Ducati Monster S4 R : âmes sensibles s'abstenir

Par julien - le Mercredi 21 décembre 2005 | 2 commentaire(s)


Même si elle n'a pas subi une mutation aussi radicale que ses cousines 749 et 999, la remplaçante de la S4 ne reste pas inchangée. Avec une partie cycle plus accessible et le moulin de la 996, la "R" a de quoi vous rendre dingue! Avec des changements esthétiques moins appuyés que sur les autres modèles de la marque, le Monster a tout de même reçu un certain coup de neuf. Surtout de dos. La R reçoit un mono bras remplaçant le traditionnel bras oscillant répandu sur tous les roadsters de la marque. Le bloc de la 916 a également été abandonné au profit du twin de 996 cm3.

Un sérieux coup de chaud !

Un roadster sportif, c'est facile à faire lorsqu'on possède la matière. Dite grise et adaptée à la moto, la matière devient rouge avant qu'on ait eu le temps de s'en rendre compte. Motos passion par excellence, les Ducat' rendent partial, une denrée fréquente dans le monde des deux-roues motorisés. Un exemple ? Toute la production mondiale pourrait disparaître dans un séisme géant, du moment qu'on garde le V de Bologne, on s'en fout !

En jouant sur les lois d'admission et d'injection, il se prête à tous les jeux. Moyennant aménagements, le gros Roadster conviendra à tous les genres. Et rend instantanément gaga l'infortuné qui s'aventure à essorer la poignée. Puissant dans les étages du bas, il fait le ménage en haut, étalant une rage non contenue entre 7 et 9 500 tours. Il faut dire que le desmoquattro italien a de la puissance à revendre. Ceci dit, si vous n'y prenez pas gare, vous naviguerez rapidement hors des limites du Code de la route.

Un engin monté sur des rails

Malgré un caractère moins démonstratif en sensations que celui de la Monster 1000 ie, le 996 ne se fait pas prier pour cabrer le monstre lors d'un essorage contrôlé de la poignée de gaz. Une fois sa roue avant redescendue, la S4R garde la tête haute avant d'aller prestement s'en prendre au virolo suivant. Maniable et vive en entrée de virage, il lui arrive de se dandiner de plaisir une fois inscrite. Cette particularité, commune à beaucoup de machines employant un mono bras, ne se montre pas dangereuse.

C'est juste un signe, celui de ne pas pousser le bouchon plus loin. On finit par s'en amuser, une fois le mode d'emploi cerné. Il suffit de contrôler la vitesse d'entrée en faisant appel aux deux Brembo avant, toujours aussi puissants et devenus progressifs. Dingo, tout rend fou dans cette moto.

Quelques détails à revoir

Rester de marbre à son guidon est un signe clinique de vieillesse. Ou de grosse fatigue. Les basses vitesses en ville, ce n'est pas trop son truc. Rayon de braquage genre porte avions, embrayage camionnesque, tendance à la surchauffe, béquille mal fichue, radiateur trop exposé, finition "maison" ce n'est pas l'esprit pratique qui domine. Mais qui s'en soucie ? Impossible de rationaliser quand on est devenu fou !



Les Plus :
-Châssis vif et maniable malgré quelques mouvements
-Moteur
-Freinage

Les moins :
-Son rayon de braquage
-Son embrayage dur
-Duo

Moteur : bicylindre en L à 90°, 4 T, refroidissement liquide
Cylindrée : 996 cm3
Puissance : 113 ch à 8 750 tr/mn (100,5 ch bridée)
Suspensions AV : fourche téléhydraulique inversée déb. 130 mm
Suspensions AR : mono amortisseur, déb. 148 mm
Freins AV : 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
Freins AR : 1 disque Ø 245 mm, étrier 2 pistons
Capacité du réservoir : 15 litres
Poids : 193 kg
Vitesse maxi : 225 km/h
Consommation moyenne : 8,7 litres/100 km
Prix : 12 495 € (novembre 2005)
Durée de la garantie : 2 ans pièces et M.O, kilométrage illimité


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Essai vidéo - Ducati Monster 1100 : Le Monster sacré...
Œuvrant depuis prêt de 17 années maintenant sur les routes du monde entière, la famille Monster s’offre une nouvelle…
Essai - Ducati Monster 1100 Evo 2011 : Le Monster l’est un peu moins
Après l’Hypermotard et la 848 tout récemment, la Monster 1100 devient elle aussi EVO simplifiant au passage son offre…
Ducati Monster 796 : de Mostro à Monster
Apparu en début d’année, le Monster 796 vient étoffer cette nouvelle génération de roadsters tant attendu il n’y a pas…
Ducati Monster 821: le dernier Monster vient d’arriver
Le dernier-né de la famille Monster est désormais disponible en concession à partir de 10 260 euros en version Dark. Ça …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :
Ducati Monster S4 R : âmes sensibles s'abstenir

ya til un gro ecar comparer a la nouvel s4rs

posté par ducatof - 2006-06-11@02:33
Ducati Monster S4 R : âmes sensibles s'abstenir

Et le nouveau Monster 695 ? Quelqu'un peut en parler ?

posté par Kurkig S. - 2006-06-30@23:06

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

Moto GP – Grand Prix d'Australie J.3 : Valentino Rossi remporte sa seconde victoire de l'année

Par André Lecondé  le Dimanche 19 octobre 2014 | 16 commentaire(s)

Il l'espérait mais il se doutait bien que ce ne sera pas facile de l'accrocher cette victoire en Australie après des qualifications pour le moins timides. Et pourtant, neuf ans après son dernier succès sur le tracé de Phillip Island, Valentino Rossi, pour son 250ème départ, a remis son nom au palmarès de ce Grand Prix qui n'a pas été tendre avec ses protagonistes ni avec les pneus. La réalisation n'en est que plus belle et c'est la seconde de l'année pour le « Doctor ». Parti le couteau entre… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Yamaha: une idée précise de la nouvelle TDM !
Tags : Yamaha | Roadster | TDM | 900 cm3

Par André Lecondé  le Vendredi 17 octobre 2014 | 2 commentaire(s)

Les choses bougent chez Yamaha en ce moment propice à la veillée d'armes du salon de Milan. La R3 est envoyée au front, le feuilleton de la nouvelle R1 s'égraine avec de vrais morceaux de Valentino dedans. Mais il arrive aussi que des photos s'envolent dans ce tourbillon effréné. Et que l'on découvre ça sur la toile. Soit une moto qui ressemble beaucoup à ce que pourrait être la nouvelle TDM. La base est la MT-09 et suivant les latitudes, on l'appelle FZ-09 ou FJ-09. Mais le résultat est là :… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Essai Honda NM4 Vultus : la Batmob

Par Christophe de Lestapis  le Jeudi 16 octobre 2014 | 1 commentaire(s)

C'est à l'occasion de la présentation des nouvelles CB650F et VFR 800 2014 que Honda nous avait fait la surprise de nous dévoiler l'extravagante NM4 Vultus. Immédiatement qualifiée d'extraterrestre stylistique à deux roues, l’exercice d'avant garde nous avait laissé perplexes. Passé ces premiers a priori, il fallait toutefois concéder qu’avec des nouveautés pareilles, face au conservatisme qui est naturellement le notre, on se devait de digérer quelque peu l'affaire. A l’inverse, il était aisé … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nouveauté - Yamaha: la YZF R3 veut croquer la Ninja 300

Par André Lecondé  le Jeudi 16 octobre 2014 | 1 commentaire(s)

Les sportives à cylindrée modeste mais aux hautes ambitions ont fait florès ces dernières saisons. KTM avait compris la tendance et Kawasaki a su lui offrir sa référence sportive avec une Ninja 300 qui a rejeté d'un coup d'un seul les quart de litre Yamaha et Honda avec un guidon bracelet au musée. Il lui a fallu du temps, mais l'emblème aux trois diapasons a fini par réagir. Voici la R3, qui sera disponible dès avril 2015 en robe « Race Blu » ou noire. Cette dernière pour porter le deuil de la … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

AGV analyse la chute de Rossi à Aragon

Par Alexandre Hubner-Loriol   le Vendredi 17 octobre 2014 | 1 commentaire(s)

28 septembre 2014, Aragon, Rossi chute à près de 98,5 km. Cet High Side sera l’occasion pour AGV d’analyser le Pista GP du nonuple champion du monde. Le département R&D du fabricant transalpin décortique les chutes de ses pilotes sous contrat. Aujourd’hui c’est le couvre-chef du numéro 46 qui est passé sous la loupe. Aucun dommage structurel majeur n’a été recensé autrement dit l’intégral a fait son boulot, absorbant comme il se doit l’énergie résultant de l’impact. Le premier contact avec le … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .









Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Octobre  2014 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto