medium)
 160/60ZR17 arrière – Sculpté
 180/55ZR17 arrière – Sculpté (Medium & Endurance)
 190/55ZR17 arrière – Slick et Sculpté (Medium & Endurance)
 200/55ZR17 arrière – Slick et Sculpté (Medium & Endurance)




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Dunlop: Francis Audefroy nous en dit un Max notamment sur le dernier SportSmart 2 (interview)
Pour Dunlop, 2017 est une année sous le signe du sport, sur piste mais aussi sur route. Voici le SportSmart 2 Max, un…
GP125 - France Interview: Alexis Masbou nous raconte son dimanche et nous parle d'avenir
C'était notre fil rouge lors de ce Grand Prix de France et il n'a pas déçu le bougre. Informé le mercredi soir de…
Essai Dunlop Sportmax D212 GP Pro: pneu racing estampillé route
Ne vous y fiez pas, le nouveau Dunlop Sportmax D212 GP Pro est certes homologué mais son terrain de chasse est…
Interview Caradisiac : Un internaute nous parle de son Honda PCX
Malgré des ambitions chiffrées à 5000 unités au cours de la première année, Honda ne s'attendait peut-être pas à un…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Qatar : mais où était Lorenzo ?

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 8 commentaire(s)

C’est le grand absent de ce Grand Prix du Qatar qui avait pourtant rabattu ses cartes. La preuve avec Valentino Rossi qui s’est extirpé de sa dixième place sur la grille pour monter sur la troisième marche du podium. Ou encore Dovizioso qui a montré que la Ducati pouvait tirer parti de la situation. Mais Lorenzo s’est élancé douzième et il a terminé onzième après une excursion hors de la piste qui l’a refroidi. Jorge Lorenzo : « c'était une course vraiment compliquée sur tous les points. J'ai… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar Rossi : « Je n’avais jamais pu voir autant Viñales jusque-là »
Tags : Yamaha | Moto GP | Rossi | GP Qatar

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 6 commentaire(s)

C’est un Valentino Rossi extatique qui ralliait l’arrivée du premier Grand Prix de l’année au Qatar. Une course, dont le départ a été perturbé par la pluie. Mais le refroidissement de la piste qui s’en est suivi a servi les intérêts de certains et Valentino Rossi y a trouvé avec bonheur des sensations qu’il n’avait jamais eu depuis eu depuis le début de l’intersaison. Ceci lié à sa science innée de la course a renversé une situation qui semblait compromise. Au final, le Doctor revient de Losail … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar J1 Lorenzo : « nous avons encore du mal à être compétitifs »

Par André Lecondé  le Vendredi 24 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Si l’on avait dit à Jorge Lorenzo avant le début des hostilités sur la poste de Losail qu’il terminerait sa première soirée au Qatar en tête des pilotes équipés en Ducati, sans doute aurait-il signé. C’est ce qui s’est passé mais pour autant il n’y a pas de quoi pavoiser. Car les Ducati ont souffert ce jeudi sur une piste qui leur pourtant favorable. Et si Por Fuera pointe cinquième, c’est à 1s3 du missile Viñales sur son ancienne Yamaha. L’honneur est tout de même sauf car il s’en est fallu de … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar J3 : le ciel leur est tombé sur la tête !

Par André Lecondé  le Samedi 25 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Il n’y a pas eu de troisième soirée sur le tracé de Losail au Qatar. Et pour cause : ce dernier a été l’objet de la colère du ciel qui a copieusement arrosé une piste dont le drainage n’est la principale de ses qualités. Il n’y a donc pas eu de bataille sur le circuit et les grilles de départ de demain, dimanche, sont le fruit des classements cumulés des séances accomplies jusque-là. Pour la plus grande joie de Viñales, mais aussi de Morbidelli et de Jorge Martin. En MotoGP, Viñales prend sa… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar Viñales : « je ne savais pas comment dépasser Dovizioso »
Tags : Yamaha | Moto GP | GP Qatar

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Beaucoup lui avaient donné cette victoire acquise tant sa domination était éclatante sur le tracé de Losail depuis qu’il est monté sur la Yamaha. Mais au Qatar, la coursé a été une autre histoire. Même si, au bout du compte, le succès est arrivé sous le drapeau à damiers, Viñales a souffert sous les coups de Zarco et face à la résistance de Dovizioso. La concrétisation n’en a été que plus belle. Maverick Viñales : « je suis vraiment satisfait, l'équipe a accompli un excellent travail en… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .





Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Mars  2017 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto