Coup d'œil dans le rétro: la première édition du rallye Paris-Dakar.

Par Jean Jacques Cholot - le Jeudi 17 janvier 2013 | réagir ?


Coup d'œil dans le rétro: la première édition du rallye Paris-Dakar.
 

1. Dakar 1979: une première édition qui fait déjà beaucoup parler d'elle.

Alors que le Dakar a maintenant émigré du coté de l'Amérique du Sud (retrouvez les articles de David sur le sujet en cliquant ici), Caradisiac Moto vous propose de faire un petit retour en arrière histoire de (re)découvrir la toute première édition de ce rallye mythique.

Il y a donc trente-cinq ans, dans son numéro 369 daté du 22 juin 1978, Moto Journal, par l’intermédiaire de « Fenouil », nous présente le programme de ce rallye prévu pour début 1979. Le journaliste vient juste de rentrer des reconnaissances qu’il a effectué à bord d’une Yamaha 500 SR (la petite routière de la marque aux diapasons équipée du moteur de la fameuse 500 XT). Pour l’heure, on ne parle pas encore du « Paris-Dakar », mais de « La Transat des Sables ».

Début octobre, les choses se précisent. De nombreux partenaires se sont associés à l’aventure : Oasis, Paris-Match, L’Equipe, Air France, Air Afrique, la SNCM, Thomson CSF.

Coté moto, Yamaha France, grâce à l’infatigable Jean-Claude Olivier, engage plusieurs machines (dont une pour le boss). Il faut dire que la marque aux diapasons a dans son catalogue une arme redoutable avec sa 500 XT.

Honda semble flairer quelque chose dans cette nouvelle compétition, mais n’a que sa toute nouvelle 250 XLS à proposer (la 500 n’est pas encore prête). Qu’à cela ne tienne ! En proposant un tarif préférentiel ainsi qu’une remise sur les pièces détachées (50 % du prix public), le tout complété par une assistance « usine » (un avion DC3, 8 personnes dont 4 mécaniciens, 2 Unimog pour transporter tentes et affaires personnelles), le premier constructeur mondial espère attirer un maximum de concurrents et pourquoi pas jouer les opportunistes en cas de défaillance du coté des Yamaha. Des réservoirs permettant d’avoir une autonomie d’au moins 350 kilomètres sont fabriqués et des pneus « désert » spéciaux (pour rappel, le petit mono Honda est équipé à l’avant d’une jante de 23 pouces) sont acheminés des Etats-Unis.

(crédit-photo-site-dakardantan)

Troisième marque à s’intéresser à ce nouveau défi : Moto-Guzzi. Disons plutôt que c’est l’importateur français qui s’investi dans l’histoire. Cinq V50 TT sont préparées et deux 4X4 Toyota se chargeront de l’assistance rapide. Voila ce que l’on peut dire sur les forces en présence.

(crédit-photo-site-dakardantan)

Autre chose importante, il faut savoir que, contrairement aux autres raids déjà organisés, ce rallye est le premier à proposer des étapes aussi longues. Et si jusqu’à présent les voitures ont toujours dominé les deux roues (puisqu’il n’y a pas de différence de catégories au classement), les motards ont bien l’intention de prendre leur revanche dans cette épreuve qui risque de mettre à mal les « caisseux ».

Voyons maintenant ce que nous propose le plateau des pilotes.

Chez Yamaha, l’équipe Sonauto fait bien entendu office de favorite avec Serge Bacou, Christian Rahier (le trialiste a terminé second du précédent Abidjan-Nice), Gilles Comte (deuxième du rallye Côte-Côte (qui a dit « codec » ?) en 1975) et Jean-Claude Olivier.

(crédit-photo-site-dakardantan)

Cyril Neveu fait équipe avec un pilote jusque là inconnu, mais qui fera parler de lui par la suite : Hubert Auriol.

Chez Honda, l’objectif est d’amener un maximum de machines à l’arrivée. Mais on espère un coup d’éclat grâce à quelques pointures: Christian Desnoyers (champion de France de trial 1978), Gilles Desheulles et Philippe Vassard (pilotes d’endurance habitués des rallyes raids à moto).

Enfin, il y a "Fenouil"; grand amateur de raids africains; ce journaliste touche à tout a, nous l'avons déjà vu plus haut, participé aux reconnaissances de ce premier "Paris-Dakar". Contre toute attente, il s'engage avec une BMW modifiée par Herbert Scheck.

Et les machines alors? Quelles ont été les principales modifications apportées pour appréhender cette épreuve?

Sonauto, confiant dans la fiabilité de son 500 XT, décide de ne pas toucher au moteur. Tout le soin sera reporté sur la partie cycle : fourche et garde boue avant d’YZ, bras oscillant de forte section rectangulaire relié au cadre par des amortisseurs Koni, réservoir sur mesure en tole d’une contenance de 33 litres, échappement de 500 TT alors qu’une selle large et rembourrée « chouchoutera » le séant des pilotes.

La préparation est assurée par Bernard et Christian Maingret. Les deux frères seront également de l’aventure puisqu’ils assureront l’assistance lourde à bord d’un Unimog. Le soutien rapide sera confié à Hubert Rigal (pilote moto expérimenté) et Dominique Rochette (technicien chez Sonauto) dans un 4X4 Range Rover.

(crédit-photo-site-dakardantan)

Honda, nous l’avons déjà dit, mise sur un contingent important et une assistance « aux petits oignons » ; peu de modifications ont donc été apportées à la tout récente 250 XLS.

La préparation des Moto Guzzi V50 est réalisée par l’importateur français. Des renforts sont soudés au niveau de la colonne de direction ainsi que sur les ancrages de suspensions arrière. Ce sont des éléments Marzocchi à gaz qui sont en charge d’absorber les bosses. La fourche avant provient du même fabricant, d’un débattement de 240mm, elle supporte une roue provenant de chez Sachs. En fonction de la longueur des étapes, on utilisera un réservoir de 32 litres qui pourra être remplacé par un plus petit. Un circuit électrique simplifié a été conçu pour être changé rapidement en cas de défaillance. L’absence de kick risquera de poser des problèmes si la batterie ne suit pas… L’objectif est d’amener un maximum de machines jusqu’à Dakar.

Intéressons nous maintenant à la BMW de Fenouil. C’est Herbert Scheck, un habitué des enduros qu’il pratique à bord du fameux flat-twin, qui s’est chargé de la préparation. Un réservoir de 38 litres, une selle courte, des amortisseurs arrière De Carbon, un guidon en alu monté souple, une plaque phare et des garde-boue en plastique et quelques autres petits aménagements permettent d’obtenir un poids de 150 kilos à sec. Le moteur gagne des chevaux après être passé dans les mains d’Herbert. Les tubes d’échappements raccourcis se terminent par un petit silencieux à absorption Maico. Si ce choix laisse septique beaucoup de monde, l’avenir donnera raison à Fenouil…

Avant de se pencher sur le déroulement de ce premier rallye Paris Dakar, jetons un œil sur le parcours qui attend tous les concurrents.

Parcours-Dakar-1979





 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  •  Sur le même
    thème
     
  •  Tags associés 
Interview de Patrick Lehue lors de la première rétro des Dakar d'antan.
Caradisiac Moto est allé à la rencontre de Patrick Lehue, ce passionné du Dakar qui a décidé, ce 1er janvier, de…
Dakar 1979: une première édition qui fait déjà beaucoup parler d'elle.
Alors que le Dakar a maintenant émigré du coté de l'Amérique du Sud (retrouvez les articles de David sur le sujet en …
Dakar : annulation du "Paris"-Dakar ... pas grave il nous reste le Dakar-Paris.
Voici un court-métrage parodique, relatant les exploits des pilotes africains du Dakar-Paris au cœur de l'Europe, au …
Dakar 2012 : 9ème étape, Despres-Coma, un coup à toi, un coup à moi
Pour cette 9ème étape du Dakar 2012 présentée ce matin, Cyril Despres qui a perdu hier toute son avance dans …

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



 COMMENTAIRES :

RÉAGIR :

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Recopier le code ci dessous dans la zone de saisie



A la une : Articles les plus commentés

MotoGP - Qatar : mais où était Lorenzo ?

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 8 commentaire(s)

C’est le grand absent de ce Grand Prix du Qatar qui avait pourtant rabattu ses cartes. La preuve avec Valentino Rossi qui s’est extirpé de sa dixième place sur la grille pour monter sur la troisième marche du podium. Ou encore Dovizioso qui a montré que la Ducati pouvait tirer parti de la situation. Mais Lorenzo s’est élancé douzième et il a terminé onzième après une excursion hors de la piste qui l’a refroidi. Jorge Lorenzo : « c'était une course vraiment compliquée sur tous les points. J'ai… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar Rossi : « Je n’avais jamais pu voir autant Viñales jusque-là »
Tags : Yamaha | Moto GP | Rossi | GP Qatar

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 6 commentaire(s)

C’est un Valentino Rossi extatique qui ralliait l’arrivée du premier Grand Prix de l’année au Qatar. Une course, dont le départ a été perturbé par la pluie. Mais le refroidissement de la piste qui s’en est suivi a servi les intérêts de certains et Valentino Rossi y a trouvé avec bonheur des sensations qu’il n’avait jamais eu depuis eu depuis le début de l’intersaison. Ceci lié à sa science innée de la course a renversé une situation qui semblait compromise. Au final, le Doctor revient de Losail … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar J1 Lorenzo : « nous avons encore du mal à être compétitifs »

Par André Lecondé  le Vendredi 24 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Si l’on avait dit à Jorge Lorenzo avant le début des hostilités sur la poste de Losail qu’il terminerait sa première soirée au Qatar en tête des pilotes équipés en Ducati, sans doute aurait-il signé. C’est ce qui s’est passé mais pour autant il n’y a pas de quoi pavoiser. Car les Ducati ont souffert ce jeudi sur une piste qui leur pourtant favorable. Et si Por Fuera pointe cinquième, c’est à 1s3 du missile Viñales sur son ancienne Yamaha. L’honneur est tout de même sauf car il s’en est fallu de … | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar J3 : le ciel leur est tombé sur la tête !

Par André Lecondé  le Samedi 25 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Il n’y a pas eu de troisième soirée sur le tracé de Losail au Qatar. Et pour cause : ce dernier a été l’objet de la colère du ciel qui a copieusement arrosé une piste dont le drainage n’est la principale de ses qualités. Il n’y a donc pas eu de bataille sur le circuit et les grilles de départ de demain, dimanche, sont le fruit des classements cumulés des séances accomplies jusque-là. Pour la plus grande joie de Viñales, mais aussi de Morbidelli et de Jorge Martin. En MotoGP, Viñales prend sa… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

MotoGP - Qatar Viñales : « je ne savais pas comment dépasser Dovizioso »
Tags : Yamaha | Moto GP | GP Qatar

Par André Lecondé  le Lundi 27 mars 2017 | 2 commentaire(s)

Beaucoup lui avaient donné cette victoire acquise tant sa domination était éclatante sur le tracé de Losail depuis qu’il est monté sur la Yamaha. Mais au Qatar, la coursé a été une autre histoire. Même si, au bout du compte, le succès est arrivé sous le drapeau à damiers, Viñales a souffert sous les coups de Zarco et face à la résistance de Dovizioso. La concrétisation n’en a été que plus belle. Maverick Viñales : « je suis vraiment satisfait, l'équipe a accompli un excellent travail en… | Lire la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .







Suivez Caradisiac
Caradisiac sur Facebook Caradisiac sur Twitter Caradisiac sur Google+ Abonnement aux flux RSS


«  Mars  2017 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Marques

[ + de marques ]

Catégorie

[ + de catégories ]

Cylindrée

[ + de cylindrées ]

Thèmes

[ + de thématiques ]

Loisirs

[ + de loisirs ]

Modèles

[ + de modèles ]

Accessoires

[ + d'accessoires ]

Sport moto

[ + de sport moto ]


Services
Assurance motoCrédit Moto

Vente Moto
Vente Moto