Ducati Monster S4 R : âmes sensibles s'abstenir

Par julien - le Mercredi 21 décembre 2005 | 2 commentaire(s)


Même si elle n'a pas subi une mutation aussi radicale que ses cousines 749 et 999, la remplaçante de la S4 ne reste pas inchangée. Avec une partie cycle plus accessible et le moulin de la 996, la "R" a de quoi vous rendre dingue! Avec des changements esthétiques moins appuyés que sur les autres modèles de la marque, le Monster a tout de même reçu un certain coup de neuf. Surtout de dos. La R reçoit un mono bras remplaçant le traditionnel bras oscillant répandu sur tous les roadsters de la marque. Le bloc de la 916 a également été abandonné au profit du twin de 996 cm3.

Un sérieux coup de chaud !

Un roadster sportif, c'est facile à faire lorsqu'on possède la matière. Dite grise et adaptée à la moto, la matière devient rouge avant qu'on ait eu le temps de s'en rendre compte. Motos passion par excellence, les Ducat' rendent partial, une denrée fréquente dans le monde des deux-roues motorisés. Un exemple ? Toute la production mondiale pourrait disparaître dans un séisme géant, du moment qu'on garde le V de Bologne, on s'en fout !

En jouant sur les lois d'admission et d'injection, il se prête à tous les jeux. Moyennant aménagements, le gros Roadster conviendra à tous les genres. Et rend instantanément gaga l'infortuné qui s'aventure à essorer la poignée. Puissant dans les étages du bas, il fait le ménage en haut, étalant une rage non contenue entre 7 et 9 500 tours. Il faut dire que le desmoquattro italien a de la puissance à revendre. Ceci dit, si vous n'y prenez pas gare, vous naviguerez rapidement hors des limites du Code de la route.

Un engin monté sur des rails

Malgré un caractère moins démonstratif en sensations que celui de la Monster 1000 ie, le 996 ne se fait pas prier pour cabrer le monstre lors d'un essorage contrôlé de la poignée de gaz. Une fois sa roue avant redescendue, la S4R garde la tête haute avant d'aller prestement s'en prendre au virolo suivant. Maniable et vive en entrée de virage, il lui arrive de se dandiner de plaisir une fois inscrite. Cette particularité, commune à beaucoup de machines employant un mono bras, ne se montre pas dangereuse.

C'est juste un signe, celui de ne pas pousser le bouchon plus loin. On finit par s'en amuser, une fois le mode d'emploi cerné. Il suffit de contrôler la vitesse d'entrée en faisant appel aux deux Brembo avant, toujours aussi puissants et devenus progressifs. Dingo, tout rend fou dans cette moto.

Quelques détails à revoir

Rester de marbre à son guidon est un signe clinique de vieillesse. Ou de grosse fatigue. Les basses vitesses en ville, ce n'est pas trop son truc. Rayon de braquage genre porte avions, embrayage camionnesque, tendance à la surchauffe, béquille mal fichue, radiateur trop exposé, finition "maison" ce n'est pas l'esprit pratique qui domine. Mais qui s'en soucie ? Impossible de rationaliser quand on est devenu fou !



Les Plus :
-Châssis vif et maniable malgré quelques mouvements
-Moteur
-Freinage

Les moins :
-Son rayon de braquage
-Son embrayage dur
-Duo

Moteur : bicylindre en L à 90°, 4 T, refroidissement liquide
Cylindrée : 996 cm3
Puissance : 113 ch à 8 750 tr/mn (100,5 ch bridée)
Suspensions AV : fourche téléhydraulique inversée déb. 130 mm
Suspensions AR : mono amortisseur, déb. 148 mm
Freins AV : 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
Freins AR : 1 disque Ø 245 mm, étrier 2 pistons
Capacité du réservoir : 15 litres
Poids : 193 kg
Vitesse maxi : 225 km/h
Consommation moyenne : 8,7 litres/100 km
Prix : 12 495 € (novembre 2005)
Durée de la garantie : 2 ans pièces et M.O, kilométrage illimité


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Essai vidéo - Ducati Monster 1100 : Le Monster sacré...
Œuvrant depuis prêt de 17 années maintenant sur les routes du monde entière, la famille Monster s’offre une nouvelle…
Essai - Ducati Monster 1100 Evo 2011 : Le Monster l’est un peu moins
Après l’Hypermotard et la 848 tout récemment, la Monster 1100 devient elle aussi EVO simplifiant au passage son offre…
Ducati Monster 796 : de Mostro à Monster
Apparu en début d’année, le Monster 796 vient étoffer cette nouvelle génération de roadsters tant attendu il n’y a pas…
Ducati Monster 821: le dernier Monster vient d’arriver
Le dernier-né de la famille Monster est désormais disponible en concession à partir de 10 260 euros en version Dark. Ça …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Ducati Monster S4 R : âmes sensibles s'abstenir

ya til un gro ecar comparer a la nouvel s4rs

posté par ducatof - 2006-06-11@02:33
Ducati Monster S4 R : âmes sensibles s'abstenir

Et le nouveau Monster 695 ? Quelqu'un peut en parler ?

posté par Kurkig S. - 2006-06-30@23:06

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Moto GP – Grand Prix de Malaisie : petit à petit Valentino refait son nid

Par André Lecondé  le Dimanche 26 octobre 2014 | 26 commentaire(s)

C'est en homme heureux que Valentino Rossi termine sa tournée outre-mer. Une victoire à Phillip Island suivie de cette seconde place en Malaisie font de lui le favori pour la place de vice-champion du monde. Dani Pedrosa éliminé, c'est aussi ma position de leader chez Yamaha qui est en jeu. Peut être le véritable challenge qu'est en passe de perdre un Jorge Lorenzo à présent relégué à douze points à un Grand Prix de la fin. Valentino Rossi : « Je suis très content de cette deuxième place. C'est … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP - Honda: Casey Stoner a roulé deux jours au Motegi
Tags : Honda | Moto GP | Stoner

Par André Lecondé  le Jeudi 30 octobre 2014 | 4 commentaire(s)

Honda a fait sortir Casey Stoner de sa retraite pour deux jours d'essai qui n'avaient rien d'une réunion amicale pour se rappeler le bon vieux temps. La version 2015 de la RC213V a été passée à l'expertise de l'Australien tout comme les nouveaux pneus Michelin qui feront leur apparition en 2016. Au final, pas de chronos révélés sur le tracé de Motegi, mais un bilan positif qui servira pour l'avenir : Casey Stoner : « Il m’a fallu un peu de temps pour me réhabituer après avoir passé un an sans… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP – Grand Prix de Malaisie : Jorge Lorenzo a eu très chaud

Par André Lecondé  le Dimanche 26 octobre 2014 | 3 commentaire(s)

Un pneu trop dur, un niveau physique trop mou, Jorge Lorenzo a souffert durant un Grand Prix de Malaisie qui lui offre la troisième place du podium. Mais qui creuse aussi un peu plus l'écart au championnat avec son équipier Valentino Rossi. De fait, le bilan de Sepang n'est pas positif pour le Majorquin. Jorge Lorenzo : « Les conditions étaient très difficiles, elles l'ont été tout le week-end. Je n'avais jamais eu aussi chaud ici en Malaisie. Je n'étais pas au meilleur de ma forme parce que… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP – Grand Prix de Malaisie : les records tombent et les pilotes aussi

Par André Lecondé  le Samedi 25 octobre 2014 | 2 commentaire(s)

Cette seconde journée d'un Grand Prix de Malaisie qui jouait les qualifications de ses catégories a été marquée par des chutes. Celles caractérisée par les records à l'image d'un Marc Marquez qui entre dans l'histoire de l'élite comme le seul pilote à pouvoir revendiquer treize positions de pointe en une seule saison. Et ce, alors qu'il reste encore un meeting à consommer, qui pourrait faire passer son score à quatorze. Pour son compte personnel, ce sont cinquante départs au sommet de la grille … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Moto GP - Grand Prix de Malaisie: Pedrosa et Lorenzo au duel et Zarco dans la mêlée

Par André Lecondé  le Vendredi 24 octobre 2014 | 1 commentaire(s)

Le Grand Prix de Malaisie s'est ouvert ce vendredi sur un tracé de Sepang qui a joué avec les orages tropicaux. Seules les Moto 3 ont échappé à la colère du ciel confirmant le duel Miller-Alex Marquez pour le gain du titre, une bataille qu'Antonelli eu Kornfeil ont cependant décidé d'arbitrer. En Moto 2 Esteve Rabat reste maître de son sujet devant un Johann Zarco des beaux jours. En Moto GP, ce sont Pedrosa et Lorenzo qui se sont imposés. L'Espagnol du HRC a dominé la matinée malaise alors que … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .








Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS

Vos commentaires

«  Octobre  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto